Brevet 2020 : Les sujets probables en Histoire-Géo et EMC

Brevet 2020 : Les sujets probables en Histoire-Géo et EMC

Comme chaque année, digiSchool mobilise ses professeurs et experts de l’éducation pour dresser une liste de pronostics du Brevet, épreuve par épreuve. Voici la liste des sujets probables pour l’épreuve d’Histoire-Géographie et EMC du Brevet 2020. Nous avons également demandé à notre professeur d’histoire-géo quelques conseils pour orienter tes révisions et te donner les clés pour réussir ton brevet.

14 janvier 2019 | digiSchool Brevet | 35 avis

Brevet 2020 : Les sujets probables en Histoire-Géo et EMC

Nous avons posé quelques questions à notre professeur agrégé d’Histoire-Géographie pour qu’il te donne ses meilleurs conseils pour tes révisions et pour l’épreuve, ainsi que tous les pièges à éviter en Histoire, il t’explique même comment sont rédigés les sujets et quelles sont exactement les attentes de ton correcteur ! Mais commençons déjà par le commencement… Les sujets probables du brevet 2020 en HGEMC !

Les sujets probables pour l’épreuve d’Histoire du Brevet

Sujets chauds

  • Démocraties fragilisées et expériences totalitaires dans l’Europe de l’entre-deux-guerres
  • La Seconde Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement
  • Un monde bipolaire au temps de la guerre froide
  • Affirmation et mise en oeuvre du projet européen
  • Enjeux et conflits dans le monde après 1989
  • Femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980

Sujets tièdes

  • 1944-1947 : refonder la République, redéfinir la démocratie
  • La Ve République, de la République gaullienne à l’alternance et à la cohabitation
  • La France défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance
  • Indépendances et construction de nouveaux États
  • Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale

Les sujets probables pour l’épreuve de Géographie du Brevet

Sujets chauds

  • L’Union européenne, un nouveau territoire de référence et d’appartenance
  • La France et l’Europe dans le monde
  • Les espaces de faible densité (espaces ruraux, montagnes, secteurs touristiques peu urbanisés) et leurs atouts

Sujets tièdes

  • Aménager pour répondre aux inégalités croissantes entre territoires français, à toutes les échelles
  • Les territoires ultra-marins français: une problématique spécifique
  • Les espaces productifs et leurs évolutions

Sujets froids

  • Les aires urbaines, une nouvelle géographie d’une France mondialisée

Les sujets probables pour l’épreuve d’EMC du Brevet

Sujets chauds

  • Citoyenneté française et citoyenneté européenne : principes, valeurs et symboles
  • Engagement politique, syndical, associatif, humanitaires : motivations, modalités, problèmes
  • Les droits sociaux en France
  • Le rôle de l’opinion dans le débat démocratique

Sujets tièdes

  • La Journée Défense et Citoyenneté
  • Les menaces sur la liberté des peuples et la démocratie
  • Les principes d’un Etat démocratique et leurs traductions dans les régimes politiques démocratiques. L’exemple des institutions de la Ve République

Les notions incontournables au Brevet d’histoire-géo

Certaines notions sont tout à fait incontournables car présentes dans de nombreux chapitres ! Notre professeur agrégé te conseille donc fortement d’être bien prêt(e) sur des notions telles que :

  • La guerre totale
  • La violence dans la guerre
  • Le totalitarisme
  • L’Europe
  • La France dans le monde

Un exemple plus précis, concernant la « république », une notion omniprésente dans tous les chapitres, il faut absolument savoir que :

  1. Elle est protégée sous le front populaire
  2. Elle est effacée par Pétain
  3. Elle est restaurée à la fin de la Seconde Guerre mondiale
  4. Elle est renforcée par la suite
Pose toi bien la question sur chaque notion pour voir clairement à quels chapitres cette notion est liée, avec un peu d’entraînement tu auras une vision globale de ton programme d’histoire-géo.

Les attendus du correcteur

En histoire et géographie, plusieurs choses indispensables à savoir :

Le correcteur ne cherche pas l’exhaustivité, on peut avoir 20/20 sans tout savoir ! Par exemple, dans une question à 3 points, on attend… 3 idées ! Normalement, entre les éléments du document et les connaissances acquises pendant l’année, on s’en sort ! Pareil pour les questions à 5 points. Pour chaque réponse, on attend une véritable idée développée (pour l’histoire et la géographie en tout cas, la partie EMC est différente).

Pour l’étude de document, on valorise bien évidemment la capacité à prélever des informations, mais l’apport de connaissances personnelles est également pris en compte dans la correction. C’est le fameux « à l’aide du document et de vos connaissances » … Il y a d’ailleurs de fortes chances que ce ne soit pas précisé dans la consigne, mais il ne faut jamais l’oublier !

Il faut faire preuve d’un minimum de rédaction pour l’épreuve d’histoire-géo ! Ceci étant dit, afin de bien structurer tes propos dans l’étude de documents (et de bien montrer au correcteur le nombre d’idées que tu mets en avant dans ta réponse), tu peux faire des phrases sous forme de liste en utilisant des tirets.

Autre chose à toujours garder en tête, pour le développement construit, la construction de ton texte est primordiale, organise bien ta pensée. De même pour la qualité de la syntaxe et de la rédaction.

En EMC, le correcteur valorisera beaucoup ta capacité à réfléchir par toi-même sur les différents sujets abordés, comme par exemple l’engagement du citoyen dans la société, ou encore tout ce qui relève du « vivre ensemble ».

Les erreurs fréquentes à éviter

  • Le copié-collé (la paraphrase)
  • Le hors-sujet dans le développement construit
  • Un texte confus, mal ou pas organisé dans le développement construit : Fais un brouillon ! Cela t’aidera beaucoup à organiser tes idées.
  • Les révisions au dernier moment ! Pour aller à l’épreuve sereinement, prépare ton examen tout au long de l’année !

Conseils de préparation pour le brevet d’Histoire-Géo

Pour préparer l’épreuve, notre professeur d’histoire-géo te conseille dans un premier temps d’apprendre les résumés, les bilans du cours en associant toujours ce résumé aux questions auxquelles il répond.

Ensuite, il faut savoir qu’on n’attend pas de l’élève une liste de connaissances accumulées, on souhaite qu’il réfléchisse et qu’il prépare des sujets possibles pendant ses révisions : L’idée est de te demander, avec les éléments de connaissances que ton cours t’offre, quel type de question de paragraphe argumenté on pourrait te proposer le jour de l’épreuve ?

En résumé, essaye de prendre un peu de temps après la lecture d’un chapitre pour réfléchir aux sujets qui pourraient tomber le jour de l’épreuve.

Chez digiSchool, les cours d’histoire-géo niveau brevet sont justement tournés dans ce sens : Chaque grande partie correspond à une question probable de paragraphe argumenté.

Pour chaque chapitre, il faut se demander quel document est incontournable. Lorsque tu révises un chapitre, essaye de cibler les 2-3 documents qui selon toi sont les plus importants pour ce cours : Pourquoi sont-ils si importants ? De quoi ils parlent ? Où est-ce qu’on veut m’amener avec ces documents ? Qu’est-ce que le correcteur souhaite m’entendre dire ? S’il m’est proposé dans un sujet, quelles idées pourraient en émerger ?

En d’autres termes, il faut se demander ce qu’on attend de toi en voyant le document.

Autre point, il est indispensable de se demander quels sont les personnages, repères chronologiques et géographiques essentiels à retenir et que l’on trouve dans les bilans ET les documents.

Enfin, notre professeur te suggère de réviser les chapitres d’histoire ENSEMBLE, pareil pour la géographie et pour l’EMC. Pourquoi ? Parce que les chapitres se complètent ! Par exemple, on ne peut pas comprendre la guerre froide sans avoir vu les totalitarismes.

Et pour ceux et celles qui révisent à la dernière minute…

Bon, ça semble presque inutile de le dire, mais réviser son brevet d’histoire-géo à la dernière minute est un comportement très, très risqué ! À éviter absolument donc : Réviser « un peu mais souvent » est un bon moyen d’accumuler des connaissances solides (et durables) tout au long de l’année, ce qui réduit fortement le bachotage au moment des révisions de mai-juin.

Dans le pire des cas, pour sauver les meubles : Notre professeur te conseille de lire les fiches digiSchool qui sont de bons résumés du programme (et de faire leurs quiz associés pour valider tes connaissances).

Il est aussi possible de reprendre ses cours et d’apprendre uniquement l’introduction, les titres des parties et de surligner en fluo les notions, personnages importants et les dates clés.

Avec un peu (beaucoup !) de chance, ça peut passer… Mais encore une fois, les révisions uniquement à la dernière minute est quelque chose à éviter absolument.

Des difficultés en Histoire-Géo ?

D’une manière générale, pour appréhender au mieux ton année de 3ème en histoire-géographie et EMC, notre professeur te conseille de bien écouter les conseils du tien !

Dans ton manuel tu trouveras aussi des pages « révisions » qui sont généralement très bien résumées.

L’approche « cahier de vacances » peut aussi être une bonne idée.

digiSchool propose aussi sur sa chaîne Youtube superBrevet de nombreuses vidéos de notions (entre 2 et 4 minutes) qui t’expliquent en résumé les notions d’histoire-géographie les plus importantes.

Ensuite, concernant les exercices il faut cibler ce que l’on attend de toi et t’entraîner. On compte 2 types d’exercice :

  • Les exercices type que tu vas rencontrer vont consister à : prélever des informations dans un texte, lire une carte, lire une affiche, lire un paysage.
  • Les questions type que tu vas rencontrer sont : Identifier un document, prélever des informations ou des idées dans un document, expliquer une information grâce à ses connaissances et la partie la plus difficile : Avoir un regard critique.

Pour être vraiment solide dans ces exercices, pas vraiment de secret : Il faut s’entraîner tout au long de l’année, c’est une compétence qui vient avec la pratique. N’hésite pas à demander des conseils à ton professeur !

Comment sont choisis les sujets pour le brevet d’histoire ?

La fabrique des sujets fonctionne de la façon suivante pour l’épreuve d’histoire-géo au DNB : Une dizaine de professeurs sont mobilisés, certains vont s’occuper de l’histoire, d’autres de la géographie, et d’autres de l’EMC.

Les premières réunions vont définir les chapitres sur lesquels on veut faire des sujets. Le choix des professeurs est débattu avec les IPR (inspecteurs pédagogiques régionaux).

Le choix des sujets peut dépendre d’énormément de choses, par exemple de l’actualité ou encore tout simplement les préférences des professeurs pour un thème d’histoire ou un autre !

Au total, on rédige entre 12 et 15 sujets, des sujets non utilisés aux éditions précédentes sont encore valables et peuvent être sélectionnés, voilà pourquoi il est important de tout réviser !

Dernière étape, les sujets sont proposés à l’inspection générale qui fait son choix : On choisit alors 2 sujets pour l’épreuve d’histoire de Juin (en cas de fuite), et deux sujets pour les rattrapages de septembre.

Voilà ! Avec cet article tu as toutes les clés en main pour orienter au mieux tes révisions du brevet 2020 et corriger les petites erreurs qui t’auraient peut-être fait perdre des points le jour de l’épreuve. Bon courage pour les révisions ! Et n’oublie pas que digiSchool t’accompagne toute l’année dans tes révisions du brevet de Français grâce à de nombreuses fiches conformes aux programme officiel, des quiz, des annales corrigées, des vidéos et des LIVES de révisions !

Cet article t’a plu ? Nous te conseillons aussi :

Donne ton avis !

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?