Conseils pour réussir les épreuves écrites - Brevet des Collèges

Conseils pour réussir les épreuves écrites - Brevet des Collèges

Le Brevet approchant très rapidement, le stress monte et beaucoup d’élèves se demandent comment réussir les épreuves écrites du DNB. Bien sûr il faut maitriser ses leçons mais il y a aussi plein d’autres choses à savoir. digiSchool Brevet vous donne quelques conseils.

6 juin 2017 | digiSchool Brevet | 27 avis

Conseils pour réussir les épreuves écrites - Brevet des Collèges

Le stress est souvent l’élément qui fait perdre leurs moyens aux élèves pendant les épreuves du Brevet des Collèges, souvent bien plus que le manque de préparation ou de révisions. Pour vous aider, on vous donne donc quelques astuces concernant la gestion du temps, la lecture des consignes, l’utilisation du brouillon et le hors-sujet pour mieux appréhender les épreuves écrites et les réussir.

Comment bien gérer son temps pendant le Brevet

Une des premières sources de stress pour les élèves qui passent le Brevet des Collèges est la gestion du temps pendant les épreuves. En effet, beaucoup ont peur de manquer de temps, de ne pas réussir à terminer à temps et à bien s’organiser dans le temps imparti.

Voici donc quelques conseils relatifs à la gestion du temps pour vous aider :

Tout d’abord, pensez bien à emmener une montre ! En effet, même si les salles ont en général un pendule, il peut arriver qu’elle ne fonctionne pas ou bien ne soit plus dans la salle. Au moins, en emmenant votre montre, vous êtes sûr de disposer de l’heure pendant toute la durée de l’épreuve. Vous avez aussi le droit de demander aux surveillants de l’épreuve de vous donner l’heure, mais il est tout de même plus simple d’avoir sa montre.
N’oubliez pas que les téléphones portables, tablettes et autres montres connectées ne sont pas acceptés dans les salles du Brevet, il vous faut donc bien une montre classique pour suivre l’heure.

De plus, pour optimiser votre temps, n’hésitez pas à traiter les questions dans l’ordre qui vous convient. Il est conseillé de commencer par répondre aux questions dont vous connaissez la réponse en premier pour vous laisser ensuite le temps de la réflexion sur les questions qui le demandent. Du moment que vous indiquez bien le numéro de la question sur votre copie pour que le correcteur sache à quelle question vous répondez, il n’y a aucun problème.

Pensez à garder un moment en fin d’épreuve pour la relecture. Ce moment permet en général de corriger certaines fautes que l’on peut éviter et qui font gagner un nombre certain de points. La relecture permet aussi d’ajouter quelqu’un chose que l’on aurait pu oublier. Il ne faut pas la négliger car elle permet souvent de sauver quelques réponses un peu justes. En fonction de la longueur de l’épreuve, 5 à 10 minutes peuvent suffire.

Enfin, pensez à surveiller l’heure. Le comble serait d’avoir une montre mais de ne pas s’en servir. Jetez un rapide coup d’oeil sur le temps régulièrement afin de ne pas vous faire surprendre.

Comment bien lire les consignes

Pour ne pas passer à côté d’une question, il faut prendre le temps de bien lire la consigne. C’est très important pour ne pas tomber dans le hors-sujet (dont nous parlerons par la suite) et pour réussir son examen.

Tout d’abord, il faut lire toutes les consignes à la réception de l’épreuve. Il faut en effet prendre connaissance de la totalité du devoir avant de commencer. Cela permet de savoir quelles questions sont posées et d’éviter de se répéter dans plusieurs réponses ou de ne pas répondre de façon assez approfondie.

Pour bien lire la consigne il faut en repérer les mots-clés. Par exemple, “démontrez” indique qu’il va falloir expliquer une démarche et que ce n’est donc pas une réponse courte qui est attendue, contrairement à “citez” où là, on attend de vous une liste d’éléments sans explications.
Il faut également regarder les éléments importants de la consignes comme des délimitations spatio-temporelles que sont les dates ou les lieux. Si par exemple une question d’histoire indique “entre 1939 et 1945″ alors vous savez que vous devez évoquer seulement cette période et pas des évènements qui se sont passés avant ou après. Si en géographie on vous parle de l’Europe, vous savez donc que vous devez inclure seulement des éléments concernant cette zone géographique.

Enfin, n’hésitez pas à relire plusieurs fois une consigne avant de commencer à répondre, cela peut éviter certaines erreurs de compréhension qui peuvent arriver quand on lit trop vite ou quand on ne comprend pas bien du premier coup. Il vaut mieux prendre un peu plus de temps pour être sûr de fournir une bonne réponse plutôt que d’aller trop vite et perdre des points.

Comment bien utiliser un brouillon pendant les épreuves

Au début de chaque épreuve écrite, vous aurez à votre disposition des feuilles de brouillon. Le brouillon est précieux pendant les épreuves du DNB, encore faut-il savoir l’utiliser. En effet, le brouillon ne sera pas une aide si vous rédigez absolument tout dessus. Il va falloir utiliser cet outil à bon escient.

Le brouillon est tout d’abord utile en début d’épreuve pour noter les idées que vous avez au sujet d’une question. Vous pouvez réaliser une sorte de brainstorming pour coucher sur le papier tout ce qui vous passe par la tête à propos d’une notion. Ainsi, vous pouvez ensuite organiser ces idées de la façon souhaitée afin, ensuite, de les rédiger au propre sur votre copie.

Vous pouvez aussi utiliser le brouillon pour réaliser vos plans de rédactions. De cette façon, vous allez pouvoir faire rentrer dans les bonnes cases les bonnes notions et organiser votre rédaction. Il est bien sûr inutile de rédiger une rédaction en entier au brouillon, ce n’est qu’une perte de temps puisque vous devrez en fait recopier deux fois la même chose. Par contre, vous pouvez rédiger au brouillon les introductions et conclusions qui sont assez courtes mais très importantes dans une rédaction.

Au brouillon, vous pouvez également réaliser un premier jet de schéma, croquis etc… avant des les reproduire au propre si besoin ou bien simplement pour clarifier vos idées avant de passer au propre.

Le brouillon est en fait un espace où vous pouvez jeter toutes vos idées afin de les organiser pour les mettre au propre. Il est inutile de vouloir tout y rédiger puisque vous rédigerez de toute façon au propre. Il doit vous servir de premier jet mais il ne doit pas constituer une perte de temps.

Comment éviter le hors-sujet au Brevet

L’autre sujet qui fait très peur aux candidats du Brevet est justement le hors-sujet. Il est souvent très pénalisé par les correcteurs et les élèves ont du mal à savoir où ils se sont égarés. Voici donc quelques conseils pour essayer d’éviter ce genre d’erreur.

Tout d’abord il faut prendre connaissance du devoir en entier. Comment on vous le disait à propos des consignes, il est important de savoir de quoi traite le devoir dans son intégralité. Ainsi, vous savez où les questions mènent et vous savez également ce qu’il ne faudra pas aborder. C’est ainsi que vous établissez un premier cadre de vos réponses pour ne pas trop en déborder.

Ensuite, il faut, si c’est nécessaire, au brouillon, bien délimiter chaque question pour prendre en compte la totalité de la question. Il faut faire en sorte de ne pas en dire plus que ce qui est demandé mais il faut tout dire à propos de ce qui est demandé. Le travail en amont, c’est-à-dire avant de commencer la rédaction, est le plus important pour éviter un hors-sujet.

Les hors-sujets arrivent quand on répond trop précipitamment ou qu’on ne lit pas bien les questions (voir plus haut). Il faut donc prendre le temps de la réflexion pour chaque question et se demander si tout ce que vous connaissez sur ce sujet en particulier est bien dans votre réponse. Il faut également se demander si tout ce qui est dans votre réponse est bien pertinent par rapport à la question posée. Aussi, demandez-vous si vous répondez bien à la question posée et pas à une question secondaire ou une question sous-entendue ou que vous auriez comprise mais qui n’est pas tout à fait celle posée.

Le phase de relecture vous permettra aussi de repérer certains écarts. Si, en relisant votre copie, vous vous apercevez que vous avez peut être fait un hors-sujet sur une question, pas de panique. Vous n’aurez peut être pas le temps de la refaire mais vous pouvez l’annoter avec les éléments mis à jour que vous pensez plus justes, rayez proprement ce qui ne doit pas se trouver dans la réponse ainsi votre correcteur saura que vous avez rectifié votre réponse. Ce sera déjà un bon point et il sera plus valorisé que si vous aviez laissé votre réponses initiale.

Dans tous les cas, prenez le temps de la réflexion pour répondre, regardez régulièrement l’heure et utilisez votre brouillon. Avec tout cela, vous ne devriez pas avoir de problème durant vos épreuves.

Les avis sur cet article

Super site, merci pour tous ces conseils ! :) enfin prêtes pour la première épreuve cet après-midi !

par - le 29 juin 2017

très bon site

par - le 29 juin 2017

Comment fait-on lorsque une copie à été égarée ??

par - le 29 juin 2017

Merci pour tous ces conseils, très bien expliqués et précisés. C’est un très bon site pour ceux qui s’en sortent mal au moment du brevet, c’est un site très utile.

par - le 22 juin 2017

ce site est très bien il permet de beaucoup nous aider dans nos révision et de bien nous préparer

par - le 20 juin 2017

merci bcp ça m’a aidée

par - le 20 juin 2017

Bonjour , je trouve que ceci est très important pour moi sachant que je suis une personne très stressée au quotidien et très souvent inutilement..
J’espère que le Brevet va bien se passer.

par - le 11 juin 2017
Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?