DNB : Remise du diplôme

DNB : Remise du diplôme

La relation entre le DNB et les collégiens existe depuis longtemps, et s’achève le plus souvent par l’obtention du diplôme. Ainsi, le week-end dernier, des milliers d’anciens collégiens se sont vus remettre leur premier diplôme : le DNB, le diplôme national du brevet, a été en effet délivré à 659 536 étudiants, sur les 799 933 candidats, soit 84.5% de réussite. Ce taux est en hausse de 1.1 point par rapport aux résultats du DNB 2011.

2 novembre 2012 | digiSchool Brevet | 13 avis

DNB : Remise du diplôme

Résultats

Samedi 27 octobre 2012, de nombreux anciens collégiens se sont en effet donné rendez-vous pour la remise de leur premier diplôme, le DNB. Cette année, les mentions Bien et Très Bien ont représenté 33.1% des admis.

La série collège, qui englobe 89% des inscriptions, présente un taux de réussite de 86.0%, soit le plus haut de toutes les séries, et montre une hausse de 1.5 point par rapport à l’année dernière.

La série technologique, avec seulement 4% des inscrits, détient un taux de réussite de 78.5%, en baisse de 1.3 points.

La série professionnelle, représentant 7% des inscriptions, à un taux de réussite de de 65.6%, le plus bas des trois série, et il s’accompagne d’une baisse de 1.1.

Pour la première fois depuis la création du DNB en 1988, de nombreux collèges et municipalités ont organisé une demi-journée de cérémonie de remise des diplômes, souvent avec un prix pour les détenteurs d’une mention Très Bien, notamment des copies des Fables de la Fontaine illustrées, ou des clefs USB, toujours accompagné de la Bourse au Mérite pour les élèves boursiers.

Le DNB témoigne de la possession du socle commun de connaissances et de compétences, intègre les performances de l’éducation physique et n’oublie pas les autres enseignements suivis par les élèves. Le DNB est en perpétuel changement pour s’adapter à l’évolution de la société. Il se pare ainsi de la prise en compte des options facultatives en 2001, de la création des mentions en 2006, l’ajout de la note de vie scolaire en 2007 et de l’instauration de l’épreuve ‘Histoire des Arts’ en 2010. De nouvelles mutations viennent enrichir le DNB en 2013.

À compter de la session 2013

Le changement des programmes collégiens, à partir de 2008, a provoqué la redéfinition des épreuves.
À la rentrée 2012, ces programmes inédits se positionneront en classe de 3ème. Les nouveaux devoirs entreront donc en vigueur pour la session 2013 du DNB. Les importants changements des épreuves de 2013 ne transforment pas la structure globale de l’examen mais permettent de mettre en cohérence les nouveaux programmes et les compétences du socle commun. Ainsi, les thème qui seront préparés porteront sur ces programmes originaux et permettront d’estimer au mieux les compétences finales du socle commun :

En français, deux sujets de rédaction (un portant sur l’imagination, l’autre sur la réflexion) au lieu d’un seul, une dictée plus conséquente (de 600 à 800 caractères) et un questionnaire qui demande aux candidats des réactions personnelles face au texte proposé compose l’épreuve.

En mathématiques, l’élève s’attend à rencontrer un plus grand nombre d’exercices (6 à 10) crées de façon autonome (il n’est pas nécessaire de parvenir à terminer le premier pour pouvoir attaquer le deuxième), l’un de ces exercices est une tâche complexe, de type problème (l’élève n’est pas guidé ; il doit utiliser connaissances et savoir-faire différents).

En histoire-géographie - éducation civique, les candidats devra traiter les trois disciplines, qui sont désormais obligatoire par l’élève au lieu d’une discipline au choix entre l’histoire et la géographie.

Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?