EPI : Transition écologique et développement durable

EPI : Transition écologique et développement durable

L’oral du Brevet approche à grands pas. En effet, les épreuves orales ont lieu un peu avant les examens écrits. Il est donc temps de commencer à préparer cette soutenance qui vous fait si peur. Si vous choisissez de présenter un EPI, voici quelques exemples sur le thème Transition écologique et développement durable pour vous aider.

30 mars 2017 | digiSchool Brevet | 26 avis

EPI : Transition écologique et développement durable

Les thèmes d’EPI sont communs à tous les collèges, mais chacun décide de ceux qu’il souhaite mettre en place. Sur les 8 proposés et communs, il faut que les collèges en proposent au minimum 6. Si parmi les choix d’EPI que vous avez dans votre établissement il y a le thème Transition écologique et développement durable, cet article est pour vous !

Exemple d’EPI #1

Travail sur la possible relation entre les tours de grande hauteur et le développement durable

Cet EPI a pour but de faire réfléchir les élèves aux problématiques de développement durable dans les villes. Les matières Géographie, Technologie, Arts plastiques et éventuellement Histoire des Arts interviendront donc pour faire travailler les élèves sur la problématique suivante : Quels principes architecturaux respectant les normes du développement durable sont les plus adaptés à la fabrication de tours ?

Dans cet EPI les matières travailleront en complémentarité les unes des autres et des projets finaux seront réalisés dans chacune d’elles. Les professeurs peuvent aussi décider de mettre en place un projet final commun à toutes les matières. Les réalisations pourront être faites en groupe ou individuellement selon les décisions des enseignants.
Par exemple, en technologie, on pourra imaginer que la production finale serait un dessin d’une tour de grande hauteur intégrant des principes liés au développement durable fait à l’aide d’un logiciel de modélisation numérique.
En géographie, les élèves pourront réaliser un diaporama faisant office de support d’un exposé oral sur le thème : les tours de grande hauteur peuvent-elles être une solution pour le développement durable des grandes villes ?
Enfin, en arts plastiques, les élèves pourront concevoir une image numérique en 3D dont la consigne serait : définissez un projet de tour de grande hauteur s’intégrant dans son environnement.

Tout au long de l’Enseignement Pratique Interdisciplinaire les élèves seront amenés à étudier différents exemples de tour des grande hauteur et d’architecture présents à travers le monde. Ils étudieront aussi l’utilisation des végétaux en milieux urbains et les principes de l’écologie.
Pour cela, différents types d’activités peuvent être mis en place comme par exemple, en technologie, l’analyse fonctionnelle d’un immeuble, en géographie, l’étude d’un éco-quartier et en arts plastiques, réalisation de maquettes. Ceci ne sont que quelques exemples parmi une infinité de choix.

Les critères d’évaluation pourront porter à la fois sur chaque production finale dans chaque matière mais aussi sur le travail effectué tout au long de l’EPI. Les professeurs peuvent aussi évaluer les élèves sur une production transversale s’ils le souhaitent.

Les compétences travaillées dans chacune des matière de cet EPI sont les suivantes :
- en technologie : savoir identifier un besoin, savoir identifier des conditions, des contraintes et les ressources, savoir qualifier et quantifier les performances d’un objet.
- en géographie : savoir poser et se poser des questions face à différentes situations géographiques, savoir analyser et comprendre un document, savoir s’approprier et utiliser un langage spécifique.
- en arts plastiques : savoir s’approprier des questions artistiques, savoir concevoir, réaliser des projets artistiques, savoir se repérer dans les différentes étapes de la réalisation d’un projet artistique et savoir anticiper ls éventuels problèmes, savoir faire le lien entre son travail et les travaux observés, savoir être curieux sur son environnement artistique, connaître quelques oeuvres et domaines et d’époques différents.

Exemple d’EPI #2

Etude des risques d’inondation locaux

Cet EPI sur le risque d’inondation fait entrer en relation deux matières : les SVT et l’histoire géographie.
Le but de cet EPI est de faire comprendre aux élèves les enjeux de l’urbanisme face aux risques d’inondations. Pour cela, ils vont être amenés à étudier des plans locaux, à faire des observations sur le terrain et à analyser différents types de documents.

La production finale de cet EPI pourra prendre différentes formes, les élèves pourront par exemple, par groupes, réaliser des affiches dans le but de les exposer. Dans tous les cas, le but des différentes productions réalisées par les élèves sera de présenter les enjeux locaux liés au risque d’inondation. Il pourra aussi être demandé aux élève de travailler sur une proposition d’évolution de l’aménagement du territoire prenant en compte ce risque.

L’évaluation portera donc sur cette production finale de fin d’EPI mais aussi sur des critères définis qui seront évalués pendant toute la durée de l’EPI ainsi que sur les compétences et les connaissances mises en oeuvre pendant les cours.

Différentes activités pourront être mise en place pour étudier les risques liés aux inondations, comme par exemple :
- recherches sur les crues locales
- possible sortie à la mairie pour comprendre les plans locaux et la prise en compte des risques
- étude des cours d’eau
- activités autour de la cartographie
- étude des mesures de prévention et des possibilités de conflit d’intérêt
- étude des liens entre les inondations, les changements climatiques et les activités humaines.

Enfin, cet EPI permettra aux élèves de travailler différentes compétences dans chaque matière. Elles seront les suivantes :
- en géographie : savoir se repérer dans l’espace, savoir raisonner et justifier une démarche et des choix, savoir analyser et comprendre un document, pratiquer différents langages en histoire et en géographie, savoir coopérer et mutualiser.
- en SVT : savoir pratiquer des démarches scientifiques, savoir concevoir, créer, réaliser, savoir utiliser des outils numériques, adopter un comportement éthique et responsable.

Exemple d’EPI #3

Réalisation d’un dossier numérique sur le thème Mers et Océans

Cet EPI fait intervenir la physique chimie et l’histoire géographie. Son but est d’étudier les conséquences du réchauffement climatique sur les océans et les mers ainsi que les conséquences du réchauffement climatique sur les activités humaines qui sont en lien avec les mers et océans.

Par petits groupes, les élèves choisiront une question parmi celles proposées par les professeurs pour réaliser leur dossier numérique. le but est d’apporter une double vision de physique chimie et d’histoire géographie sur la question. Voici quelques exemples de questions que les élèves pourraient choisir :
- quels sont les effets du changement climatique dur les océans ?
- la fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer ?
- quelle est la composition des océans ?
Ce dossier numérique donnera lieu à une présentation orale devant la classe.

Pour répondre à ces questions, les élèves pourront faire des recherches, au CDI par exemple, et faire des expériences en classe de physique chimie.

Les critères d’évaluation pourront porter sur l’investissement et la praticipation tout au long de l’EPI, ainsi que sur la production du dossier numérique (cohérence, qualité de la réponse à la question, correction de la langue) et sur l’exposé oral de présentation du dossier (pertinence des réponses, clarté de l’expression).

Enfin, les compétences travaillées tout au long de cet EPI, dans chacune des matières, seront les suivantes :
- en physique chimie : pratiquer des démarches scientifiques, s’approprier des outils et des méthodes, se situer dans l’espace et le temps, savoir utiliser des outils numériques.
- en histoire géographie : savoir construire des repères géographiques, savoir raisonner, justifier une démarches et un choix, savoir s’informer grâce aux outils numériques.

Exemple d’EPI #4

Présentation orale sur le pétrole en France

Cet EPI ayant pour thème le pétrole fait intervenir les SVT, les mathématiques et la technologie. Les élèves feront une étude de cas sur l’exploitation de pétrole en France.
En effet, il existe un bassin pétrolier en France qui n’est pas exploité, on demandera donc aux élèves de répondre à la question pourquoi n’est-il pas exploité et aussi en combien de temps il serait épuisé s’il était effectivement exploité.

Pour répondre à cette question, les élèves feront différentes activités dans chaque matière en partant d’une hypothèse de départ.
En mathématiques, les élèves pourront par exemple calculer le volume du réservoir, évaluer le volume de pétrole exploitable dans le réservoir.
En SVT, les élèves pourront par exemple travailler sur les caractéristiques du pétrole.
En technologie, il sera possible de réaliser un modèle numérique de ce réservoir grâce à un logiciel de modélisation.

Grâce à la réalisation de ces différentes activités, les élèves pourront aboutir à différentes productions finales comme des textes explicatifs avec schémas et calculs, des modélisation en 3D, des maquettes… qu’ils présenteront à la classe. L’évaluation sera individuelle et portera sur les productions finales mais aussi sur le travail tout au long de l’EPI basé sur des critères prédéfinis.

Grâce à la présence de trois matières et au caractère transversal de cet EPI, les élèves pourront travailler de nombreuses compétences comme par exemple :
- En mathématiques : savoir extraire des informations d’un document, savoir les reformuler, les organiser, les confronter à ses connaissances, savoir s’engager dans une démarche scientifique, savoir traduire en langage mathématique une situation réelle, savoir utiliser et produire des représentations de solides et des situations spatiales, savoir calculer avec des nombres rationnels, savoir expliquer à l’oral et à l’écrit, comprendre les explications d’un autre et entretenir un échange argumenté.
- En SVT : savoir formuler un problème scientifique, savoir proposer des hypothèses, savoir lire et exploiter des données présentées sous différentes formes, savoir utiliser des outils informatiques, comprendre les responsabilités concernant la préservation des ressources.
- En technologie : savoir exprimer sa pensée avec des outils adaptés, savoir traduire des choix de solution à l’aide d’outils de représentation numérique, savoir présenter des solutions techniques à l’oral et avec des outils numériques, savoir décrire la structure des objets en utilisant des outils et des langages adaptés, savoir simuler le comportement d’un objet numériquement, savoir lire, utiliser et produire des représentations numériques d’objets.

Donne ton avis !

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?