Nuit et Brouillard de Jean Ferrat : Analyse d'histoire des arts

Nuit et Brouillard de Jean Ferrat : Analyse d'histoire des arts

Si vous êtes à la recherche d’idées pour l’analyse de l’œuvre que vous avez choisi en histoire des arts, cette analyse de la chanson Nuit et Brouillard de Jean Ferrat vous aidera sans doute dans votre rédaction.

19 avril 2013 | digiSchool Brevet | 8 avis

Nuit et Brouillard de Jean Ferrat : Analyse d'histoire des arts

Présentation de Nuit et Brouillard

Jean Ferrat - Nuit et Brouillard par Anne-Frank

Nuit et Brouillard est une chanson écrite et composée par Jean Ferrat. Elle sort en 1963 sur son album du même nom. Le nom de la chanson, Nuit et brouillard est en fait le nom d’un Décret d’Adolf Hitler de 1941 (en allemand Nacht und Nebel) sur les sanctions réservées aux opposants du Reich dans les pays occupés. Le décret s’appliquait uniquement aux condamnés à morts. Si la sentence n’était pas appliquée sous huit jours, les condamnés étaient déportés en Allemagne et le Reich se réservait le droit de ne donner aucune information à leur sujet à quiconque. Une fois les condamnés déportés, leurs familles ne pouvaient pas savoir où leurs proches se trouvaient ni même s’ils étaient en vie.

Biographie de Jean Ferrat

Jean Ferrat est né le 26 décembre 1930 d’un père Juif d’origine russe et d’une mère française. Dès son plus jeune âge, il reçoit le goût de la musique par ses parents. Quand la seconde guerre mondiale arrive en 1939, son père s’engage dans l’armée. Suite à la défaite éclair de la France, il est contraint de porter l’étoile jaune mais refuse de passer en France libre, ayant la nationalité française et sa femme n’étant pas juive. Pendant l’été 1942 il est enlevé au camp d’internement de Drancy avant d’être déporté au camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz où il est tué en septembre de la même année. Pendant ce temps, Jean et le reste de sa famille se cachent chez des militants communistes avant de passer en zone libre.

La guerre terminée, il travaille un temps comme chimiste à Paris avant d’entrer dans le monde du spectacle. Il commence à se faire un nom et devient populaire au niveau national au début des années 60 avec la sortie de ses premiers 33 tours. Il atteint alors le plus haut de sa carrière et enchaine les succès durant cette décennie, mais décide de quitter la scène en 1972. Il continue d’écrire et de sortir des albums depuis le petit village d’Ardèche. Il décède d’un cancer en 2010. Jean Ferrat était un artiste complet, il était auteur, compositeur et interprète et reste considéré comme un des grands chanteurs français. C’était également un chanteur engagé : il a repris de nombreux poèmes d’Aragon et se revendique des idéaux communistes.

Le contexte historique

La chanson Nuit et Brouillard sort donc en 1963 dans un contexte particulier sur le plan musical comme sur le plan politique. En effet, à cette époque la France et la République Fédérale d’Allemagne sont dans un effort de réconciliation et peu à peu on parle de couple franco-allemand. Charles de Gaulle, et Conrad Adenauer travaillent main dans la main pour être le moteur de nouvelle Europe. Le temps est alors au pardon. Sur le plan culturel, on vit également un changement important. C’est le début des années yéyé portées par Johnny Halliday, une nouvelle génération de jeunes artistes apparaît qui n’ont pas connu la guerre et qui souffle un vent nouveau et plus insouciant sur la scène musicale française. Cette insouciance est aussi lié au fait que la France, comme le reste des pays développés, connait depuis la fin de la guerre une croissance économique forte. Ce sont les 30 glorieuses.
Dans ce contexte de réconciliation et d’insouciance, la chanson de Jean Ferrat crée une polémique. Elle est censurée à la radio et à la télévision mas passera quand même dans l’émission de télé Discorama.

Analyse de Nuit et Brouillard

Le texte

Le texte de Nuit et Brouillard est composé de neufs couplets, il n’y a pas de refrain. Il est écrit comme un poème. En effets chaque vers est un alexandrin (12 syllabes) et chaque couplet est un jeu de 4 vers. Les rimes sont parfois plates comme dans le premier couplet et parfois croisées comme dans le deuxième.
On peut distinguer trois idées importantes dans le texte de cette chanson. La première est l’idée d’anonymat et la perte d’identité. On voit dans le premier couplet que l’artiste marque fortement le grand nombre de déportés avec une progression (Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers) qu’il répète en suite en miroir (Ils étaient des milliers, ils étaient vingt et cent). On le voit aussi dans le deuxième couplet. Ils se croyaient des hommes, n’étaient plus que des nombres. En effet les hommes et les femmes déportés étaient privés de leurs identités. Ils étaient rasés et avaient un numéro tatoué sur leur bras pour être identifiés.
Il semble qu’à travers cette chanson, Jean Ferrat cherche à leur redonner une identité. Dans le quatrième couplet, les déportés ne sont plus « Ils », ils sont « Jean-Pierre », « Natasha » et « Samuel ». Jean Ferrat parle aussi de leurs confessions et de leurs convictions qui les ont amenés à se faire déporter. La volonté de casser l’anonymat peut être également constaté au dernier couple qui reprend le premier couplet en remplaçant « Ils » part « Vous ».
A travers cette Nuit et Brouillard, Jean Ferrat. Essaye de retranscrire la souffrance des déportés en utilisant un vocabulaire assez direct : « Nus et maigres, tremblants », « leurs ongles battants », « peuvent-ils être heureux », « les veines de leurs bras soient devenues si bleues » ou « votre chair était tendre à leurs chiens policiers ». Il nous parle aussi de la lente perte de l’espoir : « Survivre encore un jour, une heure, obstinément Combien de tours de roues, d’arrêts et de départs Qui n’en finissent pas de distiller l’espoir ».
Enfin dans le septième couplet Jean Ferrat rappelle l’importance du devoir de mémoire sur un moment de l’histoire que l’on semble vouloir oublier au début des années 60. Dans le couplet suivant il interpelle même les censeurs de son message : « Mais qui donc est de taille à pouvoir m’arrêter ? »

La musique

La musique de Nuit et Brouillard ne joue pas un rôle prédominant. Elle se fait discrète pour laisser la place à la puissante voix de baryton et surtout au texte du chanteur. La musique est lente et triste. A la première écoute, on ne fait presque pas attention à la musique, elle prend son temps et suis l’émotion du chanteur.
La chanson commence simplement par le rythme lent et régulier des timbales. Il y a un sentiment de lourdeur et même d’oppression présent tout au long de la chanson. Il y a des timbales, les temps sont bien appuyés et a mélodie est assez répétitive. Cela contribue à susciter l’émotion pour le public car elle évoque la souffrance des déportés entassés dans les trains qui les menaient aux camps.
La progression dans l’intensité couplet après couplet se traduit avec l’apparition de nouveaux instruments en commençant par la guitare puis d’autres instruments à corde à vent pour augmenter la tension dramatique et l’émotion du chanteur.
En conclusion générale, on peut dire que l’œuvre de Jean Ferrat est une chanson poétique et poignante avec un message engagé et à contre-courant des idées de l’époque. Elle remporta cependant un grand succès et fut un des grand succès de la carrière de l’artiste.

Les avis sur cet article

Ramzan : télécharge la chanson grace à “convertisseur YouTube mp3″, puis découpe-la avec à un logiciel de montage audio (Audacity par exemple, à télécharger sur le site officiel)

par - le 6 juin 2016

Bonjour, excuser mo, j’ai l’HIDA ce vendredi 03/06. Et je voudrais savoir comment fait-on pour découper des bouts de chanson SVP. C’est Urgent. Merci de me répondre.

par - le 1 juin 2016

coool merci

par - le 1 juin 2016

coool merci

par - le 1 juin 2016

qui peut me dire a quoi sert framboise 62

par - le 28 mai 2016

Le nombre de fautes d’orthographes dans les commentaires est difficile à croire, on est quand-même en troisième…
En tout cas, merci beaucoups pour votre aide.

par - le 28 mai 2016

A t’on assez de temps pour tous dire en 10 min sa doit faire un peut juste non?

par - le 24 mai 2016

c’est vraiment bien fait il est juste dommage qu’il n’y est pas de conclusion
Sinon bravo

par - le 21 mai 2016

Bravo c super bien fait

par - le 16 mai 2016

t’a fini de critique framboise62 tu dit merci et puis c’est bon !

Donc merci !!

par - le 15 mai 2016

superbe article je vaisdire que sa a l’hda

par - le 12 mai 2016

Cool merci de votre aide

par - le 11 mai 2016

je ne sais pas quelle version de la musique va avec votre description..

par - le 9 mai 2016

Merci bcp très beau travaille

par - le 8 mai 2016

Le mouvement artistique n’est pas indiqué, vous le connaissez s’il vous plaît?

par - le 11 avril 2016

Bonjour,désolé ça fait bcp de messages je sais mais enfaite on est plusieurs a faire notre HDA ensembles (d’ailleurs merci votre site nous aide bcp

par - le 7 avril 2016

Merci c génial ce site! par contre, moi non plus je trouve pas les dates exactes de la censure de la chanson c’est quoi?? répondez assez vite si vous pouvez s’il vous plaît!

par - le 7 avril 2016

Je trouve pas les dates exactes de la censure de la chanson, quelqu’un les connaît svp?
Sinon merci beaucoup c’est un super site! :)

par - le 7 avril 2016

C’etait pile ce qui me faut j’ai le HDA blanc dans une semaine :)

par - le 22 mars 2016

Pensez-Vous que cette oeuvre pourrait répondre à la problématique suivante : comment les arts participent-ils à l’affirmation des identités culturelles au XXe te XXIe siècles ?

par - le 16 mars 2016

bonjour
si je prends “autoportrait au passeport juif ” de Félix Nussbaum quels problématique puis-je prendre ??
merci

par - le 9 janvier 2016

C’est très bien expliquer e pour mon HDA

par - le 5 novembre 2015

- le registre utilisé est le registre pathétique par l’utilisation des sentiments du lecteur , l’utilisation de l’apostrophe ( vous) , champ lexical de la souffrance , hyperboles et anaphores( sur le premier couplet). cela vous rajoutera peut être des points .Ce site est tout a fait génial et m’a beaucoup donné d’ informations pour mon anthologie en Français . Et oui , même en seconde on peut se servir des sites de l’ HDA . Grace à ce site , j’ ai eu 40/40 en HDA merci beaucoup.

par - le 29 octobre 2015

c’est génial , merci!!

par - le 26 septembre 2015

pognante chanson merci jean pour cette magnifique chanson passionnée de l;histoire je souhaite que cette terrible chanson ne s;ouble jamais et perdure je suis né durant la guerre et je voudrzais que nos jeunes sachent ce qui s;est passé pour les enfants et l”es jeunes resistants de l;époque ils étaient courageux et risquaient leur vie tous les jours bravo jean ferrat tu resteras immortel avec toutes tes belles chansons16

par - le 11 juillet 2015

Ce site et merveilleux =) merci

par - le 9 mars 2015

j’ai entendu dire, il y a longtemps déjà, qu’une version de nuits et brouillards avait été censurée et remplacée par une deuxième, celle que l’on connaît

par - le 12 juillet 2014

Je trouve que c’est une très bonne chanson pour l’histoire des arts de 3 ème. Il y’a au dessus une très bonne biographie de l’auteur

par - le 18 mai 2014

Merci bcp pour ses informations mais il manque le rapprochement avec d’autre oeuvre

par - le 6 mai 2014

Les instruments sont
les timbales
la guitare
flûte traversière
les cuivre et vient le silence pour évoquer la mort

par - le 6 mai 2014

Sasukekil tu n’est pas en avance sur le reste de la France car je le passe au même date.
Ma prof de français nous a donner des fiche qui doive être tirer de sur se site (ou un site commun) et je voulai plus de précision.
Vous ne savez pas ou je pourrai en trouver ?

par - le 6 mai 2014

Génial !! Pile ce qu’il me falait pour mon HDA qui plus est en avnace par rapport au restede la france (12-13 mai) et puis merci bcp à framboise62 pour son correctif !

par - le 5 mai 2014

super mais dommage qu il manque les materiaux sonore

par - le 2 mai 2014

Merci pour c’est information cela m’a aidé pour faire l’histoire des arts
Merci et mille bisous

par - le 29 avril 2014

Ce site est vachement cool avec de vrais infos et vachement mieux que wikipedia et autres… Cela m’a bien aidé pour mon hda de la fin de l’année.

par - le 3 avril 2014

c’est super ce site bien mieux que wiki et compagnie et c’est plus facile pour faire sa fiche

par - le 7 février 2014

yes ! merci :-)

par - le 10 janvier 2014

merci bcp pour cette analyse
l’HDA est pas tout de suite mais je commence à préparer…

par - le 10 janvier 2014

Franchement merci car avant je galérais pour mon œuvre!

par - le 19 novembre 2013

et d’après vous la synthèse ça serait quoi ?

par - le 5 novembre 2013

pourquoi cette chanson s’appelle nuit et brouillard ?

par - le 1 novembre 2013

vraiment merci pour cette analyse et merci a framboise62 pour ce qu’elle a rajouté.

par - le 12 juin 2013

cet article ma permis de mieux comprendre cette oeuvre.
J’ai télecharger l’application.

par - le 12 juin 2013

merci beaucoup pour ces info je passe mon hida demain tu ma trop aide

par - le 9 juin 2013

Quelles sont les idées développées dans chaque couplets ?
Quel est le liens avec d’autre oeuvre ?
Comment expliquer pourquoi l’avoir choisi ?
Je m’e sort paaaas! :\

par - le 8 juin 2013

Vous Avez Pas Une Problematique A Me Proposer Sil Vous Plai ?

par - le 6 juin 2013

pour moi dans le contexte tu parle pas de la chanson

par - le 3 juin 2013

Merci sa ma beaucoup aidé. :)

par - le 1 juin 2013

une musique répétitive s’appelle un ostinato

par - le 26 mai 2013

merci bcp ça va m’aider à structurer un peu plus mon texte HDA !! merci :)

par - le 26 mai 2013

Merci beaucoup , très complet , HDA jeudi et j’ai rien préparé mais je trouve sa bien expliqué :)

par - le 26 mai 2013

MERCI BEAUCOUP TU ME SAUVES ! L’histoire des Arts est dans une semaine et j’ai rien commencé à préparer … THANKS !

par - le 25 mai 2013

Merci beaucoup très bien expliqué !

par - le 22 mai 2013

Merci beaucoup grasse a sa, j’ai put finir mon oeuvre a temps et je trouve que tout est bien expliqué, c’est complet.

par - le 18 mai 2013

Merci pour tout les renseignements donnés, cela m’aide beaucoup pour mon HDA. :)

par - le 14 mai 2013

Merci pour vos information, cela ma beaucoup aider pour mon histoire des arts, merci :)

par - le 12 mai 2013

Merci pour vos informations, cela ma beaucoup aider pour mon histoir des arts, merci :)

par - le 12 mai 2013

je trouve ça bien mais c’est nul

par - le 11 mai 2013

Yo, les gens! Nan mais Allo quoi ! Vous faite trop pitié (surtout franboise62) à commenté ce vieux texte. Un peu de respect pour les déportés disparut.

Gros bisou à Sharid, mouzoud,Jean DelaHouse!

par - le 11 mai 2013

son père refuse de passer en zone libre??! là, je ne comprends pas..

par - le 8 mai 2013

J’ai pris sa pour mon HDA, Mondieux je ne m’en sort pas :/ Pitié … …

par - le 8 mai 2013

Adolf Hitler avec une faute d’orthographe on commence mal. Le nom du chanteur était Jean Tenenbaum. Des strophes de quatre vers s’appellent des quatrains, on voit une accumulation et une gradation dans l’expression de la crainte et de l’humiliation. Le terme de devoir de mémoire est inadapté : il s’agit de la révolte d’un fils de déporté à l’époque où la Shoah était un thème quasiment tabou (reconstruction, occultation du rôle de la Fran ce dans la déportation). Quant à la musique, elle évoque le roulement d’un train et le souffle saccadé des déportés. Cela s’appelle une chanson tragique… un terme qu’on est censé connaître en troisième. Voilà j’espère avoir été utile

par - le 1 mai 2013
Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?