Réforme du bac 2021, le guide pour tout savoir !

Réforme du bac 2021, le guide pour tout savoir !

On sait que tu as le nez dans tes épreuves du brevet 2018 mais la réforme du baccalauréat est officiellement annoncée ! Elle promet entre autres la fin des séries (L, S, ES). Si tu es en 3ème cette année (2017/2018), elle te concerne directement car tu seras aux premières loges et ce dès l’année prochaine ! digiSchool te dit tout sur ce qui t’attend avec cette énorme réforme du bac !

26 mars 2018 | digiSchool Brevet | 39 avis

Réforme du bac 2021, le guide pour tout savoir !

Une réforme du bac ? Mais pourquoi ?

La réforme de 2021 du baccalauréat est basée sur plusieurs constats :
D’un côté, l’épreuve actuelle du bac donne beaucoup trop d’importance aux épreuves finales de juin. Les lycées se retrouvent bien souvent à “bachoter” leur examen intensément sans vraiment être valorisés pour leur travail sur le long terme initié en classe de seconde.

De l’autre, elle est devenue trop complexe au fil des années et ne joue plus suffisamment son rôle initial de “tremplin vers le supérieur“, pour citer le rapport officiel de l’Éducation Nationale. On constate aussi un décalage certain entre les connaissances requises avant et après le bac. L’épreuve d’une manière générale souffre d’un gros besoin de modernisation dans sa forme et dans son fond.

Pour parler chiffres, le bac aujourd’hui représente près de 3 000 sujets à préparer par les académies et plus de 4 millions de copies à corriger par les professeurs-correcteurs en moins d’un mois ! C’est une organisation titanesque qu’il faut simplifier.

Pour les élèves qui passent l’examen, ce sont plusieurs semaines de révisions intenses suivies d’une semaine entière consacrée aux épreuves avec de gros coefficients… Rien que d’y penser on en a des sueurs froides !

Bon et alors, qu’est-ce qui change, concrètement ?

Avec la réforme 2021, le contrôle continu va prendre une part très importante dans la note finale du baccalauréat. Les épreuves terminales (l’examen national) existeront encore bien évidemment, mais on s’attend à un ratio d’environ 60% (d’épreuves) pour 40% de contrôle continu.

Également, avec la suppression des filières scientifique, littéraire et SES, un nouveau système d’enseignements fait son apparition.

Un nouveau socle commun…

D’abord, un socle de connaissances partagé par tous les lycéens, composé des matières ci-dessous. Celui-ci représentera un volume horaire total de 16 heures hebdomadaires en première et de 15h30 en terminale.

  • Français
  • Histoire-géographie
  • EMC (enseignement moral et civique)
  • LV1 et LV2 (langue vivante 1 et 2)
  • EPS (éducation physique et sportive)
  • Humanités numériques et scientifiques
  • Philosophie (en classe de terminale)

… Et une éducation au choix sur plusieurs matières

Entre en scène le choix de 3 enseignements de spécialité en Première ! Celui-ci représentera 12 heures de cours hebdomadaires, soit 3 fois 4 heures.
Par la suite, en classe de Terminale, il faudra choisir 2 enseignements à approfondir parmi les 3 sélectionnées pendant l’année de première (toujours 12 heures, soit 2 fois 6 heures). La troisième matière est donc supprimée pour l’année de Terminale.

Parmi ces disciplines de spécialité il y aura :

  • Arts
  • Écologie, agronomie et territoires
  • Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Langues et littératures étrangères
  • Mathématiques
  • Numérique et sciences informatiques
  • SVT (sciences et vie de la terre)
  • Sciences de l’ingénieur
  • Sciences économiques et sociales
  • Physique chimie

Tu pourras aussi sélectionner des options afin d’enrichir ton parcours :

  • Arts
  • LCA (langues et culture de l’antiquité)
  • EPS (éducation physique et sportive)
  • LV3 (langue vivante 3)
  • Mathématiques expertes (en terminale)
  • Mathématiques complémentaires en terminale)
  • Droit et grands enjeux dans le monde contemporain (en terminale)

Moins d’importance donnée aux épreuves terminales

Comme on le disait plus haut, l’objectif de l’Éducation Nationale est de revaloriser l’effort sur le long-terme des lycéens pour ce futur diplôme du baccalauréat ; la solution retenue est donc une forte importance donnée au contrôle continu.

Les épreuves de contrôle continu seront organisées au cours de l’année de Première et de Terminale par les établissements scolaires. En Première elles auront lieu en janvier et avril ; en décembre pour les Terminales.

L’épreuve anticipée de français de première (oral et écrit) quant à elle, est maintenue.

Un oral final !

L’oral final fera partie des 4 épreuves passées en Terminale (avec la philo et les 2 examens de spécialité). Celui-ci se préparera dès la première et a pour vocation d’entraîner les candidats à acquérir une aisance à l’oral, indispensable dans la vie comme dans les études supérieures.

Cet examen oral durera 20 minutes et sera divisé en 2 parties :

  • La présentation d’un projet préparé depuis la Première, projet qui s’appuiera sur des disciplines de spécialité du candidat (un peu à la manière des EPI, environ 2 matières sélectionnées)
  • Un échange avec le jury visant à évaluer la capacité du candidat à analyser en se servant de ses connaissances acquises pendant sa scolarité

En clair, l’examen du baccalauréat ce sera :

  1. Une épreuve anticipée de français à la fin de l’année de Première (à l’écrit puis à l’oral)
  2. Quatre épreuves à passer en Terminale soit :
  • Deux examens écrits sur les disciplines de spécialité choisies par le candidat, ces épreuves auront lieu au printemps
  • L’épreuve écrite de philosophie en juin
  • Le grand oral préparé depuis la première

Et tout au long du “cycle terminal” (classes de première et terminale), un contrôle continu géré par les établissements, qui prendra une grande importance dans la note finale.

Ton calendrier 2018-2021

Comme tu l’auras probablement compris, si tu es en 3ème pendant l’année scolaire 2017-2018, maintenant en d’autres termes, tu feras partie de la toute première promotion concernée par la réforme du baccalauréat ! Tu seras dès la rentrée de septembre 2018 aux premières loges de toutes ces modifications. Voici les grandes étapes des années à venir pour toi.

1) Classe de seconde

À la rentrée de septembre 2018, en début de ton année de seconde donc, tu vas passer un test numérique de positionnement, afin d’évaluer ton niveau de français et de mathématiques.

Dès la seconde également, tu profiteras d’1h30 par semaine dédiée à ton orientation afin de t’informer sur les formations qui t’attendent après le bac ou si tu choisis la voie technologique.

2) Classe de première

À la rentrée 2019 en classe de première, tu choisiras 3 disciplines de spécialité qui représenteront 12h hebdomadaires (4 heure par semaine chacune).

En janvier et avril 2020, des épreuves de contrôle continu seront organisées dans ton établissement. Les sujets ne seront pas rédigés par les professeurs de ton lycée mais seront choisis dans une base de données nationale.

En juin 2020 tu passeras, comme les lycéens actuellement, l’épreuve anticipée de français, à l’écrit et à l’oral.

3) Classe de Terminale

Au début de ton année de Terminale (rentrée de septembre 2020), tu choisiras 2 disciplines de spécialité parmi les trois sélectionnées en début de Première. Celles-ci, considérés comme un approfondissement passeront de 4 à 6 heures hebdomadaires chacune.

En décembre 2020, tu passeras de nouvelles épreuves de contrôle continu dans ton établissement. Comme pour celles de Première, les sujets sont sélectionnés dans une banque nationale.

Au retour des vacances de printemps (avril 2021), tu passeras une première partie de l’examen du bac : 2 épreuves qui porteront sur les disciplines de spécialité choisies en début d’année scolaire.

En juin 2021, seconde partie de l’examen du bac : L’épreuve de philosophie et le grand oral.

Enfin, en juillet 2021, on croise les doigts pour toi bien en avance, mais tu seras bachelier !!!! ;)

Des choses qui ne changent pas avec cette réforme ?

Oui ! Il en faut bien un peu… Il faudra toujours une moyenne de 10/20 pour obtenir son baccalauréat. Le système de mentions est également maintenu.
L’oral de rattrapage lui aussi reste l’épreuve de la seconde chance pour ceux et celles qui auraient des résultats insuffisants.

Et pour l’orientation ça donne quoi ?

Les lycéens, dès la seconde profiteront d’un temps hebdomadaire (1h30) dédié à l’orientation. Un choix motivé par le manque évident d’accompagnement à l’orientation actuellement dans les lycées.

En effet malgré un pourcentage élevé d’obtention du bac à l’échelle nationale (environ 90%), on compte 61% d’étudiants qui ne finissent pas leurs études entamées après le baccalauréat. Ceux-ci, pas assez bien préparés pendant leurs années lycée ont fait un choix à la va-vite sans vraiment créer de projet et sont finalement déçus par le supérieur.

Pour t’aider à y voir un peu plus clair, écoute un peu les conseils de L’Antisèche :

C’est bien beau tout ça, mais qu’est-ce qu’on en fait de la voie professionnelle ?

La filière professionnelle, un peu ” délaissée ” depuis des années a un besoin certain de revalorisation. Pas très attractive, elle est pourtant un excellent moyen de s’insérer professionnellement.

Pour le moment, la voie technologique conserve son organisation actuelle en séries, contrairement à la voie générale qui est unifiée.

Les séries technologiques auront elles aussi un socle d’enseignements communs (le français, la philosophie, l’histoire-géo et EMC, 2 langues vivantes, EPS), complétés par d’autres matières inhérentes à chaque série (mathématiques, physique-chimie, économie…)

La remise d’un rapport au gouvernement sur la voie professionnelle est prévue pour la fin février 2018. Nous te tiendrons évidemment informé de ce qu’il dira ! Au programme selon le ministère de l’Éducation Nationale : Offrir plus de formations tournées vers les métiers du 21ème siècle d’un part, et articuler plus efficacement la communication avec des diplômes comme le CAP ou le BTS afin de permettre une meilleure insertion professionnelle.

J’espère que toutes ces infos ont pu t’éclairer sur cette future réforme du bac ! N’hésite pas à réagir en commentaire ou sur notre page Facebook Super Brevet ou sur Twitter.

Sources de l’article :

Les avis sur cet article

Merci pour toutes ces informations, mais que fait-on si on veut passer son bac en candidat libre, avec ce fonctionnement en contrôle continu ?

par - le 6 mars 2018
Donne ton avis !

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?