Les bases - Italien - 5ème

Les bases - Italien - 5ème

Voici un cours d'italien qui porte sur les bases. Il a été rédigé par un professeur.

Dans cette leçon, vous pourrez revoir l'alphabet italien ainsi que la prononciation des mots. Vous pourrez également étudier du vocabulaire de base.

Téléchargez gratuitement ci-dessous cette fiche d'italien sur les bases.

Les bases - Italien - 5ème

Le contenu du document


 

Si tu viens de commencer l’italien, tu ne peux pas passer à côté de cette fiche où tu pourras réviser l’alphabet italien. Tu pourras y trouver la liste complète de l’alphabet avec sa phonétique, des précisions sur les voyelles et les consonnes, les groupes de mots avec une prononciation particulière et aussi des anecdotes. Bonne lecture !

 

L’alphabet italien est différent de celui français. Il est composé de 21 lettres : il exclut ainsi les J,K,X,Y,W. Il compte donc 5 voyelles et 16 consonnes

 

L’alphabet italien

 

Voici une liste avec les lettres de l’alphabet et leur phonétique. 

 

alphabet italien

alphabet italien

alphabet italien

 

Il est très important de comprendre la prononciation des lettres de l’alphabet, c’est pour cette raison qu’elles sont divisées en deux groupes (comme en français) : Vocali et Consonanti.

 

VOCALI (voyelles) : A, E, I, O, U.

 

Chaque fois qu’on prononcera une voyelle, l’air sortira de notre bouche sans rencontrer aucun obstacle. 

 

  • Les voyelles « a » et « i » se prononcent comme en français.
  • La voyelle « u » se prononce comme le français « ou » comme dans le mot lupo on prononcera « loupo ». Cette règle vaut uniquement si le « u » n’est pas précédé de la consonne « q »
  • La voyelle « e », si elle n’a pas l’accent tonique, elle aura une prononciation fermée comme par exemple dans le mot français été. Si elle porte l’accent tonique, elle pourra être prononcé de manière fermé ou ouverte comme par exemple dans le mot français règle. 

 

Mais comment choisir quelle prononciation utiliser ? Quand elle sera ouverte et quand elle sera fermée ?

Le « e » se prononce ouvert :

 

  •  
    • S’il s’agit d’un diphtongue comme dans les mots niente  ou cielo. 
    • S’il s’agit de terminaisons comme « -ello », « -ella », « -endo », « -enda », « -enne », « -ennio », « -enza », « -ema », « -estre », « -esimo », « -esima », « -etico », « -eca », « -ennte ». Dans des mots comme legenda, trimestre, trentenne, ventesimo, sofferenza, agenda, stupenda, bello, mimetico 
    • Lorsqu’il s’agit des désinences du conditionnel «-ei », « -ebbe », « -ebbero ». Exemple : Parlerei volentieri con Sara (je parlerais volontiers avec Sara).
    • Lorsqu’il s’agit des désinences du passée simple « -ettero ». Exemple : loro perdettero la scommessa (ils perdirent le pari). 
    • Lorsqu’il s’agit de l’adverbe bene ou meglio ou encore du pronom personnel lei 

 

Le « e » se prononce fermé : 

 

  •  
    • Lorsqu’il s’agit des pronoms personnels egli, esso, essi, esse, me, te 
    • Lorsqu’il s’agit de pronoms ou adjectifs démonstratifs questo, quello, de l’adverbe ou adjectif spesso ou de noms comme sera ou cena.  
    • S’il s’agit d’un mot accentué sur la dernière syllabe comme perché, sé, caffè 
    • S’il s’agit de terminaisons comme «-eggio », « -eggia », « -eccio », «-eccia , « -eto », « -eta », « -essa », « -ese », « -etto », « -ezza », « -evole », « -mente », « -mento »

 

Exemple : parcheggio, reggia, mangereccio, freccia, frutteto, pineta, principessa, mese, pacchetto, ebrezza, riprovevole, testualmente sentimento.

 

  •  
    • Lorsqu’il s’agit de verbes du deuxième groupe de conjugaison qui terminent en « -ere » (infinitif) 

 

Exemple : avere, bere, cadere, nascere 

 

  •  
    • S’il s’agit de désinences du passé simple ou du conditionnel présent qui terminent en « -esti » ou « -emmo »

 

Exemple : ti ricordi quando vincesti la partita di calcio ? (=tu te souviens quand tu gagnas le match de foot ?) 

 

  •  
    • S’il s’agit de la désinence « -este » du passé simple, du conditionnel présent ou du subjonctif imparfait

 

Exemple : potreste lavare i piatti ogni tanto (= de temps en temps vous pourriez laver la vaisselle). 

 

  •  
    • S’il s’agit de la désinence du futur « -emo » 

 

Exemple : domani inizieremo a studiare per l’esame (= demain nous commencerons à étudier pour l’examen) 

 

  • La voyelle « o » se prononce toujours fermée, sauf lorsqu’elle porte l’accent tonique. Dans le premier cas elle aura une prononciation similaire à celle de « mot » en français, dans le deuxième cas, si elle porte l’accent tonique, la prononciation peut être fermée ou ouverte comme dans le mot français « homme ». 

 

Mais comment choisir quelle prononciation utiliser ? Quand elle sera ouverte et quand elle sera fermée ?

La  « o » sera fermée 

 

  •  
    • Lorsqu’il s’agit des pronoms personnels noi, voi, loro 
    • Lorsqu’il s’agit de l’adverbe dove ou du mot moglie 
    • Lorsqu’il s’agit des mots qui terminent en «-oso », « -ione » , « -ore », « -ora », « -one », « -ona », « -oni »

 

Exemple : generoso, tensione, spessore, finora, ione, poltrona, orecchioni 

La « o » sera ouverte

 

  •  
    • S’il s’agit d’un des mots suivants cosa, donna, morte, notte, nove, parola poco, porta 
    • Lorsqu’il d’agit d’une diphtongue comme uomo 
    • Lorsqu’il s’agit de désinence en ò de la 3ème personne singulière du passé simple ou de la 1re personne du singulier au futur.  

 

Exemple : lui mangiò (il mangea), io mangerò (je mangerai)

 

  •  
    • Lorsqu’il s’agit des formes verbales può (verbe pouvoir, il peut au présent) et ho (verbe avoir première personne du singulier au présent, j’ai) 

 

 

CONSONANTI (consonnes) : b, c, D, F, G, H, L, M, N, P, Q, R, S, T, V, Z

 

Lorsqu’on prononcera une consonne l’air, en sortant de la bouche, rencontrera des obstacles. 

Certaines consonnes suivent ont des particularités au niveau de la prononciation : elles peuvent se prononcer de manière différente en fonction de la lettre qui les suivra ou précèdera. 

 

  • C : si cette consonne se trouve devant l’une des voyelles A, O, U, elle aura une sonorité assez dure, elle sera très similaire à K. Par exemple CASA, COSA, CANE, CULLA.
  • C+I ou E : Si elle se trouve devant la I ou la E, elle aura un son doux comme dans les mots CIAO ou CENA.
  • C+H+I ou E : Si elle est suivie d’une H et I ou E, elle aura à nouveau une sonorité dure similaire à K : CHIUSO, MANICHE. 

 

Anecdote : Lorsque les jeunes italiens doivent s’envoyer des messages ou lorsqu’ils doivent abréger les mots, ils remplaceront le CHE par KE et CHI par KI. 

 

  • G : La lettre G aussi lorsqu’elle est suivie par A, O, U elle aura une sonorité dure, par exemple GATTO, GUERRA, GOLA. 
  • Tout comme la C, lorsqu’elle suit les voyelles I ou E, elle aura un son doux comme GELATO, GIOIA.
  • G+H+I ou E : Si elle est suivie d’un H et I ou E elle aura à nouveau une sonorité dure comme dans le mot SPAGHETTI, GHIACCIO
  • G+N : Le groupe de lettre GN se prononce comme dans le mot français « montagne » 

 

Exemple : Agnello, ignorante, gnomo, signora, signore, ogni. 

 

  • G+L+A ou E ou O ou U : dans ces cas la prononciation est identique à celle du français 

 

Exemple : glaciale, inglese, glossario, glutine 

 

  • G+L+I : le groupe « gli », si suivi par une consonne, il se prononce comme le mot français glycine (= glicine en italien).  Lorsqu’il est suivi d’une voyelle, il aura un son qui se fera par une seule émission de voix comme dans le mot français lieu 

 

Exemple : Figlia, aglio, famiglia

 

  • H : Cette lettre en italien n’a aucun son, au contraire d’autres lingues où elle est souvent aspirée. 
  • R : n’oubliez pas de « rrrroulerrrr » la R [érré]
  • S : si elle se trouve au début du mot ou si elle est suivie d’une voyelle ou F, P, Q, T, elle sera sourde comme dans le mot français soif.

 

Exemple : separare, sparare, strofinare, sfoglia, squadrare

Lorsqu’elle est, toujours au début du mot, suivie des consonnes qui NE SONT PAS F, P, Q, T, elle sera sonore comme dans le mot française rosier.

Exemple : sbarra, sdegnare, sgarbo, slancio, smalto, snodato, sregolatezza, svelto 

Si la « s » ne se trouve pas au début du mot, elle sera sonore si elle est entourée de voyelles ou si elle est suivie de consonnes qui NE SONT PAS F, P, Q, T 

Exemple : paesaggio, disegno, traslucido, trasmesso.  

La « s » sera sourde, lorsqu’elle ne se trouve pas au début du mot, si elle est suivie de F,P,Q,T, ou si elle se trouve à la fin d’un mot. 

Exemple : castello, ispirazione, after hours 

 

  • S+C: le groupe « sc » a une sonorité dure devant les voyelles a, o, u comme dans le mot français discours.

 

Exemple : scusa, scaffale, scogli. 

Si le groupe « sc » est suivi des voyelles e ou i, le son sera doux comme dans le mot français schéma.

Exemples : sciocco, sciroppo, scelta, scellerato 

 

Particularités 

 

Beaucoup de mots en italien se différencient uniquement par la durée de prononciation d’une consonne, c’est pour cette raison qu’il faut faire attention à la phonétique mais aussi à l’orthographe puisque la consonne sera doublée à l’écrit. 

Lorsqu’on est devant un mot avec une double consonne, le son de celle-ci sera renforcé et le son de la voyelle qui la suivra sera raccourci.

 

Attention ! Ne vous inquiétez pas si, lorsque vous demandez à votre enseignant d’italien de vous épeler un mot, il vous répondra en utilisant des noms de villes (surtout s’il/elle est italien/ne). En effet, en italien, lorsqu’on doit épeler un mot, on n’utilise pas des prénoms comme en français mais des noms de ville. 

Par exemple si quelqu’un nous demande : « Puoi dirmi come si scrive italiano ? »

La réponse sera : « Certo. I di Imola, T di Torino, A di Ancona, L di Livorno, I di Imola, A di Ancona, N di Napoli, O di Olbia » 

C’est sans doute une bonne manière de retenir les noms des villes italiennes !  

Si, au contraire, vous venez de commencer l’italien comme langue vivante, il vous arrivera au moins une fois de devoir épeler vous-même un mot. Si vous commencez à étudier l’alphabet, ne vous inquiétez pas, vous êtes censés juste répéter la phonétique des mots (a, bi, ci, di… elle, emme, enne… etc. etc.)

Bien sûr, en italien, les lettres « Internationales » (J,K, Y,X,W) sont également utilisées dans le langage commun surtout parce que les Italiens aiment utiliser (dans leurs conversations) des mots anglais ou français. Certains mots anglais ne se traduisent même pas. Voici quelques exemples : ce qui en français est l’ordinateur, en italien sera computer (comme en anglais), la clé USB sera la pen drive, ou encore si on veut identifier quelque chose à avoir à tout prix on dira un must-have, ou encore all inclusive pour dire tout compris. 

 

Vocabulaire

vocabulaire italien

vocabulaire italien

vocabulaire italien

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?