La citoyenneté politique et sociale

La citoyenneté politique et sociale

La citoyenneté politique et sociale
Télécharger gratuitement

20.00/20

5.0000 5 0

2 Avis > Donne ton avis

2270 téléchargements

Le contenu du document

Lorsque l'on est citoyen, on obtient le droit de s'exprimer par le vote et donc la citoyenneté en tant que telle dépend de la nationalité. Cependant, pour être un citoyen à part entière, il faut aussi participer à la vie politique, à la vie de sa cité et à celle de la société. C'est ainsi qu'être citoyen n'est pas réservé uniquement à ceux qui ont la nationalité française, l'action citoyenne est le résultat des libertés d'expression et d'opinion obtenues à la Révolution.

I - Les partis politiques

Le principe des partis politiques est spécifié dans la Constitution de 1958 : permettre aux citoyens de voir leurs idées représentées lors des différentes élections . Leur objectif est donc défini de sorte à conquérir les différentes marches de la représentation (de la mairie à la présidence) ainsi que de servir de force de pression.
En France, le multipartisme est un principe qui garantit le pluralisme et par voie de conséquence la démocratie . Il existe environ 15 partis, classés de l'extrême gauche à l'extrême droite en passant par le centre.
Organisés en hiérarchies, ils mettent au point leurs programmes grâce à leurs militants, à des débats ouverts à tous et à leurs valeurs. Mais un parti politique a besoin d'argent pour financer ses campagnes électorales, ses débats, etc. C'est l'Etat qui procure donc une grande partie de ce financement ainsi que les cotisations des adhérents , bénéfice non négligeable.

II - Les syndicats

C'est en 1884 que le droit d'appartenance à un syndicat a été proclamé et ce pour chaque métier. Le rôle de ces organisations professionnelles (comme CGT, CFDT, FO...) est de défendre les intérêts des salariés et de négocier des conventions collectives avec le patronat ou l'Etat . C'est souvent ces organisations que l'on retrouve à la base d'une manifestation de travailleurs ou de grèves.
Si les syndicats ont permis d'améliorer les conditions de travail, il n'en demeure pas moins que le nombre des syndiqués diminue en France.

III - Les associations

C'est en 1901 qu'a été promulguée la loi permettant de créer librement une association. Selon la définition de la loi, une association est un groupe de personnes qui mettent en commun leurs idées, leur temps, souvent de façon bénévole.
A l'heure actuelle, 700 000 personnes adhèrent à une association. Il en existe dans tous les domaines : culturel, loisir, social ou humanitaire. Certaines grosses associations possèdent des salariés et sont ainsi créatrices d'emploi. Elles peuvent agir tout autant sur le territoire français qu'à l'étranger, elles participent à des manifestations et rédigent souvent des pétitions.
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?