Les grandes déclarations des Droits de l'Homme - EMC - 3ème

Les grandes déclarations des Droits de l'Homme - EMC - 3ème

Découvrez cette fiche d'EMC de troisième sur les grandes déclarations des Droits de l'Homme rédigée par un professeur.

Dans cette leçon, vous commencerez par étudier la DDHC de 1789. Ensuite, vous passerez à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948. Vous poursuivrez avec la convention européenne de sauvregarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales de 1950. Enfin, vous finierez avec la convention internationale des droits de l'enfant.

Téléchargez gratuitement ci-dessous ce cours d'EMC pour le Brevet pour réviser les grandes déclarations des Droits de l'Homme.

Document rédigé par un prof Les grandes déclarations des Droits de l'Homme - EMC - 3ème

Le contenu du document


 

Présentation 

 

Cette fiche présente les différentes déclarations, française et internationales, évoquant les droits de l’homme.

 

Pré-requis

 

Avant d’aborder cette fiche, il faut avoir conscience que plusieurs textes ont abordé les droits de l’homme, en rappelant les droits fondamentaux et les libertés partagés par tous. 

 

Objectifs 

 

Après la lecture de cette fiche, il faut avoir en tête que plusieurs textes ont été rédigés concernant les droits de l’Homme : la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, la Déclaration universelle des droits de l’homme, la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales ainsi que la Convention internationale des droits de l’enfant. 

Définitions : déclaration, droit inaliénable et convention.

 

Introduction

 

Afin de rappeler les droits inaliénables des hommes, plusieurs textes ont été rédigés : le premier d’entre eux est la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, qui rompt avec les valeurs et droits de l’Ancien Régime français. D’autres ont suivi, qui ont une portée mondiale, se servant de la DDHC comme modèle.

 

DEFINITION : droit inaliénable : droit qui ne peut être ôté.

 

Quels sont les grands textes énonçant les droits de l’Homme ? 

 

La Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen (1789)

 

Le premier texte parlant des droits de l’Homme est la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen.

 

DEFINITION : Déclaration : texte de référence adopté par des Etats ou par les Nations unies mais qui n’a qu’une valeur de recommandation.  

 

Celle-ci a été rédigée en France en 1789, dans le contexte de la Révolution française. Elle s’appuie sur la pensée des philosophes et sur la Déclaration d’indépendance des Etats-Unis de 1776. Elle définit les droits naturels et les droits politiques des hommes. Elle explique les principes de la démocratie, notamment la séparation des pouvoirs et affirme également ses valeurs : la liberté, l’égalité et la fraternité. Celle-ci est intégrée dans la Constitution de la Ve République qui a été rédigée en 1958

 

Repères : extraits de la DDHC

Article 1er : Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

Article 4 : La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.

Article 5 : La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont le droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à sa formation.

Article 10 : Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

 

La Déclaration universelle des droits de l’Homme (1948)

 

Les droits de l’Homme ont ensuite été inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme (DUDH). Celle-ci a été adoptée par l’Organisation des Nations Unies, après la Seconde Guerre mondiale, en 1948 : il s’agit donc d’un texte qui concerne les pays du monde entier. Elle précise les libertés et les droits fondamentaux de l’homme. Elle rappelle ainsi que les hommes disposent de libertés individuelles et collectives mais également de droits, comme le droit au travail ou le droit au repos et aux loisirs. 

 

Repères : Extraits de la DUDH

Article 1 : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits

Article 3 : Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Article 18 : Toute personne a le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion.

Article 19 : Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression.

Article 25-1 : Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé », son bien-être et ceux de sa famille.  

 

Cependant, elle n’a pas une valeur juridique puisqu’il s’agit d’une simple déclaration : elle représente toutes les valeurs que les pays membres de l’ONU partagent. Les pays ne sont pas contraints par cette déclaration à faire respecter ces libertés et droits. 

 

La Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales (1950)

 

Enfin, l’Europe a aussi formulé un texte sur les droits de l’Homme, la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales. 

 

Définition : Convention : écrit définissant les termes d’un accord entre Etats

 

Cette convention a été signée par 47 Etats européens en 1950. Elle rappelle que les hommes ont des droits inaliénables et des libertés, s’appuyant sur la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. 

 

Repères : Extraits de la Convention européenne

Article 9 : Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion.

Article 10 : Toute personne a droit à la liberté d’expression.

Article 11 : Toute personne a droit à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d’association.

 

Pour cela, elle crée une Cour européenne des droits de l’homme en 1959, dont le siège se trouve à Strasbourg. Cette dernière est chargée de faire respecter les droits et libertés énoncés par la Convention. Elle peut ainsi être saisie par toute personne vivant dans un des pays de l’Union européenne qui s’estime victime d’une violation de la Convention. La France a ainsi été condamnée à la suite de la plainte d’un gendarme qui avait été contraint de démissionner : ce dernier avait fait appel à la Cour européenne des droits de l’homme car les militaires français n’avaient pas le droit de se syndiquer, ce qui constitue une violation de la Convention qui garantit la liberté d’association. 

 

La Convention internationale des droits de l’enfant

 

Les droits des enfants sont aussi rappelés dans des textes internationaux. Ainsi, la Convention internationale des droits de l’enfant est un texte fondamental qui rappelle les droits et libertés des enfants. Elle considère alors les enfants comme de futurs citoyens et leur reconnaît alors de plus en plus de droits. Elle permet à ces derniers de donner son avis pour les décisions qui les concernent et d’apprendre à devenir citoyen. Elle a été signée en 1989 par l’Assemblée Générale des Nations Unies.

 

Repères : Extraits de la Convention internationale des droits de l’enfant

Article 13 : L’enfant a droit à la liberté d’expression

Article 14 : Les Etats parties respectent le droit de l’enfant à la liberté de pensée, de conscience et de religion.

Article 28 : Les Etats parties reconnaissent le droit de l’enfant à l’éducation

 

Conclusion

 

La Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen, la Déclaration Universelle des droits de l’Homme, la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales ainsi que la Convention internationale des droits de l’enfant rappellent l’égalité entre tous les hommes ainsi que le respect des libertés fondamentales. Ces textes évoquent donc les droits inaliénables. Mais tandis que la DDHC et la DUDH ont pour objectif de rappeler les valeurs partagées par les hommes, la Convention européenne s’est accompagnée de la création d’une Cour européenne afin de vérifier que ces droits et libertés sont bien respectés. 

 

Le chapitre pour le Brevet

 

Ce sujet peut aboutir à des questions sur un document dans le cadre de la troisième partie du brevet d’histoire-géographie et d’enseignement moral et civique, portant uniquement sur l’EMC. 

 

Le petit + dans ta copie du brevet

 

Etre capable de citer un extrait d’une des déclarations ou conventions. 

 

Pour aller plus loin…

 

Se documenter sur le Festival international du Film des Droits de l’Homme, qui a lieu à Paris.  

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?