Accord de l'adjectif et du participe passé en position détachée - Français - 3ème

Accord de l'adjectif et du participe passé en position détachée - Français - 3ème

Découvrez cette fiche de cours de français pour le Brevet sur l'accord de l'adjectif et du participe passé en position détachée.

Dans cette leçon, vous découvrirez dans un premier temps ce qu'est la position détachée. Puis, vous trouverez une partie sur l'adjectif en position détachée. Enfin, vous terminerez avec le participe passé en position détachée.

Téléchargez ci-dessous ce cours de français sur l'accord de l'adjectif et du participe passé en position détachée.

Accord de l'adjectif et du participe passé en position détachée - Français - 3ème

Le contenu du document


 

Présentation : Cette fiche de 3e est axée sur l’approfondissement et la maîtrise des règles d’accord du participe passé et de l’adjectif employés en position détachée. Les objectifs sont d’être capable de reconnaître le terme mis en position détachée aussi nommée apposition, distinguer le nom, pronom ou groupe nominal auquel l’adjectif ou le participe se rapporte, savoir éviter les confusions avec le complément du nom. Les thèmes associés sont le constituant essentiel et non essentiel de la phrase, subordonnée relative, chaînes d’accords, expansions du nom, complément circonstanciel, accord de l’adjectif, participes présent et passé. A l’épreuve du DNB, il faudra être capable d’éviter des fautes à la dictée et à la réécriture, savoir reconstituer une progression thématique grâce aux phénomènes d’accords du participe ou l’adjectif en position détachée, savoir repérer les éléments d’informations supplémentaires dans l’analyse de texte ; en introduire dans la rédaction.

 

QU’EST-CE QUE LA POSITION DETACHEE ?

 

Définition

La construction détachée ou apposition est une expansion du groupe nominal d’un type particulier. Elle est détachée du groupe nominal par une pause à l’oral et par une virgule à l’écrit. 

L’apposition n’est pas une fonction mais un type de construction.

 

Rôle

L’apposition se rattache à un terme auquel elle apporte un complément d'information sur une qualité ou sur la nature. 

L'apposition désigne la même réalité que le terme auquel elle se rapporte que ce soit un Groupe Nominal ou un pronom.

Elle a une valeur circonstancielle et exprime selon le cas la manière, la cause, l'opposition… Elle a très souvent une valeur explicative comme le ferait une subordonnée relative introduite par « qui est ».

 

Construction

L’apposition peut être reliée à ce terme soit : 

  • Directement : « J’ai commandé un plat maison. »
  • En se trouvant en tête de phrase : « Bon ouvrier, le plombier a tout réparé. »
  • Par la préposition « de » : « La ville de Marseille est magnifique. »

 

Attention à ne pas confondre « l'apposition » et « le complément du nom » introduit par « de ». « Les habitants de Marseille » (Complément du nom : il n'y a pas identité avec le nom auquel il se rapporte).

L’apposition n’est pas incluse dans le groupe nominal mais le complète comme un complément circonstanciel complète un groupe verbal.

 

L’ADJECTIF EN POSITION DETACHEE

 

On peut parler d'épithète détachée l'adjectif est séparé par une virgule du nom auquel il se rapporte. 

L'épithète détachée peut se placer n'importe où dans la phrase : « Joyeux, cet enfant sourit » / « Cet enfant sourit, joyeux » / « Cet enfant, joyeux, sourit. »

L'épithète peut être supprimée sans nuire à la correction de la phrase ni en modifier profondément le sens. Elle donne un supplément d'information. Ce n’est pas un constituant essentiel même s’il participe à la chaîne d’accords.

 

Attention : 

Les formes en -ant issues des participes présents sont considérés comme des adjectifs et peuvent être épithètes : « Les problèmes arrivants ont été rapidement résolus. » 

« Arrivants » peut être remplacé par l’adjectif qualificatif « récents ». « Arrivant » ou « récent » peuvent se mettre au féminin pour vérifier plus facilement l’accord.

 

LE PARTICIPE PASSE EN POSITION DETACHEE

 

Le participe passé qui n’est précédé ni de l’auxiliaire « avoir » ni de l’auxiliaire être est utilisé dans les mêmes contextes que l’adjectif qualificatif. 

On l’appelle même « participe adjectif », parfois simplement « adjectif ».  La règle d’accord est la même que celle de l’adjectif.

Le participe passé fonctionne comme l’adjectif qualificatif épithète en position détachée et s’accorde avec le nom ou le pronom dont il est le complément ou l’attribut : 

« Cette expérience, si vivifiante, est à renouveler. », « Reprise par une foule d’artistes, cette mélodie a séduit le plus grand nombre. ».

Pour trouver ce nom, on pose la question « Qui est-ce qui ? » ou « qu’est-ce qui ? » : « Qu’est-ce qui est repris par une foule d’artistes ? La mélodie ».

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?