Accord du verbe dans les cas complexes - Français - 3ème

Accord du verbe dans les cas complexes - Français - 3ème

Voici un nouveau cours de français pour le brevet sur l'accord du verbe dans les cas complexes.

Dans cette fiche, vous étudierez dans un premier temps la règle générale. Puis, dans un deuxième temps, vous verrez les cas complexes sytaxiques. Puis, vous enchainrerez avec les cas complexes de construction du sujet. L'avant dernière partie traitera des cas complexes de sujets multiples et enfin vous terminerez avec les cas complexes selon la nature du sujet.

Téléchargez ci-dessous cette leçon de français sur l'accord du verbe dans les cas complexes.

Accord du verbe dans les cas complexes - Français - 3ème

Le contenu du document

 

 

Présentation : Cette fiche de 3e approfondit les règles d’accord sujet-verbe et le choix des accords dans les cas complexes concernant les marques de personne. Les objectifs sont de savoir identifier le sujet, savoir appliquer la règle correspondant à son cas syntaxique, grammaticale ou sémantique : sujet inversé, multiple, évoquant un groupe, avec ou sans complément ou terme générique.  Les thèmes associés sont le sujet, terminaison, groupe verbal, complément du nom, pronom complément, énumération, reprise pronominale et nominale. A l’épreuve du DNB, il faudra être capable de réécrire un texte en changeant de sujet, savoir relire sa dictée et vérifier les chaînes d'accords, dans l'analyse de texte être capable d’associer les personnages à leur action propre.

 

LA REGLE GENERALE

 

Le verbe conjugué doit s'accorder en genre, nombre et personne avec son sujet. Dans le cas de sujets coordonnés, d'adverbes de quantité ou de structures complexes, cet accord peut poser problème.

 

Comment trouver le sujet ? 

Il faut poser la question "qui est-ce qui" ? ou "qu’est-ce qui" ? suivie du verbe : « Mon frère préfère les chansons populaires. » ➜ Qui est-ce qui préfère les chansons populaires ? Mon frère.

CAS COMPLEXES SYNTAXIQUES

 

Emploi du pronom relatif « qui »

« Qui » assure la fonction grammaticale de sujet du verbe conjugué mais il faut identifier l’antécédent, c’est-à-dire le nom ou Groupe nominal auquel renvoie « qui » pour savoir qui accomplit l’action : « Ma sœur qui aime la musique classique n’écoute rien d’autre. » 

 

Sujet inversé

Lorsque le sujet est inversé, c'est-à-dire placé après le verbe, le verbe s'accorde quand même avec ce sujet. 

« Combien de sous va-t-il gagner ? » ➜ Le verbe s'accorde avec le sujet inversé « il », et non pas avec le nom qui le précède « sous ».

 

Les tournures impersonnelles

Dans les tournures impersonnelles, le pronom « il » n'est que sujet grammatical : il ne correspond à rien ni personne. Néanmoins il commande l’accord du verbe. Le vrai sujet est placé ensuite et n'a pas d'influence grammaticale sur le verbe. On dit que c'est le sujet réel ou sujet sémantique.

« Il pleut des trombes d’eau ! »

 

CAS COMPLEXES DE CONSTRUCTION DU SUJET

 

Avec un complément du nom

Avec un complément du nom dans le groupe sujet, l’accord se fait avec le nom noyau, qui est le plus souvent le premier nom : « Le fils de mes amis adore les chevaux. » ➜ « Adore » s’accorde avec « fils » et pas avec le groupe prépositionnel « de mes amis » qui a la fonction de complément du nom.

 

Avec un pronom complément

Si c’est le groupe verbal qui comporte un complément, le sujet peut aussi être séparé du verbe par un pronom complément. Dans ce cas, il ne faut pas accorder le verbe avec le pronom mais bien avec le sujet. « Les pommes sont délicieuses ; Jules les dévore ».

Le sujet « Jules » est séparé du verbe « dévorer » par « les ». « Les » est un pronom personnel COD renvoyant à « pommes ». 

 

CAS COMPLEXES DU SUJET MULTIPLE

 

Règle générale

Quand un verbe a plusieurs sujets juxtaposés et/ou coordonnés, il se conjugue à la troisième personne du pluriel. Si les sujets sont à la fois au masculin et au féminin, c'est toujours le masculin qui l'emporte.

 « Pierre et Paul ainsi que Marta sont allés au lycée ensemble ».

 

Cas des personnes différentes

Quand un verbe a plusieurs sujets de personnes différentes, il s'accorde selon des règles de priorité très précises :

 

  • La première personne ("je" ou "nous") l'emporte sur les autres. 

 

On conjugue le verbe à la première personne du pluriel : « Elle et moi sommes parties en vacances. », « Vous et nous avons passé un bon moment. »

  • La deuxième personne ("tu" et "vous") l'emporte sur la troisième. 

 

On conjugue le verbe à la deuxième personne du pluriel : « Toi et lui êtes très proches. », « Vous et les enfants avez beaucoup voyagé. »

 

Deux sujets

Quand deux sujets différents s'excluent mutuellement par « ou » ou « ni », l’accord se fait au singulier car un seul est retenu ou aucun : « Pierre ou Jacques fera l’affaire. »

Quand le nombre est égal à zéro, on accorde au singulier : « Aucun de ces acteurs ne me plaît. »

Les sujets en énumération demandent le pluriel ; ce n'est que lorsque l'énumération est résumée par un seul terme le verbe se met au singulier : « Les biches, les faons et les daims fuyaient. », « Parents, élèves, professeurs, tout le monde est présent ». 

 

Le sujet évoque un groupe 

Les deux accords sont souvent possibles : « Une foule de touristes est entrée » ou « Une foule de touristes sont entrés. »

Lorsque le sujet est introduit par « la plupart » ou « peu de », le verbe se met au pluriel ; pour les autres collectifs, l'accord se fait selon le bon sens. 

Lorsque le sujet est un adverbe de quantité (beaucoup, peu, trop, etc.) ; le verbe se met au pluriel : Beaucoup sont repartis encore affamés. »

Dans la construction ce + être + nous ou ce + être + vous, le verbe être reste au singulier. Dans les autres cas, le pluriel « ce sont » est aussi possible, voire plus soigné.

 

 

CAS COMPLEXES SELON LA NATURE DU SUJET

 

Quand le sujet est un infinitif, une proposition subordonnée relative, le verbe est au singulier : « Voler n'est pas beau. », « Qui n'a pas de passeport doit se présenter à la douane. »

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?