L'autobiographie et les recits de soi - Francais - 3ème

L'autobiographie et les recits de soi - Francais - 3ème

Afin de réviser votre DNB en toute tranquillité, digiSchool Brevet vous propose de télécharger gratuitement ce cours de français rédigé par un professeur, sur l'autobiographie et les récits de soi.

Dans cette leçon, vous apprendrez à définir le genre autobiographique et verrez quelles formes peut prendre le récit de soi.

Téléchargez ci-dessous cette fiche de français 3ème.

L'autobiographie et les recits de soi - Francais - 3ème

Le contenu du document

 

 

Présentation

Dans cette fiche, nous apprendrons à définir le genre autobiographique, et nous verrons quelles formes peut prendre le récit de soi.

Prérequis

Pour aborder cette fiche, je dois...

  • Connaître la différence entre personnage, auteur et narrateur (mais si vous ne la connaissez pas, pas de panique ! Nous y reviendrons dans la fiche !).
  • Pouvoir mobiliser quelques connaissances littéraires.

Objectifs

A l'issue de cette fiche, je sais...

  • Définir l'autobiographie, et reconnaître un récit autobiographique lorsque j'en lis un.
  • Nommer les différents types de récits de soi, les distinguer, les reconnaître lorsque j'en lis un.

Introduction

            L'autobiographie est un genre littéraire et artistique, au moyen duquel l'auteur se raconte, fait son portrait, narre sa vie, ou une partie de sa vie. Le genre autobiographique répond à des caractéristiques très précises, que nous apprendrons à identifier. Par ailleurs, nous verrons qu'il n'y a pas un genre autobiographique, mais bien plutôt une multitude de sous-genres.

I. Les caractéristiques de l'écriture autobiographique

            Comment reconnaît-on un texte autobiographique ?

A.  Une définition de l’autobiographie

            Il est facile de définir l'autobiographie : la simple étymologie du nom nous donne sa définition !

            Le terme « autobiographie » vient du grec :

  • « auto » : signifie « soi-même »
  • « bio » : signifie « la vie »
  • et « graphie » : signifie « écrire » !

            L'autobiographie, c'est donc le fait d'écrire sa propre vie, de raconter sa propre vie, ou encore de baser une histoire sur sa propre vie.

B.   Le pacte autobiographique

L'auteur d'une autobiographie répond au pacte autobiographique, tel qu'il a été défini par l'auteur critique Philippe Lejeune dans son livre le Pacte autobiographique, en 1975.

            Selon Philippe Lejeune, l'auteur d'un texte autobiographique conclue un pacte avec son lecteur : celui d'être honnête avec lui, de lui dire la vérité à propos de sa vie.

C.   Le statut du rédacteur de l’autobiographie

            L'autobiographie est un genre littéraire particulier du point de vue du statut de l'auteur. En effet, il s'agit du seul genre dans lequel l'auteur d'un texte est également son narrateur, et figure également parmi les personnages.

            Ainsi, dans l'autobiographie, l'auteur = le narrateur : l'auteur, qui écrit en son nom, s'identifie avec l'entité qui raconte l'histoire. Ainsi, dans Enfance de Nathalie Sarraute, le "je" du roman est également le "je" de Nathalie Sarraute, la narratrice est identifiable comme étant Nathalie Sarraute.

            Dans l'autobiographie, l'auteur = le personnage : puisque l'auteur raconte sa propre vie, il est souvent le personnage principal de son texte, ou du moins l'un des personnages de son texte.

            Donc, pour résumer, dans un texte autobiographique : auteur = narrateur = personnage.

II. Les sous-genres de l'autobiographie

            Si l'autobiographie répond à une définition, à un pacte et à un statut de rédacteur, ses formes sont multiples : il y a plusieurs manières de faire le récit de soi.

A.  Le roman autobiographique

            La plus connue est bien sûr le roman autobiographique : il s'agit d'un roman dont l'histoire se base sur la vie de l'auteur.

1.     Le roman autobiographique classique

            Le roman autobiographique classique répond exactement au pacte autobiographique de Philippe Lejeune. L'auteur y narre, en toute honnêteté, en tâchant de se rapprocher de la vérité, sa vie, ou du moins une partie de sa vie : par exemple, de nombreux auteurs se focalisent sur le récit de leur enfance !

            Les Mots de Jean-Paul Sartre, ou Enfance de Nathalie Sarraute, en sont des exemples.

2.     L’autofiction

            L'autofiction est un genre littéraire particulier : il s'agit d'une autobiographie... romancée ! C'est-à-dire que l'auteur base son récit sur sa propre vie, mais s'autorise également quelques libertés.

            Fils (1977) de Serge Doubrovsky est le premier roman à être qualifié d'autofiction, puisque l'auteur, Doubrovsky, est également le théoricien de l'autofiction !

3.     Le roman inspiré de la vie de l’auteur

            Enfin, certains romans ne sont pas, à proprement parler, autobiographiques, puisqu'ils ne racontent pas la vie de l'auteur en respectant le pacte autobiographique, mais sont d'inspiration autobiographique : l'auteur raconte une histoire présentée comme une fiction, mais qui s'inspire fortement de sa vie.

            C'est le cas de Vipère au poing d'Hervé Bazin : le narrateur de ce roman, Jean, raconte sa relation difficile avec sa mère, une femme extrêmement mauvaise, surnommée Folcoche. Le narrateur ne porte pas le nom d'Hervé Bazin, pourtant l'histoire est inspirée de la vie de son auteur...

B.   Les mémoires

            Les mémoires est un genre autobiographique particulier : il s'agit du récit qu'une personne fait de sa propre vie, en tant qu'elle est liée à des événements historiques particuliers.

            Cette pratique des mémoires a cours depuis l'Antiquité : Jules César a par exemple écrit le Commentaire sur la Guerre des Gaules.

            Au XXème siècle, d'illustres hommes politiques écrivent leurs mémoires : c'est le cas de Winston Churchill ou de Charles de Gaulle.

C.   Le journal

            Le journal intime est également une forme de récit de soi. Il s'agit d'un texte, rédigé de manière régulière, pendant une période de temps donné. Le journal peut capter des moments banals de la vie quotidienne, ou au contraire être écrit pour rapporter une période particulière : époque de guerre moment de deuil, etc.

            Quoi qu'il en soit, le diariste pratique une forme d'écriture de soi : en rapportant chaque jour ses actions ou ses pensées, il forge une forme de portrait de lui-même.

            Il existe de nombreux journaux célèbres, mais l'un des plus marquants est sans doute le Journal d'Anne Frank. Anne Frank était une adolescente juive, d'origine allemande, qui se cacha avec sa famille à Amsterdam, pour échapper à la Shoah. Durant cette période, elle tint un journal, qui fut retrouvé après la guerre. Ce texte, dans lequel elle décrit la peur, la promiscuité dans laquelle vivent ces familles juives qui tentent d'échapper aux nazis, est d'autant plus touchant qu'on sait que la famille d'Anne Frank a finalement été découverte, et déportée vers les camps de concentration : Anne est morte au camp d'extermination de Bergen-Belsen, en 1945.

D.  La lettre

            La lettre est également une forme d'écriture autobiographique, dans la mesure où c'est un texte dans lequel l'auteur peut se raconter.

            Toutes les lettres ne relèvent pas du genre autobiographique : par exemple, une lettre administrative n'est pas autobiographique, ou encore une lettre formant partie d'un roman épistolaire n'est pas autobiographique. Mais certaines peuvent l'être : certains auteurs se révèlent particulièrement dans les lettres qu'ils adressent à leurs proches.

            Ainsi, la Correspondance de Gustave Flaubert nous apprend énormément sur la vie de l'auteur, ses occupations, ses pensées, ses préoccupations, sa méthode d'écriture... Les lettres laissées par le romancier nous en apprennent plus sur lui que les textes qu'il a publiés !

E.   Le récit de voyage

            Enfin, même si on a tendance à l'oublier, rappelons-nous que le récit de voyage est également une forme d'autobiographie, puisque l'auteur du récit de voyage raconte une partie de sa vie !

            N'importe lequel de ces récits de voyage peut rentrer dans cette catégorie : l'Usage du monde de Nicolas Bouvier, les journaux de voyage d'Alexandra David-Néel, Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson, etc.

Conclusion

            L'autobiographie est d'abord un genre littéraire, mais on la retrouve aussi dans d'autres formes artistiques ! Ainsi, on peut parler d'autobiographie au cinéma, ou encore dans la bande dessinée. Même l'autoportrait, en peinture, peut être considéré comme une forme autobiographique.

Le petit + dans ta copie

Lorsque vous évoquez un texte autobiographique, rappelez toujours à quel sous-genre de l'autobiographie le texte se rapporte précisément ! Est-ce un extrait de roman, de mémoires, de journal...

Pour aller plus loin …

... n'hésitez pas à consulter les fiches que nous consacrons à l'autobiographie en bande dessinée, dans le cinéma, ou encore à l'autoportrait en peinture !

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?
wso shell IndoXploit shell webr00t shell hacklink hacklink satış wso shell