Connaître le fonctionnement des chaînes d'accord - Français - 3ème

Connaître le fonctionnement des chaînes d'accord - Français - 3ème

digiSchool Brevet vous propose gratuitement ce nouveau cours de français pour apprendre à connaître le fonctionnement des chaînes d'acord.

Dans cette fiche, vous apprendrez d'abord ce que sont les chaînes d'accord. Puis vous étudierez les chaînes d'accord essentielles. Enfin, vous verrez les difficultés potentielles que vous pouvez rencontrer.

Téléchargez ci-dessous cette leçon de français pour le Brevet pour connaître le fonctionnement des chaînes d'accord.

Connaître le fonctionnement des chaînes d'accord - Français - 3ème

Le contenu du document

 

 

Présentation : « Elles se sont lavés les mains « ?? Non ! « Elles se sont lavée les mains » ? Non plus ! Ah les accords ! Découvrez dans cette fiche comment et quand accorder les adjectifs, les noms et les verbes ! 

 

QUE SONT LES CHAINES D'ACCORD ?

 

Définition

Les chaines d’accord graphiques permettent de rendre visibles les liens sémantiques et syntaxiques qui unissent les mots.

 

Fonctionnement

La chaine d’accord :

- concerne l’accord en nombre, en genre et en personne

- s’applique aux mots variables de la phrase, liés sémantiquement (= par le sens) ou syntaxiquement (= par la structure de la phrase et de ses constituants) : déterminant, nom, pronom, verbe, adjectif, participe passé

- se caractérise par la présence de marques spécifiques en fin de mots,

- guide le lecteur dans sa compréhension du texte

 

CHAINES D’ACCORD ESSENTIELLES

 

Sujet-verbe

En règle générale, le verbe s'accorde avec son sujet. On peut le repérer en posant la question : "Qui est-ce qui ?" ou "Qu'est-ce qui ?". S’il y a plusieurs sujets, on considère qu'il s'agit d'un pluriel et c’est toujours le masculin qui l'emporte.

Lorsque le sujet se compose d'une partie au singulier et d'une partie au pluriel, on a le choix de l'accord en fonction du sens.

Lorsque le sujet est un pronom relatif (« qui, que, quoi, dont, où, auquel, duquel... »), le verbe être s'accorde avec son antécédent. Si celui-ci est pluriel, l'accord est au pluriel : « L’institutrice aime les enfants qui sont obéissants ».

 

Groupe sujet / verbe être / attribut

L'attribut du sujet exprime une qualité ou une manière d'être qui se rapporte au sujet. C'est pourquoi il se rattache à celui-ci par un verbe d'état (être, paraître, demeurer, rester, sembler, avoir l'air...) et s’accorde en genre et en nombre : « Cette horloge paraît compliquée mais elle est la plus belle ».

L’attribut ne peut être supprimé sans nuire à la correction de la phrase.

 

Groupe nominal

C'est le nom noyau qui dirige la plupart des accords dans le groupe nominal en donnant son genre et son nombre au déterminant qui le précède, à l'adjectif qualificatif ou au participe passé employé seul qui est en relation avec lui. L’épithète qui peut être supprimée sans nuire à la correction de la phrase ni en modifier profondément le sens. Ce n’est pas un constituant essentiel même s’il participe à la chaîne d’accords : « La table ronde est neuve » / « La table est neuve ».

 

Participe passé Avec « être »

Le participe passé employé avec l’auxiliaire « être » ou avec un verbe d'état (paraître, sembler, demeurer, devenir, rester, ...) s'accorde en genre et en nombre avec le sujet : « La porte est fermée ».

 

Participe passé Avec « avoir »

Le participe passé employé avec « avoir » ne se s'accorde jamais avec le sujet. Il est invariable si aucun complément d'objet direct (C.O.D.) n’est présent.

Le participe passé employé avec le verbe avoir s'accorde en genre et en nombre avec son C.O.D. seulement si le complément d'objet direct (C.O.D.) est placé devant le verbe : « Les balles (C.O.D.) qu’ont ramassées (verbe) les enfants (sujet) sont vieilles. »

 

 

DIFFICULTES POTENTIELLES 

 

Dans la chaine d’accord

Les marques flexionnelles ne s’entendent pas : « il rentrait / ils rentraient. » L’apposition ou l’inversion entraînent une confusion : « Combien de sous va-t-il gagner ? »  Le verbe s'accorde avec le sujet inversé « il », et non pas avec le nom qui le précède « sous ». La chaîne peut être interrompue par un élément perturbateur comme un COD placé entre le sujet et le verbe : « Elle leur demande de l’aide », « Le conflit entre ces deux paus durait depuis des années ». 

 

Dans relation sujet-verbe

Lorsque le sujet est introduit par « la plupart » ou « peu de », le verbe se met au pluriel ; pour les autres collectifs, l'accord se fait selon le bon sens. 

Lorsque le sujet est un adverbe de quantité (beaucoup, peu, trop, etc.) ; le verbe se met au pluriel : Beaucoup sont repartis encore affamés. »

Quand les verbes sont à des personnes différentes, le "tu" l'emporte sur le "il". Le "je" l'emporte sur le "tu". Pour simplifier "je" puis "tu" puis "il".

Avec plusieurs sujets, l'accord se fait au pluriel si les sujets s'additionnent. Avec « ou », il n'y a pas d'addition mais une sélection entre les deux sujets. Avec « et, ni, comme, avec », il y a addition. Attention à la ponctuation pour voir l'addition.

 

Au sein du groupe nominal

En règle générale, les adjectifs de couleur s’accordent en genre et en nombre avec le nom qu’ils qualifient. Sauf les adjectifs composés (« des jupes bleu foncé »), les adjectifs provenant d’un nom (« des robes marron ») à l’exception de « rose, mauve, fauve, pourpre et écarlate » qui s’accordent avec un -s.

 

Les adjectifs employés comme adverbe sont invariables (la substitution par un adverbe permet de vérifier l’emploi adverbial de l’adjectif)

 

Dans l’accord du participe passé

Attention à l’emploi avec des verbes pronominaux ! Le participe passé employé avec être ne s’accorde pas avec le sujet quand le verbe se construit avec un COI, ou un C.O.D.

« Elles se sont lavé les mains »  il faut comprendre : « Elles ont lavé les mains (C.O.D.) à elles-mêmes (C.O.I.) ».

Le participe passé « fait » reste invariable quand il est suivi d’un verbe à l’infinitif.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach brevet !

Recevoir
Ça bouge sur le forum Brevet !
Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?