Corrigé Sujet Zéro Français - Brevet 2018

Corrigé Sujet Zéro Français - Brevet 2018

Vous le savez si vous suivez l'acualité (notamment sur digiSchool), l'épreuve de français va changer pour l'édition 2018 du brevet. Pour vous aider, l'éducation nationale vous propose un sujet 0, un sujet "type" pour vous entraîner. Vous pouvez le télécharger ci-dessous.

Corrigé Sujet Zéro Français - Brevet 2018

Le contenu du document

 

ANDRE GIDE

 

Préambule

 

Attention, ce DNB n’est pas difficile en ce sens que le texte et les questions qui portent dessus sont simples mais :

  • Vos réponses doivent être rédigées et très argumentées sous peine de ne pas vous rapporter tous les points. En effet, ce que l’on vous demande n’est pas compliqué donc les correcteurs seront attentifs et exigeants sur les justifications.
  • Ne confondez pas autobiographie et autobiographie fictive (voir le paratexte). En effet, ce texte est un extrait d’une fausse autobiographie. Le narrateur n’est donc pas André Gide.
  • Enfin, vous devez être particulièrement attentifs à la formulation des questions. 

 

Travail sur le texte littéraire et sur l’image (50 points –1 h 10) 

Les réponses doivent être entièrement rédigées. 

Grammaire et compétences linguistiques 

1. « son visage restait […] plus impénétrable que jamais » (ligne 13). Étudiez la composition du mot souligné et dites quel est son sens dans la phrase. (4 points) 

IM/PENETR/ABLE

Préfixe privatif/radical/suffixe

Ce terme signifie ici « sur lequel on ne peut lire ». En effet, le préfixe privatif « im » insiste sur l’impossibilité.

 

2. « Mais, soudain, elle redéplia le papier, passa sa main dessus pour l’aplanir, et comme ayant pris une résolution… À ce moment, j’entendis mon nom : la maîtresse m’interrogeait. Je dus me lever, je récitai de manière machinale un court poème de Victor Hugo, qu’heureusement je savais fort bien. » (lignes 15 à 18) 

Réécrivez ce passage en inversant les personnes : « Mais soudain, je... À ce moment, elle... » (10 points)

« Mais soudain, je redépliai le papier, passai ma main dessus pour l’aplanir, et comme ayant pris une résolution… à ce moment, elle entendit son nom : la maîtresse l’interrogeait. Elle dut se lever, elle récita de manière machinale un court poème de Victor Hugo, qu’heureusement elle savait fort bien. »

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?
wso shell IndoXploit shell webr00t shell hacklink hacklink satış wso shell