Définir les genres littéraires - Français - Brevet

Définir les genres littéraires - Français - Brevet

Voici une fiche de révision sur les genres littéraires, pour l'épreuve de Français au Brevet.

Vous retrouverez une définition des genres littéraires, avec le genre narratif, théâtral, poétique et argumentatif.

Téléchargez gratuitement ce document de Français pour le Brevet des Collèges.

Définir les genres littéraires - Français - Brevet

Le contenu du document

 

En littérature, un genre est une grande catégorie de textes, définie par des thèmes et des caractéristiques communs. Il existe 4 genres : narratif, théâtral, poétique, argumentatif

Il ne faut pas confondre les genres littéraires et les registres littéraires (tragique, épique, ironique, lyrique…) : le registre correspond à la nature particulière de l'émotion que le texte vise à communiquer indépendamment du « genre » dans lequel il s'inscrit : par exemple un passage de roman émouvant peut être qualifié de lyrique.

Il ne faut pas confondre les genres littéraires et les « registres de langue » appelés aussi « niveaux de langue » : familier, courant, soutenu.

 

LE GENRE NARRATIF

Le genre narratif ou récit rapporte une histoire, fictive ou non. Il suit généralement un schéma narratif et possède un schéma actanciel.

 

Récits réels: le biographique regroupe des récits de vie réelles, narrés à la troisième personne (biographies) ou à la première personne (autobiographies, mémoires, journaux intimes.

 

Récits fictifs : Le conte qui sert à divertir et éduquer avec un enseignement moral tiré d’une aventure se déroulant dans un contexte indéterminé et merveilleux.

 

Le roman s’il est fictif peut être vraisemblable. Le genre romanesque est caractérisé par sa diversité, sa capacité à aborder tous les sujets. Il comprend les romans d’amour, policiers, historiques, autobiographiques, d’aventures, d’analyses, réalistes, fantastiques… 

 

La nouvelle plus courte que le roman et à la fin généralement inattendue (nommée chute) peut être réaliste, fantastique…

 

Dans le genre narratif, on distingue aussi le récit épistolaire qui peut être réel ou fictif. L'adjectif « épistolaire » caractérise tout ce qui a un rapport avec la correspondance écrite.

 

Le « genre épistolaire » est un genre littéraire qui regroupe tous les documents de correspondance écrite entre deux personnes comme la lettre, mais aussi les romans constitués uniquement de lettres ainsi que le courrier électronique (les e-mails) ou le texto.

 

On le reconnaît à sa présentation particulière mettant en avant l’émetteur, le récepteur et les indices de l’énonciation : pronoms de la 1e et de la 2e personne, indicateurs spatio-temporels, lien avec le moment de l’énonciation.

On distingue et on oppose les lettres authentiques et les lettres fictives, les lettres privées et les lettres officielles.

 

LE GENRE THEATRAL

Il représente l’action, il est fait pour être joué. Le texte est constitué de répliques (paroles échangées sur scène par les personnages) et de didascalies (indications sur les personnages, gestes, tons, déplacements). 

Une pièce de théâtre est classiquement organisée en actes et en scènes mais les pièces modernes présentent aussi une succession de tableaux ou une absence totale de découpage comme Antigone de Jean Anouilh.

Il se caractérise par la double énonciation : les personnages se parlent entre eux mais aussi pour des spectateurs. Il contient des textes aux registres différents :  tragique, comique, dramatique…

 

LE GENRE POETIQUE

Il se définit par un usage différent de la langue, une recherche particulière sur les mots, un jeu sur leurs sens, leurs sonorités, un travail des rythmes. 

La poésie classique obéit à des règles de versification avec types de vers, rimes, rythmes imposés ; formes fixes comme le sonnet. Dès le 19e siècle apparaissent des poèmes en prose, puis au 20e siècle des poèmes en vers libres.

La poésie épique raconte des événements héroïques (Iliade, Odyssée), la poésie lyrique exprime des sentiments personnels, surtout l’amour ; la poésie engagée prend parti pour défendre une cause. La fable, si elle n’est pas en prose peut appartenir à cette catégorie.

 

LE GENRE ARGUMENTATIF

Les œuvres argumentatives ont pour but essentiel de persuader ou convaincre le destinataire. 

L'argumentation peut être directe ou indirecte. On dit qu’elle est indirecte si l’auteur passe par la fiction pour défendre sa thèse.

On le reconnaît à la présence marquée du locuteur, de l'interlocuteur, des interrogations rhétoriques, des liens logiques …

Le texte peut être un plaidoyer défendant une cause, une lettre ouverte interpellant les lecteurs, une préface présentant une opinion, un éloge marquant l'admiration…

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?