Dictée - Inauguration d'un grand magasin - Français - Brevet

Dictée - Inauguration d'un grand magasin - Français - Brevet

digiSchool vous propose une dictée pour le Brevet de Français.

Le thème de la dictée est "Dénoncer les travers de la société". Vous verrez dans un premier temps le texte d'Emile Zola, puis des commentaires sur les difficultés du texte seront faits.

Téléchargez gratuitement ce document de Français pour le Brevet des Collèges.

Dictée - Inauguration d'un grand magasin - Français - Brevet

Le contenu du document

 

Rappel de la procédure de lecture de la dictée :

Le nom de l’auteur, le titre de l’œuvre ainsi que les noms propres présents dans la dictée sont écrits au tableau.

Une première lecture est faite, sans prononcer la ponctuation afin que les élèves comprennent le sens du texte.

La deuxième lecture est la dictée à une vitesse « normale » ni trop lente ni trop rapide, avec la ponctuation. Les liaisons usuelles sont faites aussi.

Une dernière lecture afin que les élèves puissent s’apercevoir s’ils ont oublié un mot. On ne redonne pas la ponctuation.

Les élèves ont environ 5 minutes pour la relire.

 

Thématique du programme 2016 : dénoncer les travers de la société. 

 

INAUGURATION D’UN GRAND MAGASIN

 

Enfin, on rouvrit les portes, et le flot entra. Dès la première heure, avant que les magasins fissent pleins, il se produisit sous le vestibule un écrasement tel, qu’il fallut avoir recours aux sergents de ville, pour rétablir la circulation sur le trottoir. Il y avait des pousses d’épaules, une bousculade fiévreuse autour des casiers et des corbeilles. Malgré le temps froid, les commis qui vendaient au plein air du pavé, ne pouvaient suffire. Une femme grosse jeta des cris. Deux petites filles manquèrent d’être étouffées.

Toute la matinée, cet écrasement augmenta. Vers une heure, des queues s’établissaient, la rue était barrée, ainsi qu’en temps d’émeute.

Émile Zola, Au bonheur des dames, 1883

 

COMMENTAIRES DES DIFFICULTES.

 

1. Attention à toutes les marques du pluriel : -s, -x, -ent.

2. Il y a deux participes passés : étouffées et barrée. Ils sont tous deux employés avec l’auxiliaire être et donc s’accordent avec l'espoir sujet. 

3. Attention à l’infinitif du verbe suffire qui se termine par un –e contrairement à rétablir. 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?