Dictée - Une jeune révoltée - Français - Brevet

Dictée - Une jeune révoltée - Français - Brevet

Voici une dictée pour s'entrainer à l'épreuve de Français de Brevet.

Dans un premier temps, un rappel de la procédure de lecture de la dictée sera faite. Le thème de la dictée est "Agir dans la société : individu et pouvoir". Vous aurez ensuite à étudier le texte de Jean Anouilh, Antigone.

Téléchargez gratuitement ce document de Français pour le Brevet.

Dictée - Une jeune révoltée - Français - Brevet

Le contenu du document

 

Rappel de la procédure de lecture de la dictée :

Le nom de l’auteur, le titre de l’œuvre ainsi que les noms propres présents dans la dictée sont écrits au tableau.

Une première lecture est faite, sans prononcer la ponctuation afin que les élèves comprennent le sens du texte.

La deuxième lecture est la dictée à une vitesse « normale » ni trop lente ni trop rapide, avec la ponctuation. Les liaisons usuelles sont faites aussi.

Une dernière lecture afin que les élèves puissent s’apercevoir s’ils ont oublié un mot. On ne redonne pas la ponctuation.

Les élèves ont environ 5 minutes pour la relire.

 

Thématique du programme 2016 : Agir dans la société : individu et pouvoir 

 

UNE JEUNE REVOLTEE

 

Comprendre... Vous n’avez que ce mot-là dans la bouche, puis, tous, depuis que je suis toute petite. Il fallait comprendre qu’on ne peut pas toucher à l’eau, à la belle et fuyante eau froide parce que cela mouille les dalles, à la terre parce que cela tache les robes. Il fallait comprendre qu’on ne doit pas manger tout à la fois, donner tout ce qu’on a dans ses poches au mendiant qu’on rencontre, courir, courir dans le vent jusqu’à ce qu’on tombe par terre et boire quand on a chaud et se baigner quand il est trop tôt ou trop tard, mais pas juste quand on en a envie ! Comprendre. Toujours comprendre. Moi je ne veux pas comprendre.

 

Jean Anouilh, Antigone, 1944, Editions de la Table Ronde

 

COMMENTAIRE DES DIFFICULTES 

 

1. Attention aux terminaisons verbales. Vous ne devez pas confondre :

- La deuxième personne du singulier du présent de l’indicatif : vous n’avez

- La troisième personne du singulier de l’imparfait : il fallait

- L’infinitif des verbes du premier groupe : toucher, manger, donner.

 

2. Ne confondez pas les homophones : ce et se ; a et à

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?