La révolte au théâtre

La révolte au théâtre

La révolte est un grand thème de la littérature théâtrale ! Pourquoi le théâtre est-il le lieu privilégié de l'expression de la révolte ? Quels dramaturges, quelles œuvres évoquent la révolte au théâtre ?

La révolte au théâtre

Le contenu du document

Prérequis

Pour aborder cette fiche, il faut ...

 

  • Connaître le lexique du théâtre
  • Connaître quelques œuvres théâtrales

Objectifs

 A la fin de cette fiche, je sais...

  • Définir la révolte
  • Expliquer le lien entre théâtre et révolte
  • Citer quelques œuvres théâtrales qui illustrent la révolte

Le théâtre est un art de révoltés : des dramaturges en révolte contre leur temps écrivent le destin de personnages révoltés, qui s'incarneront dans les corps révoltés des comédiens. Comment s'explique cette grande présence du thème de la révolte au théâtre ? Quelles œuvres théâtrales illustrent particulièrement la révolte ?

I. Pourquoi illustrer la révolte au théâtre ?

Théâtre et révolte ont un lien privilégié... Pourquoi ?

A. Qu’est-ce que la révolte ?

La révolte est une attitude, une action de rébellion, de refus contre une personne ou un système que l'on trouve injuste. On peut ainsi se révolter contre une loi, contre une idée, contre une cause, mais aussi contre une personne en particulier, qu'on se mettrait à haïr.

Le thème de la révolte est très présent au théâtre, car le théâtre est également un genre littéraire révolté !

B. Le théâtre, art révolté

Le théâtre est un genre littéraire particulier : en effet, contrairement au roman, le texte théâtral n'est pas destiné à demeurer dans les pages d'un livre, mais à être porté sur scène.

Ainsi, la révolte, acte corporel, porté dans la chair, s'illustre particulièrement bien au théâtre, bien que ce thème soit également présent dans d'autres genres littéraires (comme le roman). Au théâtre, la révolte dépasse le statut de mots imprimés, et devient une voix, un cri.

C. La révolte au théâtre

D'ailleurs, le théâtre aime tellement la révolte que nombre de créations théâtrales sont également des révoltes ! L'exemple le plus célèbre de la révolte théâtrale est peut-être la bataille d'Hernani, qui a eu lieu en 1830.

Hernani est une pièce écrite par Victor Hugo : il s'agit de l'un des premiers drames romantiques.

GENRE : Drame romantique. Le drame romantique, né au début du XIXème siècle, est l’héritier du drame bourgeois. Contrairement à la comédie ou à la tragédie, le drame romantique évoque donc à la fois les registres comique et tragique. Le drame romantique se caractérise par railleurs par une esthétique populaire.

Le drame romantique se construit à l'encontre de la tragédie classique, c'est-à-dire que les théoriciens du drame romantique veulent rompre avec certaines règles théâtrales qui ont cours depuis le XVIIème siècle, comme par exemple la règle des trois unités.

            Aussi, lors de la première représentation de Hernani, une bataille oppose les spectateurs traditionnels, qui souhaitent voir perdurer les règles du classicisme, et les partisans du drame romantique. Le drame romantique est une révolte en soi : Victor Hugo se révolte contre les carcans dans lesquels l'écriture théâtrale est enfermée.

II. Les types de révolte au théâtre

La révolte est un grand thème théâtral, et ce depuis l'Antiquité. Cette révolte peut être de différents types : révolte amoureuse, révolte sociale, révolte politique... Découvrons la révolte au théâtre !

A. La révolte amoureuse

Les dramaturges de l'Antiquité chérissent les personnages qui se révoltent par amour. En voici quelques exemples !

1. Médée

Médée est un personnage mythologique. Magicienne de Colchide, Médée aide Jason à voler la Toison d'or à son propre peuple, avant de s'enfuir avec lui. Elle est éperdument amoureuse de lui, et le couple aura deux enfants. Cependant, Médée est mal perçue par les habitants de Corinthe. Jason décide de la quitter afin d'épouser Créuse, la fille du roi de Corinthe. Alors Médée, révoltée contre l'injustice de son rejet par le peuple et contre le rejet de la part de Jason, décide de tuer ses propres enfants.

Le mythe de Médée a été repris à plusieurs reprises dans le théâtre, notamment par le dramaturge de l'Antiquité grecque Euripide, mais aussi par Corneille au XVIIème siècle.

2. Phèdre

Phèdre est un autre personnage mythologique dont l'amour est à la fois révoltant, et révolté ! En effet, Phèdre tombe amoureuse d'Hippolyte, le fils de son époux Thésée. Si elle cherche d'abord à taire cet amour monstrueux, elle finit par l'avouer d'abord à sa nourrice Oenone, puis à Hippolyte lui-même. L'amour de Phèdre devient alors révolte, révolte contre les normes sociales. La violence de cet amour causera la mort de presque tous les personnages.

Phèdre est le personnage d'une pièce éponyme de Sénèque, l'auteur de l'Antiquité romaine. Elle est aussi, bien sûr, l'héroïne de la tragédie de Racine, au XVIIème siècle.

B. La révolte sociale

La révolte des dramaturges et des personnages est parfois sociale !

1. Les critiques de Molière

Au XVIIème siècle, Molière fait dans certaines de ses pièces des critiques de la société, qui sont en réalité le signe d'une révolte de sa part. Ainsi, dans Tartuffe, Molière fait le portrait d'un personnage de faux dévot, qui trompe une famille sous couvert de lui apporter la moralité religieuse. Par le biais de ce personnage, Molière se révolte contre l'influence extrapolée des autorités religieuses de son époque.

2. Lorenzaccio de Musset

Lorenzaccio est un drame romantique d'Alfred de Musset. Dans ces pages, le dramaturge dépeint la révolte du jeune Lorenzo de Médicis, qui se rapproche du duc pour le tuer, et ainsi libérer la ville de Florence d'un tyran.

C. La révolte politique

Enfin, la révolte au théâtre est bien entendu politique !

1. Antigone, la révoltée

S'il fallait choisir une pièce de théâtre qui évoque la révolte, il faudrait probablement citer Antigone. Le mythe d'Antigone évoque l'histoire de la fille d'Œdipe et de Jocaste. Les deux frères d'Antigone, Étéocle et Polynice, se sont entretués pour le pouvoir de leur ville de Thèbes. Afin de rétablir une justice, leur oncle Créon qui prend le pouvoir ordonne arbitrairement qu'on donne des funérailles officielles à Étéocle, tandis que le corps de Polynice est abandonné aux charognards ; et il punit de mort quiconque osera enterrer Polynice. Antigone, révoltée contre cette décision injuste, décide d'enterrer Polynice en cachette : son oncle la condamne donc à mort.

Antigone est une pièce du dramaturge grec Sophocle, mais elle est adaptée par le français Jean Anouilh dans un contexte particulier : pendant l'Occupation de la France par les nazis. L'histoire d'Antigone a alors une résonnance particulière : cette histoire de révolte en deviendrait presque une incitation à la Résistance contre l'envahisseur !

2. La révolte d’Eugène Ionesco

Justement, après la Seconde guerre mondiale, de nombreux dramaturges portent la révolte sur scène : il s'agit du théâtre de l'absurde.

 Eugène Ionesco, par exemple, décrit dans Rhinocéros une épidémie particulière : la rhinocérite transforme les personnages en... rhinocéros. Cette drôle d'épidémie est en réalité une métaphore pour dénoncer la montée des idéologies totalitaires qui a mené à la seconde guerre mondiale.

Conclusion

Art révolté en soi, le théâtre accorde une place de choix à la révolte : des personnages se révoltent par amour, pour la société, ou encore pour défendre une cause politique. La révolte au théâtre sort des pages des livres pour s'incarner sur scène et devenir ainsi plus violente, plus vraie – plus révoltée.

Le petit + dans ta copie

En évoquant la révolte des personnages, essayez de mettre en évidence l'objet de leur révolte : ils ne sont pas simplement révoltés, ils sont bien souvent révoltés contre quelqu'un ou quelque chose !

Pour aller plus loin...

... Et si on vivait la révolte au théâtre ? Prendre son courage à deux mains et monter sur les planches, c'est déjà se révolter un peu ! Avez-vous déjà pensé à rejoindre une troupe de théâtre ?

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?