L'analyse de la phrase

L'analyse de la phrase

Pour vous aider à préparer votre épreuve de français au Brevet, notre professeur vous propose sa fiche de révision sur l'analyse de la phrase.

Document rédigé par un prof L'analyse de la phrase
Télécharger gratuitement

20.00/20

4.8727 5 0

55 Avis > Donne ton avis

35866 téléchargements

Quiz de Français :

Dans cette phrase : « Auriez-vous du feu ? », quelle figure de style est utilisée ?

  • A.L'assonance
  • B.L'antiphrase
  • C.La métonymie
  • D.Le pléonasme
Répondre aux 10 questions Voir tous les Quiz de Français

Le contenu du document

Lorsque nous parlons, nous ne nous rendons pas compte du nombre d'éléments qui compose une phrase. Nous nous servons desdits éléments sans réellement mesurer la complexité de la grammaire française.

I - Les propositions subordonnÉes circonstancielles de concession et d'opposition

En premier lieu, il est nécessaire de distinguer les termes de concession et d'opposition. Pendant que l'une contredit, l'autre apporte une opposition de faits.

La concession

Aussi appelée proposition concessive, la subordonnée de concession exprime une contradiction entre deux éléments qui dépendent l'un de l'autre. La première partie de la phrase est démentie par la seconde.

Exemples

  • Bien que Jérémy travaille, il n'oublie jamais d'appeler sa femme.
1 2
  • Bien qu'il ait reconnu son talent, il n'a pas apprécié ce monsieur.
  1. 2
Les principales conjonctions indiquant une concession sont : bien que, quoique, sans que...

L'opposition

Aussi appelée proposition oppositive, la subordonnée d'opposition met en parallèle deux faits indépendants l'un de l'autre. Sans être contradictoires, ni empêcher l'une ou l'autre des actions, les deux parties sont mises en relation pour établir une opposition.

Exemples

  • Pierre joue au tennis, alors que sa femme fait les courses.
  1. 2
  • Matilde est blonde, alors que ses frères sont bruns.
  1. 2
Les principales conjonctions indiquant une opposition sont : alors que, tandis que, pendant que, sans que...

II - Les propositions subordonnÉes circonstancielles de condition

Exprimer une condition, c'est formuler une hypothèse, un fait qui n'est pas réalisé. Souvent, la condition est introduite par la conjonction si, et l'emploi du conditionnel. Cela reste une possibilité, une supposition.

Exemple

  • Si j'arrivais à finir mes devoirs, je pourrais aller jouer.
Mais d'autres conjonctions et d'autres temps existent et peuvent être utilisées.

Exemples

  • Au cas oùtu ne pourrais pas venir, préviens-moi.
  • À moins d'avoir de l'argent, je ne partirai pas en vacances.
Quelle que soit l'hypothèse formulée, il faut toujours faire attention à la concordance des temps !

Exemple avec ''SI''

Si j' ai de l'argent, je partirai en vacances.
Si + présent de l'indicatif + futur
Si j' avais de l'argent, je partirais en vacances.
Si + imparfait de l'indicatif + conditionnel présent
Si j' avais eu de l'argent, je serais parti en vacances.
Si + plus-que-parfait du subjonctif + conditionnel passé
Les principales conjonctions indiquant la condition sont : si, à la condition que, pourvu que, à supposer que, à moins que, soit que, au cas où, dans l'hypothèse où...

III - Les discours rapportÉs

Le discours rapporté est un type de discours permettant à celui qui parle de citer quelqu'un ou de parler d'une personne.
Il faut distinguer trois types de discours rapportés : le discours direct, le discours indirect et le discours indirect libre.

1 - Le discours direct

Le discours direct consiste à rapporter des paroles dites par quelqu'un d'autre, mais de façon immédiate et comme cité, de façon directe, sans conjonction (''que'').
On utilise alors des procédés tels que les deux points, les guillemets - parfois l'italique - et des verbes déclaratifs (dire, déclarer, chuchoter, s'écrier...). On peut repérer facilement le discours direct, notamment avec les citations.

Exemples

  • Einstein a dit : «  E=mc2  ».
  • Hobbes s'est exclamé : «  L'homme est un loup pour l'homme  ».
  • Archimède s'écria : «  Eurêka  ».

2 - Le discours indirect

Le discours indirect est un pur discours rapporté : la partie ''citée'' est introduite par des conjonctions comme ''que'', ''si'', ''quand''...
C'est un énoncé reproduit et quelque peu modifié.

Exemples

Au style indirect, la citation d'Einstein donnerait :
  • Einstein a dit que E était égal à mc2.
  • Les parents demandèrent quand ils pourraient venir chercher leurs enfants.
Les transformations peuvent s'avérer flagrantes et plus ou moins importantes.

Exemples

  • Manu m'a dit : « Je suis content de partir d'ici dans deux jours  » (discours direct).
Manu m'a confié qu'il était content de partir de la maison vendredi (discours indirect).
  • Maman m'a ordonné : « Rentre tout de suite !  » (Discours direct).
Maman m'a ordonné de rentrer tout de suite (discours indirect).

3 - Le discours indirect libre

Le discours indirect libre est l'intermédiaire entre le discours direct et le discours indirect.
C'est le mélange des dires du personnage et du narrateur. C'est un procédé littéraire qui permet d'alléger un texte et de le rendre plus fluide.
La nuance avec le discours est subtile, toutefois, le style indirect libre n'emploie pas de verbes introducteurs. Par contre, il conserve la ponctuation du style direct comme le point d'exclamation, par exemple.

Exemples

  • Elle dit  : « Je suis en retard  ! » (Discours direct).
Elle dit qu'elle est en retard (discours indirect).
Elle est en retard  ! (Discours indirect libre).
  • Elle voit bien que ces deux robes sont identiques (discours indirect).
Elle le voit bien  ! Ces deux robes sont identiques  ! (Discours indirect libre).
La phrase est une structure complexe, surtout en français. Connaître la langue, c'est aussi connaître la grammaire appropriée à chaque utilisation.
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

Vishnavy
5 5 0
20/20

Oh heureusement que le site nous explique bien merci beaucoup.

par - le 25/12/2016
Safina145
5 5 0
20/20

Merci beaucoup, les leçons complètes , compréhensives, pratiques et organisées ! J'aime les étapes : Explication/A quoi on le reconnait ?/Exemple. Bonne chance à tous pour le Grand Test ! :D

par - le 22/12/2016
Medex78
5 5 0
20/20

Mercii Beaucoup pour cette lecon Elle ma fais réfléchire au conjugaison que je n'arrivait pas et au Dircte et Indirecte xD Merciii Beaucouupp ;)

par - le 25/09/2016
Plus d'avis (50)

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach brevet !

Recevoir
Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?