Le poids de l'Histoire dans les écrits littéraires

Le poids de l'Histoire dans les écrits littéraires

Le thème de l'histoire est présent dans nombre d'écrits littéraires ! Après avoir vu dans quels types de récits il était présent, nous nous interrogerons sur ses implications.

Le poids de l'Histoire dans les écrits littéraires

Le contenu du document

Prérequis

  • Connaître quelques événements historiques majeurs, comme par exemple la Révolution française
  • Avoir quelques notions d'histoire de la littérature

Objectifs

  • Évoquer quelques genres littéraires dans lesquels l'histoire a une grande importance
  • Expliquer les thématiques auxquelles le thème de l'histoire est lié

Introduction

La littérature est une histoire d'histoire(s) ! En effet, dans l'Antiquité, les premières œuvres littéraires inscrivaient déjà leurs récits dans un cadre historique. Mais au fil du temps, la littérature continue d'explorer les différentes époques...

I. Les récits histoires dans la littérature : Une longue tradition

Le poids de l'histoire dans la littérature est si grand qu'il est difficile de dresser une liste exhaustive des courants littéraires qui se sont intéressés à l'histoire ! Pourtant, en voici quelques-uns...

A. La littérature classique : le théâtre des rois

Le XVIIème siècle est l'époque de la tragédie classique ! Et la tragédie classique plonge ses racines dans l'histoire...

GENRE LITTÉRAIRE : Tragédie classique. Une tragédie est une pièce de théâtre qui présente une action à la tonalité dramatique, et qui finit mal. La tragédie classique est particulièrement codifiée : elle comporte cinq actes et de nombreuses règles.

En effet, les grands auteurs de tragédies classiques comme Racine ou Corneille, ont deux sources d'inspiration : la mythologie et l'histoire, bien souvent l'histoire de l'Antiquité grecque ou romaine.

Ainsi, dans Britannicus, Racine revient sur le règne de l'empereur romain Néron, au Ier siècle après JC.

B. Les Lumières : l’histoire en train de se faire

Au XVIIIème siècle, les écrivains et philosophes des Lumières s'inspirent souvent de l'actualité pour étayer leurs réflexions. Dans leurs textes, nous découvrons donc l'histoire contemporaine de ces philosophes : l'histoire en train de se faire !

Ainsi, dans certains textes, Voltaire prend parti dans l'affaire Calas : on accusait Jean Calas, un commerçant protestant, de l'assassinat de son fils, qui voulait se convertir au catholicisme. En prenant la défense de Jean Calas, dans une affaire qui prendra une grande importance, Voltaire donne à voir l'histoire en train de se faire...

C. Le romantisme : les élans de l’histoire

Au XIXème siècle, certains écrivains romantiques trouvent leur inspiration dans les élans de l'histoire.

MOUVEMENT : Romantisme. Les auteurs romantiques abordent des thèmes comme l'amour, le passage du temps, la mort... Aussi la violence des événements historiques est-elle une véritable inspiration pour certains auteurs romantiques !

Ainsi, Victor Hugo donne à son roman Notre-Dame de Paris un cadre historique, en situant l'action au Moyen-Âge. Par ailleurs, l'importance du bâtiment de la cathédrale dans le roman ancre encore plus le poids de l'histoire dans son récit.

D. Le réalisme : l’histoire en vrai

Enfin, au XIXème siècle, les auteurs réalistes essaient de donner, dans leurs romans, la vision la plus réelle possible de certains événements historiques.

MOUVEMENT : Réalisme. Le réalisme est un mouvement littéraire et artistique qui vise à reproduire le réel dans ces productions.

Ainsi, dans son roman les Chouans, le romancier Honoré de Balzac revient sur la chouannerie, la guerre civile qui opposa les républicains et les royalistes pendant la Révolution française.

D'autres romanciers évoquent l'histoire sans pour autant ancrer leur narration dans des faits historiques trop précis. A la fin du XIXème siècle, le romancier naturaliste Emile Zola illustre dans Germinal la réalité des grèves minières, sans pourtant faire référence à une grève minière en particulier. Zola s'inspire donc de faits historiques, mais n'en décrit pas une en particulier !

II. Un genre à part entière : Le roman historique

Si certains écrits ou certains mouvements littéraires évoquent l'histoire, un genre littéraire en particulier s'ancre dans l'histoire : il s'agit du roman historique.

A. Le roman historique : définition

Le roman historique est un sous-genre du roman : il s'agit d'un roman qui prend pour cadre une époque historique passée.

Le roman historique peut faire intervenir des personnages historiques ayant réellement existé, ou faire intervenir des personnages fictifs dans un cadre historique et réaliste.

B. L’histoire du roman historique

Le roman historique naît au XVIIème siècle, avec des auteurs comme Madame de Lafayette qui écrit, par exemple, la Princesse de Clèves.

Au XIXème siècle, le roman historique est à la mode : les auteurs français s'inspirent notamment du romancier écossais Walter Scott.

Aujourd'hui encore, le roman historique a le vent en poupe, aussi bien dans la littérature pour les adultes que dans la littérature jeunesse !

III. Pourquoi écrire l'Histoire ?

Pourquoi ce désir de revisiter l'histoire ? Plusieurs raisons peuvent être convoquées !

A. Donner une dimension mythique à la réalité

Dans certains écrits littéraires, l'histoire prend une nouvelle dimension ! L'histoire est dépoussiérée, et les plus grands personnages historiques ont une nouvelle vie dans les pages de romans qui deviendront tout aussi célèbres que leurs personnages !

Par exemple, dans Guerre et paix, le grand romancier russe Léon Tolstoï met en scène Napoléon. L'empereur prend ainsi une nouvelle vie, et renouvelle sa célébrité dans un roman qui fera lui-même date !

B. Témoigner

Certains auteurs écrivent sur leur passé, témoignant ainsi d'un événement historique. Ainsi, les écrivains ayant vécu la Shoah témoignent, dans des ouvrages autobiographiques, de la violence qu'ils ont vécue pendant la Seconde guerre mondiale.

Le romancier italien Primo Levi témoigne ainsi dans Si c'est un homme de son enfermement dans le camp de concentration d'Auschwitz.

C. Donner son opinion

Enfin, certains romanciers revisitent des périodes historiques pour donner leur opinion sur ces événements. En écrivant Germinal, par exemple, Emile Zola n'a pas seulement à cœur d'écrire sur les grèves dans les mines, mais aussi d'illustrer une lutte sociale dans laquelle il prend parti en faveur des plus défavorisés !

Conclusion

 L'histoire a toujours eu un grand poids dans les écrits littéraires, au point qu'il est impossible de recenser tous les mouvements ou genres littéraires qui évoquent l'histoire ! Cependant, une chose est sûre : la littérature étant une histoire d'histoire, le roman historique a encore de beaux jours devant lui !

Le petit + dans ta copie

En évoquant un récit historique, essayez, si cela est pertinent, de vous demander quelle opinion les romanciers ont sur l'époque qu'ils illustrent !

Pour aller plus loin...

Pourquoi ne pas essayer de lire un roman historique ? Lancez-vous, vous apprendrez beaucoup sur l'histoire tout en lisant !

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?