Notion de construction détachée ou apposition - Français - 3ème

Notion de construction détachée ou apposition - Français - 3ème

Voici une fiche de français mise à votre disposition gratuitement sur digiSchool Brevet. Elle traite de la notion de construction détachée ou apposition.

Dans cette leçon de français, vous apprendrez d'abord ce qu'est une apposition. Puis vous verrez les classes grammaticales de l'apposition et enfin les fonctions de l'apposition.

Téléchargez ci-dessous cette fiche de cours de français sur la notion de construction détachée ou apposition.

Document rédigé par un prof Notion de construction détachée ou apposition - Français - 3ème

Le contenu du document

 

 

Présentation : Cette fiche de 3e est axée sur l’approfondissement de la notion d’expansion du nom traitant du cas particulier de la construction détachée aussi nommée « apposition ». Les objectifs sont de savoir repérer une apposition, connaître les classes grammaticales concernées par cette construction syntaxique, savoir éviter les confusions avec le complément du nom, être capable de faire les accords nécessaires selon la nature de l’apposition, cerner la fonction circonstancielle de l’apposition. Les thèmes associés sont les expansions du nom, complément circonstanciel, accord de l’adjectif, participes présent et passé, subordonnées complétive et relative et leurs fonctions, classes de mots. A l’épreuve du DNB, il faudra être capable de repérer les éléments d’informations supplémentaires dans l’analyse de texte ; en introduire dans la rédaction

 

Qu'est-ce que l'apposition ?

Définition

L’apposition est une expansion du groupe nominal d’un type particulier. Elle est détachée du groupe nominal par une pause à l’oral et par une virgule à l’écrit. L’apposition n’est pas une fonction mais un type de construction.

Rôle

L’apposition se rattache à un terme auquel elle apporte un complément d'information sur une qualité ou sur la nature. L'apposition désigne la même réalité que le terme auquel elle se rapporte. 

Construction

L’apposition peut être reliée à ce terme soit : 

 

  • Directement : J’ai commandé un plat maison.
  • En se trouvant en tête de phrase : Bon ouvrier, le plombier a tout réparé.
  • Par la préposition « de » : La ville de Marseille est magnifique.

 

Attention à ne pas confondre « l'apposition » et « le complément du nom » introduit par « de ». « Les habitants de Marseille » (Complément du nom : il n'y a pas identité avec le nom auquel il se rapporte).

 

Les classes grammaticales de l'apposition

Différentes classes grammaticales

 

  • Un participe passé : Epuisée, je me suis effondrée sur le canapé !
  • Un participe présent : Le coureur, agitant son drapeau, fait le tour de la piste.
  • Un pronom : Je dois faire moi-même mes devoirs.
  • Un verbe à l’infinitif : Un seul espoir, vaincre, le soutenait.
  • Un adjectif qualificatif : Inquiète, elle se ronge les ongles.

 

On parle aussi d’épithète détachée. Il donne tout son sens au terme auquel il se rattache et avec lequel il s’accorde toujours.

 

  • Un groupe nominal : Le gagnant, un joueur professionnel, n’a pas fait d’erreur.

 

Comme le groupe nominal attribut, le groupe nominal apposé peut ne pas être précédé par un déterminant : Le gagnant, joueur professionnel, n’a pas fait d’erreur. L’absence du déterminant est obligatoire si le groupe nominal apposé est en tête de phrase : Joueur professionnel, le gagnant n’a pas fait d’erreur.

 

  • Une proposition subordonnée relative :  Les parents, qui espéraient ces résultats, sont très heureux.

 

La subordonnée relative apposée possède une valeur explicative. Attention à ne pas confondre avec la relative qui a pour fonction « épithète » : Les parents qui espéraient ces résultats sont très heureux. (Absence de virgules)

 

  • Une proposition subordonnée complétive : Cette ambition, qu’il arrive premier au concours, était légitime.

 

Une complétive est une proposition subordonnée introduite par « que » / « qu’».

Cas particulier : le nom appose

Le nom ou GN apposé (avec ou sans trait d'union) s'accorde en nombre, uniquement si l'on peut établir une relation de concordance entre celui-ci et le mot auquel il est apposé. Il s'accorde en genre uniquement si les deux noms en apposition désignent des personnes précises (Les chauffeurs livreurs, des usines pilotes).

Exceptions :

Les mots apposés sont invariables dans les cas suivants :

 

  • Le nom propre : Jeanne, la cadette, entre au collège.
  • Les locutions figées : Elle achète des produits bon marché.
  • Les mots apposés « matin », « midi » et « soir ».

 

 

Fonctions de l'apposition

L’apposition peut occuper différentes fonctions à valeur circonstancielle. Elle peut exprimer par exemple une :

 

  • Cause : Les loups, qui grognent, l’effraient.
  • Condition : Fidèle, il ne la tromperait pas.
  • Opposition : Jacques, son meilleur ami, l’a trahi sans remords.

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?