Notions d'analyse littéraire - Français - 3ème

Notions d'analyse littéraire - Français - 3ème

Voici une fiche de français sur les notions d'analyse littéraire. Elle a été rédigée par notre professeur.

Dans cette fiche, vous verrez dans un premier temps la méthodologie de l'analyse littéraire. Puis dans un second temps, vous verrez les outils de l'analyse littéraire.

Téléchargez ci-dessous cette fiche méthodologique de français sur les notions d'analyse littéraire.

Notions d'analyse littéraire - Français - 3ème

Le contenu du document


 

METHODOLOGIE

Définition

L'analyse littéraire est l'étude du contenu d'un texte pour en comprendre le sens grâce à la mise en valeur de ses principales composantes. Elle ne sépare pas le fond (= ce dont on parle, thématique, sujet, intrigue) de la forme (= la manière dont on parle d’un sujet, écriture, style, esthétique).

Au brouillon

Lire attentivement l'extrait à étudier.  

Relever les informations (stylistiques, linguistiques…) de manière précise et fournie.

Elaborer un plan de rédaction répondant à la consigne et rendant compte de l'intérêt du texte analysé.  Ce plan se structure souvent en trois idées principales. 

Au propre

Introduction

Introduction en 3 petites parties : 

  • Amener le sujet (= situer le texte : nom de l'auteur, titre du texte, le genre littéraire, contexte littéraire et socio-historique).
  • Poser le sujet (= résumer le texte et donner le thème principal, appelé « idée directrice »). 
  • Indiquer le plan (= exposer les idées principales de chacun des paragraphes du développement dans l'ordre où elles seront traitées).

 

Corps de la rédaction

Corps de la rédaction : c’est le développement de l’analyse sur un ton neutre (= sans jugement de valeur). Il se divise la plupart du temps en trois parties correspondant aux idées à développer. Chaque partie contient des sous-parties de la manière suivante : 

  • Annonce de l'idée : à développer dans une phrase qui présente le contenu à venir.
  • Illustration par un 1er fait ou 1ère citation du texte.
  • Commentaire de cette illustration : il faut expliquer l'effet produit et mettre en évidence le lien entre l'illustration choisie et l'idée développée.
  • Illustration par un 2ème fait ou 2ème citation du texte.
  • Commentaire de ce 2ème fait ou 2ème citation.
  • Phrase de transition (= annonçant le passage à l’idée abordée dans la partie suivante prévue dans le plan) 

 

Conclusion

Conclusion en 2 parties : 

  • Synthèse des idées (= résumer les idées principales énoncées dans l'analyse).
  • Ouverture du sujet (= montrer la portée du texte, son actualité / rapprocher le texte étudié d'autres textes littéraires).

 

 

LES OUTILS DE L’ANALYSE LITTERAIRE

Classifications de base

Lexique : sens propre et sens figuré, polysémie, registre de langue, champ lexical et réseau sémantique, connotation et dénotation.    

Discours : récit et discours, discours rapporté (discours direct, indirect, indirect libre).

Types de textes : narratif, descriptif, argumentatif, explicatif, injonctif.

Registres : c’est la nature particulière de l'émotion que le texte vise à communiquer (comique, tragique, pathétique, dramatique, épique, lyrique, fantastique, satirique).

Catégories esthétiques : classicisme, baroque, romantisme, réalisme, symbolisme.

Les genres littéraires

Un genre est une grande catégorie de textes, définie par des thèmes et des caractéristiques communs. Il en existe 4 : récit (roman, nouvelle, conte, récit mythique, autobiographie, mémoires, lettre), poésie (poème en prose, chanson, fable), théâtre (comédie, tragédie, drame, farce), textes d’idées (essai, maxime).

Etude du récit

Il faut être capable de distinguer : auteur, narrateur, personnage, les points de vue (focalisation zéro, externe, interne), les temps du récit (temps de la narration et temps de la fiction), rythmes narratifs (ellipse, scène, sommaire), la progression du récit (épisode, intrigue, portrait, dialogue).

Notions de versification

Il faut maîtriser :  les différents types de mètres (alexandrin, décasyllabe, octosyllabe), les ruptures (diérèse, élision, hiatus), les rythmes (accents, césure, coupe, enjambement, rejet), les sonorités (rimes, assonance, allitération), les différentes strophes (distique, tercet, quatrain), les formes des poèmes (fixe comme le sonnet ou libre).

Notions de dramaturgie

Il faut différencier : acte, scène, entracte, dialogue, réplique, tirade, monologue, aparté, didascalie, exposition, nœud, péripétie, dénouement, la double énonciation (les paroles sont destinées à la fois aux comédiens sur scène et au public).

Notions d’argumentation

Il faut cerner : la stratégie argumentative (implicite/explicite), les procédés argumentatifs (moyens dont fait usage l'auteur pour expliquer, approfondir, développer, étayer ses arguments afin de convaincre et persuader).

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?