Répondre aux exigences d'un devoir de français - Méthodologie - 3ème

Répondre aux exigences d'un devoir de français - Méthodologie - 3ème

Voici une fiche de méthodologie de français réalisée par notre professeur. Grâce à cette fiche, vous pourrez comprendre comment répondre aux exigences d'un devoir de français.

Dans cette fiche, vous verrez d'abord comment appréhender le texte. Puis, vous apprendrez à bien rédiger une réponse, à répondre à une question. Enfin, vous verrez l'importance de la relecture.

Téléchargez gratuitement ci-dessous cette fiche méthodologique de français sur comment répondre aux exigences d'un devoir de français en 3ème.

Répondre aux exigences d'un devoir de français - Méthodologie - 3ème
Télécharger gratuitement

20.00/20

5.0000 5 0

1 Avis > Donne ton avis

67 téléchargements

Le contenu du document


 

Appréhender le texte

 

Analyser le texte pour mieux comprendre ce qu'il dit

  • Le titre : il permet de connaître le sujet traité et parfois l’idée générale de texte.
  • Le chapô : il précède le texte et est ajouté par l'éditeur (ou votre professeur) pour que vous compreniez mieux le contexte de l'histoire. Ce chapô n'est pas considéré comme appartenant à l'extrait, au passage puisqu'il n'a pas été écrit par l'auteur.
  • L’auteur.
  • La nature du document.
  • La date du document : attention à ne pas confondre la date réelle du document et celle de sa publication. Aussi, le texte peut parler d'une époque autre que celle lors de laquelle il a été écrit.

 

 

Lire le texte

Lisez plusieurs fois, avec attention (avec un surligneur à la main), le texte et recherchez la signification de tous les mots et expressions qui vous empêchent de bien comprendre le texte. Pour cela, vous pouvez vous aider des notes mais aussi de vos connaissances en lexique (préfixes, suffixes, mots de la même famille …).

 

Répondre à une question, rédiger

 

Remarque : (s'il y a des questions) répondez aux questions dans l’ordre donné. Souvent, il n'est pas établi au hasard et vous aide.

 

Analyser la question

Faîtes attention à bien répondre aux exigences demandées. Vous pouvez surligner dans la consigne les mots clés concernant ce que l'on vous demande de faire (ex : deux exemples pour chaque fonction, verbes au passé composé…). Il vous faut aussi prêter attention au vocabulaire présent dans la question :

 

  • Citer : vous devez recopier certains éléments en les mettant entre guillemets. Il faut aussi donner la ligne. Ne perdez pas de temps à recopier trop de citation. De plus, cela n'est pas précis.
  • Conclure : vous devez tirer une conclusion avec vos propres mots.
  • Résumer : vous devez uniquement conserver les idées majeures d’un texte. 
  • Distinguer : vous devez faire ressortir les divergences entre deux points.
  • Réécrire : vous devez remplacer des éléments du texte par d‘autres. 
  • Décrire : c’est dire ce qui est, ce que l’on voit sur une photographie, un tableau, une carte. C’est aussi choisir ses arguments.

 

 

Rédiger : points importants

Les réponses doivent être complètes et précises.

  • Elles doivent toutes comporter des phrases (sujet + verbe + complément ou sujet + verbe + attribut du sujet).
  • Elles doivent s'appuyer sur le texte en le citant.
  • Mettez en valeur vos réponses. Si l'on vous demande la nature d'un mot, écrivez uniquement sa nature et non (aussi) sa fonction, auquel cas le correcteur ne peut savoir si vous connaissez vraiment la différence. D'ailleurs, il n'est pas nécessaire de donner des éléments de réponse que l'on ne vous demande pas. Cela ne vous fait pas gagner de points et vous fait perdre du temps.
  • Pour répondre à une question, vous devez reprendre les termes de la question pour y répondre. Pour vous aider, vous pouvez imaginer que le correcteur a lu le texte mais ne connaît pas les questions qui vous ont été́ posées. Ainsi, si votre réponse ne reprend pas la question, il ne peut pas comprendre votre commentaire car il ne sait pas de quoi vous parlez. Par exemple, si vous écrivez : « Dans le pacifique car ils sont perdus. » ---> cet énoncé́ ne forme pas une phrase correcte et n'est pas compréhensible. Par contre, nous comprenons que vous présentez la situation initiale si vous écrivez : « La scène de cet extrait se déroule dans une île du Pacifique. ». Plus tard, vous devrez réaliser des commentaires à propos des textes totalement seuls, sans répondre à des questions mais en expliquant votre interprétation de l'écrit. C'est pour cette raison que les professeurs souhaitent que vous répondiez aux questions comme si le correcteur ne les connaissait pas. Logique, puisque plus tard, en cours de français- littérature, il n'y aura plus de questions !

 

 

Exigences académiques.

  • A part pour citer les numéros des lignes, les chiffres doivent être écrits en lettres. Exemple : « Il a passé cinq jours au cachot », ligne 7.
  • On ne formule pas une réponse qui commence par oui ou non même si on ajoute d'autres éléments de réponse ensuite.
  • Vous ne devez pas avoir recours aux abréviations en devoir (excepté quelques-unes : C.O.D, C.O.I, C.O.S.…).
  • On saute une ligne pour séparer une idée d'une autre. Cela permet de délimiter le propos en différents paragraphes.
  • Soulignez les titres d'œuvre en cas d'écriture manuscrite (les mettre en italique en cas d'écriture tapuscrite). Mettez entre guillemets ce qu'on tire de l'intérieur de l'œuvre, c'est à dire les citations mais aussi les titres de chapitres ou de poèmes ou de nouvelles.
  • Ne commencez jamais une phrase par « parce que », « car ».

 

 

Se relire

 

Relisez toujours rapidement la réponse que vous avez écrite avant de passer à une autre pour vous assurer une première fois qu'elle a du sens et que vous n'utilisez pas toujours le même argument pour répondre à des questions différentes. Chaque question nécessite une réponse distincte.

 

Orthographe, grammaire : 10 points

Virtuellement, visuellement :

1. Vérifiez que toutes les phrases comportent un point et une majuscule.

2. Repérez le verbe et son sujet. Assurez-vous qu'il est conjugué avec le verbe et que le temps auquel il est conjugué est justifié.

3. Repérez le C.O.D du verbe. En cas de temps composé, vérifiez s'il est placé avant ou après le verbe et accordez le participe passé avec lui, si nécessaire.

4. Assurez-vous de ne pas confondre infinitif (er) et participe passé (é).

5. Prêtez une attention particulière aux mots qui ont un homophone (à/a, où/ou, et/est, mais/mes, quel/quel(le)s,son/sont ...) et utilisez les astuces vues en cours ou dans La Démo de Maux (web-série de digiSchool disponible sur Youtube) pour ne pas réaliser d'erreurs d'orthographe.

6. Vérifiez les accords dans le groupe nominal (masculin/féminin, singulier/pluriel des noms, adjectifs, articles).

7. Vérifiez que vous avez écrit les deux mots de la négation (ne ...plus/ pas/ jamais).

8. Vérifiez que vous avez bien coupé les mots si cela était nécessaire. On coupe un mot selon ses syllabes et s'il y a deux lettres identiques, on coupe le mot au milieu des deux lettres.

Exemple : syl/la/be.

9. Vérifiez que vous avez écrit tous les signes auxiliaires, c'est-à-dire les accents, apostrophes, tirets

10. Vérifiez que les guillemets et les parenthèses sont bien fermés.

 

Sens

 

  • Virtuellement, assurez-vous que les mots de liaison (les conjonctions de coordination, les adverbes) sont utilisés correctement et ne créent pas un contre-sens.
  • Il faut faire attention à la façon dont on inclut une citation car elle ne doit pas changer le sens de la phrase ou la rendre moins correcte.

 

Exemple : Nous pouvons voir que ce chien est merveilleux car : « un nez de cochon, des yeux de poisson ». Cette phrase n'est pas correcte puisque le mot car introduit normalement une nouvelle proposition qui comporte forcément un verbe. Il faut donc mieux écrire :

Nous pouvons voir que ce chien est merveilleux car il possède « un nez de cochon, des yeux de poisson ».

Vous pouvez aussi modifier la citation que vous utilisez pour rendre l'ensemble de votre phrase correcte. Vous pouvez la couper ou modifier les temps verbaux et les personnes des verbes. Mais, chaque modification doit être signalée par des parenthèses ou des crochets. Exemple :

Nous pouvons remarquer qu'elle était amoureuse du sire car « tu es le plus gentil des hommes, tu aimes les combats et les réussis à la perfection. J'aimerais tant que tu ne partes pas demain. Cette guerre est si douloureuse et longue. J'aimerais être ta femme. ». → Les temps et les personnes utilisés ne sont pas les mêmes ; ce qui rend la phrase extrêmement maladroite. De plus, la citation est beaucoup trop longue. On peut alors écrire : Nous pouvons remarquer qu'elle était amoureuse du sire car « (il était) le plus gentil des hommes (…)  (Elle) aimerait être (sa) femme ».

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

stanise
5 5 0
20/20

merci pour ce cour si important, merci à vous pour votre soutient vous être formidable.

par - le 30/09/2017

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?