Sujet Brevet Blanc Français - Brevet des Collèges

Sujet Brevet Blanc Français - Brevet des Collèges

En Décembre, digiSchool lance l'Opération Brevet Blanc. Aujourd'hui, découvrez le premier sujet : le brevet blanc de français pour le DNB.

Tout comme la véritable épreuve, ce sujet de Brevet Blanc comporte 3 parties : questions et réécriture, ainsi qu'une rédaction.
Le texte à étudier est l'oeuvre de Jacques Prévert, Contes pour enfants pas sages.

Voici le corrigé écrit, et  le corrigé vidéo en direct sur notre chaîne YouTube et notre page Facebook digiSchool Brevet des Collèges !

Sujet Brevet Blanc Français - Brevet des Collèges
Télécharger gratuitement

14.00/20

3.3077 5 0

13 Avis > Donne ton avis

14890 téléchargements

Le contenu du document

 

L'usage de calculatrice et de tout document est interdit.

Pour la deuxième partie (rédaction), l'usage d'un dictionnaire de langue française est autorisé.

 

Le dromadaire mécontent

Un jour, il y avait un jeune dromadaire qui n'était pas content du tout.

La veille, il avait dit à ses amis : « Demain, je sors avec mon père et ma mère, nous allons entendre une conférence, voilà comme je suis moi ! »

Et les autres avaient dit : « Oh, oh, il va entendre une conférence, c’est merveilleux », et lui n'avait pas dormi de la nuit tellement il était impatient, et voilà qu'il n'était pas content parce que la conférence n'était pas du tout ce qu'il avait imaginé : il n'y avait pas de musique et il était déçu, il s'ennuyait beaucoup, il avait envie de pleurer.

Depuis une heure trois quarts un gros monsieur parlait. Devant le gros monsieur il y avait un pot à eau et un verre à dents sans la brosse et, de temps en temps, le monsieur versait de l'eau dans le verre, mais il ne se lavait jamais les dents et visiblement irrité il parlait d'autre chose, c'est-à-dire des dromadaires et des chameaux.

Le jeune dromadaire souffrait de la chaleur, et puis sa bosse le gênait beaucoup ; elle frottait contre le dossier du fauteuil, il était très mal assis il remuait.

Alors sa mère lui disait : « Tiens-toi tranquille, laisse parler le monsieur ! », et elle lui pinçait la bosse ; le jeune dromadaire avait de plus en plus envie de pleurer, de s'en aller...

Toutes les cinq minutes, le conférencier répétait : « Il ne faut surtout pas confondre les dromadaires avec les chameaux, j'attire, mesdames, messieurs et chers dromadaires votre attention sur ce fait : le chameau a deux bosses mais le dromadaire n'en a qu'une ! ». Tous les gens, de la salle disaient : « Oh, oh, très intéressant », et les chameaux, les dromadaires, les hommes les femmes et les enfants prenaient des notes sur leur petit calepin.

Et puis le conférencier recommençait : « Ce qui différencie les deux animaux c'est que le dromadaire n'a qu'une bosse, tandis que, chose étrange et utile à savoir, le chameau en a deux ... »

A la fin le jeune dromadaire en eut assez et, se précipitant sur l'estrade, il mordit le conférencier :

« Chameau ! » dit le conférencier furieux.

Et tout le monde dans la salle criait : « Chameau, sale chameau, sale chameau ! »

Pourtant c’était un dromadaire, et il était très propre.

 

Contes pour enfants pas sages, Jacques Prévert, 1947.

 

PREMIERE PARTIE : QUESTIONS – REECRITURE  

Toutes vos réponses devront être rédigées.

QUESTIONS (15 points)

1. Définissez trois éléments qui permettent de remarquer que ce récit est un conte. Vous pouvez citer le texte, le paratexte et/ou vous aidez de vos connaissances personnelles.   1,5 point

2.a. A l'aide du texte, faîtes un court portrait (2 à 3 lignes) de la conférence à laquelle le dromadaire assiste. Justifiez votre réponse en citant le texte. 1,5 point

3.Quel est le temps verbal souvent utilisé pour réaliser une description en français ? Relevez deux occurrences de ce temps dans le texte.  1,5 point

4. « visiblement irrité il parlait d'autre chose »

Comment l'adverbe « visiblement » est-il formé ? Quel(s) sens donnez-vous ici à ce mot ? 2 points

5. « Et tout le monde dans la salle criait : « Chameau, sale chameau, sale chameau ! » » 

a. Comment sont rapportées ces paroles ? 1 point

b.  Dans « sale chameau », « chameau » peut-il avoir plusieurs sens ? Un sens propre et un sens figuré ? Justifiez votre réponse. 2 points

6. « Pourtant c’était un dromadaire, et il était très propre. » 

Quelle est la nature grammaticale de « pourtant » ? Quel est son sens ? Quelle idée exprime-t-il ? 2 points.

7. Quel est l'intérêt de la dernière phrase du texte ? Comment l'interprétez-vous ? 1,5 point

8. En tant que réalisateur ou réalisatrice, comment adopteriez-vous, au cinéma, les événements qui se produisent à partir de « Toutes les cinq minutes … » jusqu’ à la fin du texte (mouvements de caméra, cadrages, lumière, son...) ? 2 points

 

RÉÉCRITURE (4 points)

Réécrivez le passage suivant comme s'il n'y avait pas qu'un seul dromadaire mais plusieurs. Faîtes toutes les transformations nécessaires.

« Le jeune dromadaire souffrait de la chaleur, et puis sa bosse (...) frottait contre le dossier du fauteuil, il était très mal assis. »

 

DEUXIEME PARTIE : REDACTION 15 POINTS

Les candidats conserveront le texte de la première partie de l'épreuve. 

Vous traiterez au choix l'un des deux sujets de rédaction suivants. 

Vous écrirez une ligne sur deux. 

L'utilisation d'un dictionnaire de langue française est autorisée.

 

Sujet 1

« A la fin le jeune dromadaire en eut assez et, se précipitant sur l'estrade, il mordit le conférencier. »

Vous imaginerez la suite du récit, en vous intéressant aux réactions des autres personnages assistant à la conférence ainsi qu'au sort du dromadaire. Vous texte mêlera narration, description et dialogue.

Votre texte fera au moins deux pages (soit une cinquantaine de lignes).

 

Sujet 2

Depuis plusieurs siècles, certains auteurs, scénaristes, peintres etc. ont recours à des personnages-animaux pour décrire le réel, aussi bien dans des œuvres pour enfants que pour adultes. Une telle approche leur est utile. 

D'après vous, est-il judicieux d'avoir recours aux autres animaux que l'Homme pour faire le portrait de la réalité humaine ?

Le développement de vos idées devra être argumenté et organisé.

Vous pourrez emprunter vos exemples aux formes artistiques de votre choix (littérature, musique, chanson, cinéma, peinture …) et vous appuyez sur votre connaissance des œuvres étudiées en classe, votre expérience personnelle ainsi que vos propres goûts.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

fofo12
4 5 0
16/20

Le brevet c'est pas que sur le programme de 3e??

par - le 21/05/2017
stjoulis
1 5 0
4/20

" L'épreuve prend appui sur un corpus de français, composé d'un texte littéraire et, éventuellement, d'une image ou d'un document artistique " texte officiel (voir eduscol)

par - le 05/04/2017
nicephore
1 5 0
4/20

Il manque l'étude d'image en lien avec le nouveau brevet. Et l'objet d'étude ne correspond pas aux entrées du programme. Cela ne correspond pas aux nouvelles épreuves du DNB

par - le 22/03/2017
Plus d'avis (10)

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?