Tres de Mayo de Francisco de Goya - analyse d'histoire des arts

Tres de Mayo de Francisco de Goya - analyse d'histoire des arts

Tres de Mayo de Francisco de Goya - analyse d'histoire des arts
Télécharger gratuitement

14.00/20

3.5000 5 0

2 Avis > Donne ton avis

630 téléchargements

Quiz de Français :

Dans cette phrase : « Auriez-vous du feu ? », quelle figure de style est utilisée ?

  • A.L'assonance
  • B.L'antiphrase
  • C.La métonymie
  • D.Le pléonasme
Répondre aux 10 questions Voir tous les Quiz de Français

Le contenu du document

Vous pouvez retrouver ici l'analyse d'histoire des arts d'une peinture, et oeuvre engagée d'un de nos membres.

 

Tres de mayo est le tableau le plus célèbre du peintre Francisco de Goya né le 30 mars 1746 et mort le 16 avril 1828 qui est peintre et graveur espagnol. Ce tableau été peint en 1814 et est conservé au musée du Prado à Madrid, qui est également connu sous le nom « Les fusillades du 3 mai. ». Cette toile mesure 266 cm par 345 et est une huile sur toile.


Ce tableau est la suite des évènements décris par «dos de mayo ». Pour pouvoir envahir le Portugal, qui s’était opposé au blocus continental décrété par Napoléon contre l’Angleterre, les armées françaises occupent l’Espagne (1808). Napoléon oblige le roi espagnol à abdiquer et confie le trône à son propre frère, Joseph Bonaparte. Le peuple de Madrid se soulève contre l’occupant (2 Mai); sous l’ordre du maréchal Murat, une commission militaire fusillait sans jugement toux ceux qui avaient été faits prisonniers (nuit du 2 au 3 Mai). Les soldats français dans la nuit du 2 au 3 mai en représailles à la révolte du 2 mai exécutent les combattants espagnols faits prisonniers au cours de la bataille.


Ces toiles, suite à des suggestions de Goya ont été commissionnées par le gouvernement provisoire d’Espagne. Cette toile est l’une des représentations les plus connues de la dénonciation des horreurs liées à la guerre. La portée de l’oeuvre est universelle grâce à l’anonymat des personnages, le personnage en blanc rappelle le Christ par sa posture et son stigmate qui marque sa main droite, celui-ci est d’ailleurs éclairé étant donné qu’il symbolise le peuple espagnol et Goya met dans l’ombre les bourreaux et les paysages autours. Les tableaux de Goya glorifient la résistance et le courage du peuple espagnol uni contre l’occupation française. Les visages et les postures dégagent des sentiments violents d’horreur, la mort est représentée et le sang répandu.


Elle s’écarte des représentations traditionnelles et est reconnues comme l’une des premières peintures de l’ère moderne. Le thème et la composition de ce tableau ont été repris par Édouard Manet avec « L’exécution de Maximilien » et par Picasso dans « Massacre en Corée et « Guernica ».

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

jaannaa13
3 5 0
12/20

C'est un peu long pour tout mémoriser je trouve mais merci beaucoup :-)

par - le 16/11/2014

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach brevet !

Recevoir
Ça bouge sur le forum Brevet !
Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?