Analyse d'une nouvelle, Inconnu à cette adresse

Analyse d'une nouvelle, Inconnu à cette adresse

Analyse d'une nouvelle, Inconnu à cette adresse
Télécharger gratuitement

18.00/20

4.3750 5 0

8 Avis > Donne ton avis

2607 téléchargements

Littérature

Le contenu du document

Voici un document sur la nouvelle Inconnu à cette adresse de Katherin Kressman Taylor. Cela devrait vous permettre de vous faire une idée de comment construire vos analyses d'oeuvre pour votre dossier d'Histoire des arts.

 

 

Introduction

 

Je vais vous parler d'une oeuvre qui s'intitule: Inconnu à cette adresse. 

Cette oeuvre a été écrite par Kathrine Kressman Taylor lors de la montée au pouvoir d'Hitler et alors que l'antisémitisme était de plus en plus affiché. 

Au cours de mon oral je vais répondre à la problématique : En quoi est-ce une oeuvre engagée ? 

Dans un premier temps je vais vous parler de l'auteur et de ce qui l'a poussé à écrire cette oeuvre,dans un second temps du contexte historique et en dernier du plan de la nouvelle et un résumé.  

 

I. Biographie de l'auteur

 

Kathrine Kressmann Taylor est une écrivaine américaine d'origine allemande née à Portland dans l'Oregon en 1903 et morte en juillet 1996. Elle est principalement connue pour sa nouvelle Inconnu à cette adresse.

Inconnu à cette adresse est le premier livre de Kathrine Kressmann Taylor, qui a pris un pseudonyme masculin Kressman Taylor, car à l'époque les femmes n'étaient pas jugées légitimes pour écrire sur des sujets graves. Choquée par l'antisémitismee affiché elle rédige Inconnu à cette adresse, publié pour la première fois dans sa version intégrale dans Story Magazine en  1938 aux États-Unis, un an avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. 

On redécouvrira l’œuvre pour la commémoration du 50ème anniversaire de la libération des camps.

 

II. Le contexte historique

 

Le contexte historique de cette œuvre est la montée au pouvoir d'Hitler en Allemagne à partir du moment ou Hitler est nommé chancelier du Reich le 30 janvier 1933. 

L’œuvre prend la forme d'une correspondance épistolaire fictive étalée du 12 novembre 1932 au 3 mars 1934 entre deux amis. Ce genre permet d'insister sur l'actualité et l'urgence des propos racontés. De plus le lecteur à l'impression d'avoir un témoignage réel d'autant que les lettres sont datées.

Ce livre fut l'objet de nombreuses réécritures et adaptations cinématographiques; la première a été réalisée en 1944, par William Cameron Menzies. 

 

III. Résumé et analyse de l'oeuvre

 

Allemagne, 1932. Martin Schulse, est allemand. Max est un juif américain. Ils sont amis et marchands de tableaux. La sœur de Max, une comédienne nommée Griselle, était la maîtresse de Martin. Martin est de plus en plus tenté par le nazisme; il écrit: « Franchement, Max, je crois qu’à nombre d’égards, Hitler est bon pour l’Allemagne; […] il possède une force que seul peut avoir un grand orateur. Mais je m’interroge : est-il complètement sain d’esprit ? » Martin monte en grade et, en 1933, renie son amitié pour Max et lui annonce qu'il ne veut plus parler à un juif, (la  censure et la police politique qui lisent tous les courriers). Max écrit encore une dernière fois, pour demander à Martin de veiller sur Griselle qui est à Berlin pour jouer dans une pièce de théâtre.

La dernière lettre de Max adressée à sa sœur lui est retournée avec la mention inconnue à cette adresse, ce qui signifie qu'elle a disparu. Max s'inquiète, et Martin lui écrit que Griselle s'est « conduite comme une imbécile », poursuivie par une patrouille nazie, elle a couru trouver refuge chez lui. Martin a refusé de l'aider, et elle a été abattue par les SS.

Max est au désespoir, et sa vengeance est de faire subir le même sort à Martin. Il lui écrit, sachant que les SS surveillent le courrier, en lui inventant une famille juive et avec des messages en codes peu discrets pour que les nazis croient à un langage codé. Martin répond désespéré, avec les mêmes supplications que lui avaient adressées Max pour sauver sa sœur, qu'il ne faut pas lui écrire ainsi, qu'il risque sa vie si on le fait passer pour juif et comploteur. Mais Max continue ses lettres, jusqu'à ce qu'il en reçoive une dernière, avec la même mention : inconnu à cette adresse.

Max a réussi sa vengeance. On peut supposer que Martin est mort ou bien qu'il a été déporté.

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

gaby11
3 5 0
12/20

Bien mais il manque la description détaillée, la portée de l'oeuvre, les oeuvres en lien et la conclusion, un peu décevant

par - le 13/04/2016
princessejuly
4 5 0
16/20

Bien mais incomplet! Il n'y a pas de problématique ni ouverture à autre oeuvres.

par - le 06/03/2016
inesh61
5 5 0
20/20

Et la conclusion ? la réponse à la problématique, c'est ce que je cherche, mais il n'y a pas la réponse..

par - le 22/04/2015
Plus d'avis (3)

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach brevet !

Recevoir
Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?