Analyse : Rhinocéros, Eugène Ionesco - Histoire des Arts - Brevet des Collèges

Analyse : Rhinocéros, Eugène Ionesco - Histoire des Arts - Brevet des Collèges

Ce document a été proposé par un membre de la communauté digiSchool Brevet.

Voici une analyse de Rhinocéros d'Eugène Ionesco qui pourra vous servir d'exemple pour votre épreuve d'Histoire des Arts du Brevet des Collèges. Vous retrouverez ici une biographie de l'auteur, puis l'oeuvre dans son contexte. La partie suivante concerne la structure de la pièce, et vous terminerez en étudiant les personnages principaux.

Téléchargez gratuitement ci-dessous cette analyse de Rhinocéros de Ionesco pour l'HDA au Brevet !

Analyse : Rhinocéros, Eugène Ionesco - Histoire des Arts - Brevet des Collèges

Le contenu du document


PRESENTATION DU RHINOCEROS

PRESENTATION PHYSIQUE

Le Rhinocéros est un mammifère herbivore, qui peut mesurer 4 mètres de longueur pour 2 mètres de hauteur et peser jusqu'à 3 tonnes. Sa peau est très épaisse et ses cornes sont très dures ce qui lui permet de se protéger des carnivores comme le lion.


CARACTERE

Le Rhinocéros a une mauvaise vue, de plus ses yeux sont gênés par ses cornes imposantes.

Mais il a une ouïe et un odorat très développés et, quand il est surpris par un bruit ou une odeur inhabituelle, il se met alors à charger en fonçant droit devant lui, et peut heurter aussi bien un arbre qu'un camion.


L'AUTEUR

Eugène Ionesco, auteur français, naît le 26 novembre 1909 à Slatina en Roumanie, d'un père roumain et d'une mère d'origine française. Il est considéré comme l’un des dramaturges français les plus célèbres des années d’après-guerre. Il fut élu à l’Académie Française en 1970. Il est mort en 1994 à Paris.


SON ENFANCE

En 1911, Ionesco et sa famille émigrent en France à Paris. Mais en 1916, la Roumanie déclare la Guerre à l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie, donc le père de Ionesco décide de retourner au pays, laissant sa femme et ses deux enfants en France.

En 1917 Ionesco et sa sœur furent confiés à un couple de paysans qui vivait en Mayenne. Ce fut une belle et heureuse période pour Ionesco.

En 1923 le père d’Eugène Ionesco reprit la garde de ses deux enfants, c'est donc le retour a Bucarest.

Ionesco dut alors apprendre le Roumain mais, il décide de faire ses études en français et commence une thèse sur la poésie moderne.

Mais tout cela fut brisé par la montée du nazisme en Roumanie, un véritable cauchemar pour Ionesco, qui tentera d'exorciser ce traumatisme en écrivant Rhinocéros.


SA PREMIERE PIECE

La première pièce de théâtre de Ionesco fut écrite en 1950 (alors que celui-ci trouvait le théâtre factice et ennuyeux). La Cantatrice chauve fut perçue par le public comme un canular douteux.

Malgré cet échec, elle est aujourd'hui jouée chaque jour et depuis 1957 au théâtre de la Huchette.

Ionesco continua quand même d'écrire à un rythme effréné beaucoup d'autres pièces.


TOUTES SES AUTRES PIECES DE THEATRE

La Leçon (1951); Les Chaises (1952); Victimes du devoir (1953); Amédée ou comment s'en débarrasser (1954); Jacques ou la soumission (1955); L'impromptu de l'Alma (1959); Tueur sans gages (1959); Rhinocéros (1959); Le roi se meurt (1962); Le Piéton de l'air (1963); La soif et la faim (1964); Jeux de massacre (1970); Macbett (1972); L'homme aux valises (1975); Voyage chez les morts (1980).


L'ŒUVRE DANS SON CONTEXTE

La pièce de théâtre Rhinocéros est très souvent associée à la deuxième Guerre Mondiale et surtout à la montée du nazisme en Roumanie.

Dès 1933, à Bucarest, Ionesco a vu ses amis(es) et ses proches se convertir au nazisme.

Comme son héros dans Rhinocéros (Bérenger), Ionesco résiste et se sent de plus en plus isolé voyant son père et ses compatriotes se faire séduire et manipuler par les discours des dictateurs nazis.


L'EMPREINTE DU SURREALISME

Pour comprendre Rhinocéros, il faut comprendre le surréalisme.

Le surréalisme est un mouvement artistique européen qui fut fondé le lendemain de la Première Guerre Mondiale par André Breton et Philippe Soupault.

En lisant leurs œuvres, Ionesco découvre un univers dans lequel il se reconnaît et se sent bien.


STRUCTURE DE LA PIECE

ACTE I

Une petite ville tranquille de province, un dimanche vers midi. Jean et Bérenger, deux amis discutent a la terrasse d'un café.

Soudain, Jean aperçoit un rhinocéros traverser bruyamment la grande-place. Stupeur générale, puis retour au calme. Une querelle oppose alors Jean à Bérenger a propos des rhinocéros.

Puis apparaît alors un deuxième rhinocéros, qui traverse la rue toujours aussi bruyamment.

La ménagère arrive effondrée avec son chat écrasé par le rhinocéros dans les bras.

Une polémique s'engage entre tous les témoins pour connaître l'origine géographique de ce rhinocéros. 

Le ton monte entre Jean et Bérenger qui s’emportent. Finalement, Jean s’en va, furieux. 


ACTE II

C'est lundi dans le bureau où travaille Bérenger. M. Bœuf, l’un des employés, est absent. Tout le monde commente, incrédule, ce qui s’est passé la veille. Soudain apparaît Mme Bœuf, hébétée. Elle a été pourchassée par un rhinocéros en lequel elle a reconnu son mari.

Soudain autre coup de théâtre: on signale des rhinocéros un peu partout dans la ville.

Arrivée des pompiers qui procèdent a l'évacuation du bureau.

Changement de décor, Bérenger rend visite à son ami Jean souffrant de symptômes anodins : mal de tête, toux, enrouement. Mais Bérenger décèle des anomalies inquiétantes : la peau de Jean verdit et durcit, sa respiration est bruyante et celui-ci tient des propos effrayants en préconisant le retour à l'état animal. Puis il se métamorphose sous les yeux de Bérenger, attaquant celui-ci qui prend donc la fuite.


ACTE III

Bérenger s'éveille en sursaut, car son collègue Dudard vient lui rendre visite.

Il avoue à ce dernier qu'il à peur de devenir un rhinocéros. Il guette sur son visage le moindre indice de métamorphose.

Longue conversation avec Dudard, qui lui conseille de prendre les choses à la légère et de ne pas dramatiser.

Arrivée de Daisy, la jeune femme dont Bérenger est amoureux. Dudard annonce qu'il va rejoindre les rhinocéros.

Après la métamorphose de Dudard, un duo amoureux se crée entre Daisy et Bérenger.

Le couple fait des projets puis peu à peu Daisy succombe à la fascination et à la beauté des rhinocéros, elle aussi se métamorphose. 

Monologue final de Bérenger, tiraillé entre le désir de devenir a son tour rhinocéros, pour échapper à la solitude, et à la volonté de rester le dernier homme et de résister jusqu'au bout.


LES PERSONNAGES PRINCIPAUX DANS RHINOCEROS DE IONESCO

BERENGER

Au début de la pièce, il apparaît comme un pauvre bougre mal dans sa peau, qui boit pour oublier la solitude, l'angoisse et la vie en société.

Au deuxième acte, il apparaît de nouveau passif et vaseux, peu concerné par les débats autour de l'apparition des rhinocéros en ville. Il faut attendre la métamorphose de Jean pour qu'il prenne conscience de l'imminence du danger.

Au troisième acte, son caractère s'affirme et il développe un esprit de résistance face aux rhinocéros et leurs valeurs anti-humanistes.

Il ne sait pas très bien pourquoi il arrive à résister à la rhinocérite mais c'est la preuve que cette résistance est authentique et profonde.


JEAN

Jean a une personnalité totalement opposée à celle de son ami Bérenger. Il est arrogant, imbu de sa personne et donneur de leçon. Au fur et a mesure de la pièce on découvre un personnage raciste et agressif qui ne résistera pas a la rhinocérite.


DUDARD

Jeune, intelligent, cultivé, Dudard apparaît comme un personnage sympathique. Mais il est aussi raisonneur et conformiste. Il finira par se ranger du côté de la majorité, par prudence et opportunisme.

Sa métamorphose et la plus terrifiante de toutes, car elle démontre que personne n'est à l'abri, même les plus cultivés.


DAISY

Elle est celle qui éveille en Bérenger l'espoir d'accéder au bonheur, ensemble ils essaient de lutter contre la rhinocérite. Mais Daisy devient séduite par la beauté des rhinocéros et se métamorphose.


CONCLUSION

Il s'agit d'une pièce dont la fin reste ouverte. Elle dénonce les régimes totalitaires (nazisme, stalinisme...) et celle du comportement de la foule qui suit sans résister. Le totalitarisme comme la rhinocérite détruise peu à peu ce que l'humain produit de meilleur : L'amitié, la culture et l'amour.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?