Les monuments aux morts : analyse thématique

Les monuments aux morts : analyse thématique

Cette fiche vous est proposée gratuitement par notre professeur. Elle porte sur la thématique des monuments aux morts dans l'histoire des arts. Les informations qu'elle contient vous seront fort utiles pour la construction de votre dossier !

Document rédigé par un prof Les monuments aux morts : analyse thématique
Télécharger gratuitement

18.00/20

4.5000 5 0

4 Avis > Donne ton avis

5213 téléchargements

Le contenu du document

Commémorer et honorer les victimes de guerre, soldats morts aux combats, civils en proie aux plus terribles exactions, telle est la volonté des monuments aux morts.
Cénotaphe, mausolée, mémorial, ossuaire, plaque commémorative, cimetière militaire, villes et campagnes mettent un point d'honneur à rendre hommage à leurs morts par différentes formes de monuments.
Lieux de recueillement les monuments aux morts font bien souvent l'objet de manifestations commémoratives régulières ou plus ponctuelles.

I - Les mausolées

Le mausolée se caractérise par ses importantes dimensions. Généralement richement orné le mausolée s'érige communément à la mémoire d'un personnage illustre ayant exercé de hautes fonctions du pouvoir. Le mausolée se caractérise aussi par le fait que le corps du haut dignitaire y est conventionnellement conservé.
Ce monument doit son nom, qui remonte au IVe siècle av.J.C, à un gouverneur de l'empire perse dénommé Mausole. C'est lui qui ordonna la construction d'un somptueux bâtiment dans la ville d'Halicarnasse. A sa mort c'est son épouse qui continua l'édification de ce monument dans lequel sera conservée la dépouille de Mausole.
L'ornement et l'édification du mausolée d'Halicarnasse furent confiés aux plus grands architectes et aux plus grands sculpteurs de l'époque tels que Pythéos de Priène et Léocharès. Ces artistes réussirent la prouesse d'élever l'édifice à plus de 50 mètres. Des colonnes soutiennaient un toit pyramidale surmonté d'une sculpture de quadrige. En son sein se trouvait la chambre mortuaire de Mausole. La battisse fut de plus composée de frises monumentales, de sculptures en ronde-bosse et en haut-relief. Aujourd'hui en ruine le mausolée d'Halicarnasse compte parmi les sept merveilles du monde, ces monuments antiques qui se sont distinguées par leurs proportions et leur splendeur.
D'autres monuments aux morts ont été élevés au rang de mausolée du fait de l'ampleur esthétique et architecturale de leur construction.
Le mausolée d'Hadrien (empereur romain de la dynastie des Antonins), dénommé encore château Saint-Ange, avec son édifice construit en une gigantesque rotonde, ou encore le mausolée de l'empereur chinois Qin Shi Huang et son étendue de près de 56 km², comptent parmi ceux-là.

II - Les cénotaphes

Les cénotaphes se distinguent essentiellement des mausolées par le fait qu'ils n'abritent pas en leur sein le corps du défunt honoré par le monument. Il est de plus de forme plus libre et ne prétend pas nécessairement au gigantisme et à la majesté de ses édifices. Enfin il honore et commémore aussi bien des personnalités dites de prestige que des individus, ou groupes d'individus, plus anonymes.
Dessiné par l'architecte Sir Edwin Luytens le cénotaphe de Londres est ainsi érigé comme symbole de paix à la fin de la première guerre mondiale et en souvenir des soldats disparus lors du conflit. Constitué de bois et de plâtre lors de la première manifestation commémorative qu'il accueillit, Sir Luytens le fit construire en pierre lorsqu'il fut décidé que ce monument ne serait pas temporaire. Ainsi de nombreuses cérémonies prennent-elle place annuellement autour du cénotaphe de Londres. Haut de 11mètres ce monument se distingue par le dépouillement de son esthétique, bloc de pierre comportant pour seules décorations des couronnes à ses extrémités et l'inscription ''the glorious dead'' accompagnée des dates faisant mentions de la période de la première guerre mondiale. De nombreuses répliques de ce monument sont visibles sur tout le territoire du Royaume-Uni.
Sur le même principe que le cénotaphe de Londres, alliant sobriété et dignité, de nombreux monuments aux morts sont érigés à travers le monde.
Le cénotaphe prend aussi d'autres formes comme par exemple la statue de bronze d'Eugène-Paul Benet dénommée Le poilu victorieux,ou encore le Mémorial Shaw, sculpture en haut-relief qui rend notamment hommage aux soldats afro-américains engagés dans la guerre de Sécession.
Singularité dans le domaine de l'architecture de pyramide, la pyramide d'Ahmôsis ne contient pas de chambre funéraire. C'est à ce titre qu'elle peut-être considérée comme un cénotaphe. Conservée dans un état de délabrement, cette pyramide se composait de sable et de gravats. C'est aux travaux de l'archéologue Arthur Mace notamment que l'on doit la reconstitution virtuelle de cette pyramide et la découverte d'une structure sans chambre funéraire.

III - Les mémoriaux

Le terme mémorial est un terme générique sous lequel on peut retrouver aussi bien des monuments aux morts de type mausolée que des monuments aux morts de type cénotaphe. Il regroupe également sous son appellation des catégories de monuments difficilement classables tels que le mémorial dit du bord de route que l'on érige plus ou moins officiellement sur les lieux d'accidents mortels de la route. C'est à ces catégories de monuments aux morts que sera ainsi consacrée cette partie.
Le Panthéon de Paris fait parti de ceux-là. Bien qu'il recueille le corps d'illustres hommes de la nation, et à ce titre pourrait s'inscrire comme une variation du mausolée, son histoire est faite de tels bouleversement qu'il est aussi a considérer comme un haut lieu de culture mémorielle. En effet au gré des gouvernements qui se sont succédés dans l'histoire française le Panthéon est devenu une vitrine des idéologies politiques et religieuses. Concaténation d'œuvres d'arts d'époques différentes, plaques commémoratives, cénotaphe à la mémoire de communautés ou de groupuscule, cérémonies commémoratives diverses, le Panthéon est un monument aux morts dans toutes les acceptions du terme.
La tombe du Soldat Inconnu installée sous l'Arc de Triomphe présente elle aussi quelques ambiguïtés. En effet s'il s'agit bien là de la sépulture d'un soldat français mort lors de la première guerre mondiale, ce monument ne le commémore pas en tant que tel. Il est plus exactement un symbole, celui de tous les soldats morts au combat pendant cette guerre. La flamme éternelle qui scintille au dessus de la tombe apparaît ainsi comme un cénotaphe particulier en l'honneur de l'ensemble de ces soldats.
Le Mémorial aux juifs assassinés d'Europe retiendra aussi notre attention. L'espace principal de ce monument se constitue de stèles de béton réparties en maillage en souvenir des victimes de la Shoah. Mais ce cénotaphe comporte la singularité de disposer d'un annexe qui se présente comme une salle d'exposition. Cette salle d'exposition située sous le champ de stèle fournit des informations, documents d'archives et autres cartes qui retracent les événements politiques et historiques de cette période. Le Mémorial aux juifs assassinés d'Europe est ainsi également le lieu d'un travail de mémoire collective.
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

titibau
4 5 0
16/20

Bien mais c'est un petit peu compliqué pour un exposé et il faudrait mettre des images !!!

par - le 22/11/2015
samleliboux
4 5 0
16/20

c'est bien mais il faudrait approfondire les cours

par - le 21/11/2015
douja
5 5 0
20/20

mon fils passera son brevet Français cette année au Maroc... je suis tombée sur ce merveilleux site qui l'a beaucoup aidé .. je souhaite a toute l'équipe une bonne continuation .. merci infiniment

par - le 15/04/2015

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach brevet !

Recevoir
Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?