Matin Brun : Analyse d'histoire des arts.

Matin Brun : Analyse d'histoire des arts.

Matin Brun :  Analyse d'histoire des arts.
Télécharger gratuitement

19.00/20

4.5455 5 0

11 Avis > Donne ton avis

2686 téléchargements

Littérature

Le contenu du document

Vous pouvez vous inspirer de ces analyse d'histoire des arts partagée par SuuperMayo. Elle porte sur la nouvelle Matin Brun de Franck Pavloff.

 

Matin Brun. Elle a été écrite par Franck Pavloff éditée par les éditions Cheyenes en décembre 1998. L'histoire se déroule approximativement au cours du 21esiècle, dans une ville anonyme à priori moderne... Les personnages semblent être issus d'une classe relativement aisée.

 

BIOGRAPHIE DE L'AUTEUR


Franck Pavloff est un romancier français né à Nîmes en France en 1940. Il vit dans un village des Alpes du Sud. Il a passé plus de vingt années en Afrique, en Asie, en Amérique Latine et en France dans le secteur du développement social et de la défense du Droit des enfants. Psychologue expert auprès des Cours d’Appel, son premier roman parait en 1993 en "Série Noire" chez Gallimard. Vingt-cinq autres vont suivre. La nouvelle Matin brun aux éditions Cheyne, publié en 1998 a atteint un succès international et est toujours d'actualité, avec environ 1 million 900.000 exemplaires en France et 25 traductions.

 

CONTEXTE HISTORIQUE


Ce livre a une portée universelle car les indications spatio-temporelles ne sont pas détaillées. Le livre a connu un grand succès en 2002 (plus d'un million d'exemplaires vendus) après le premier tour de l'élection présidentielle où le candidat d'extrême droite, Jean-Marie Le Pen, fut qualifié pour le second tour.

 

ANALYSE DE L'OEUVRE


Cette nouvelle compte 11 pages et 254 lignes, elle évoque la mort des animaux non bruns. L'histoire est rapide même si on ne sait pas combien de temps elle dure précisément.


Le point de vue adopté par l'auteur est celui d'une focalisation interne, le « je » nous indique que le personnage principal est le narrateur. Ce narrateur (dont on ignore le nom) est le personnage principal ; Charlie, le milicien, les speakers, et les journalistes sont les personnages secondaires. Ce récit suit un ordre de linéarité. On ne distingue en aucun cas l'apparition d'analepses (L’analepse ou retour en arrière est une figure de style, elle correspond à un retour en arrière, au récit d'une action), ni de prolepses (prolepse figure de style par laquelle on va au-devant des objections: Anticipation, prénotion).


Comme beaucoup de nouvelles, la narration condense en peu de lignes des actions qui prennent du temps... L'histoire débute ainsi : Charlie et son ami, paisibles, buvant tranquillement leur café tout en discutant de tout et de rien, chamboulés par l'arrivée du mouvement extrémiste Etat Brun, arrivé récemment au pouvoir... On assiste alors à plusieurs changements dans leur vie quotidienne : Les chats, les chiens de couleurs autres que brune sont éliminés, suite aux découvertes scientifiques, ensuite le journal local est supprimé pour avoir osé critiquer les dernières mesures du gouvernement en place... Tout s'enchaîne à une vitesse folle, sans que la population ne réagisse. Ainsi, il n'est pas difficile de comprendre le sujet sur lequel on peut réfléchir après avoir lu cette nouvelle : le totalitarisme.


On voit ainsi, peu à peu l'engrenage se mettre en place. Toutes les libertés sont par la suite supprimées les unes après les autres, et tout cela sous le nez des citoyens qui ne disent rien, et se rendent compte mais un peu trop tard qu'il aurait fallu réagir... Les propos tenus par le narrateur rendent bien compte du fait qu'il ne comprend pas vraiment quelle catastrophe est en train de se produire... Par exemple, en parlant de son voisin qui a vu son petit chien blanc tué, il ne trouve rien de mieux que de dire que ce n'est pas comme si les chiens étaient interdits et qu'il pourra en choisir un autre... Cependant, le terme « choisir » ne convient pas, puisqu'ils n'ont plus le choix !


Voilà donc les mécanismes utilisés par Pavloff pour nous montrer le danger que représente un pouvoir totalitaire, et tout cela avec une analyse implacable et une simplicité quasi enfantine.


Le titre fait référence aux « Chemises brunes », surnom donné aux SA. Matin brun est une nouvelle contre la pensée unique. Les différentes couvertures de Matin brun mettent en valeur le brun, rouge, blanc et noir. Description des couvertures.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

AymanF
3 5 0
12/20

Il n'y a pas assez d'informations sur le contexte historique.

par - le 08/05/2016
FarmaneMR
5 5 0
20/20

Merci pour cette préparation d'HDA par contre il manque de nombreuses informations sur les interdictions et sur les personnages mais parfait dans l'ensemble ! ;)

par - le 03/04/2016
Lounite
5 5 0
20/20

Cette préparation est correcte malgré qu'il manque (selon moi) le contexte historique et artistique.

par - le 06/05/2015
Plus d'avis (5)

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?