Affirmation et mise en oeuvre du projet européen - Histoire Géographie - 3ème

Affirmation et mise en oeuvre du projet européen - Histoire Géographie - 3ème

Découvrez ce cours d'Histoire Géographie rédigé par notre professeur sur l'affiramation et la mise en oeuvre du projet européen.

Dans ce cours, vous débuterez en prenant connaissance de ce qu'il faut savoir, c'est-à-dire des dates importantes et des notions et vocabulaire. Puis, vous toruverez une partie sur les débuts de la construction européenne. Ensuite vous poursuivrez avec la création de la CEE et enfin la création de l'UE.

Téléchargez ci-dessous cette fiche d'histoire géographie sur l'affirmation et la mise en oeuvre du projet européen.

Document rédigé par un prof Affirmation et mise en oeuvre du projet européen - Histoire Géographie - 3ème

Le contenu du document

Cette fiche est consacrée au troisième chapitre du thème 2 d’histoire, intitulé « Le monde depuis 1945 ». Elle permet de comprendre pourquoi et comment a été réalisée la construction européenne, c’est-à-dire la création de la Communauté Économique Européenne, devenue Union Européenne. Le programme officiel précise qu’il est important de comprendre que ce projet est à mettre en relation avec le contexte international né de la Seconde Guerre mondiale.

Cette fiche permettra de répondre à 2 questions clés, qui peuvent constituer des sujets de développement construit au DNB :

  1. Comment la construction européenne permet-elle de renforcer la paix en Europe ?
  2. Comment l’Union européenne tente-t-elle de resserrer les liens entre ses pays membres ?

PRÉREQUIS

Avant d’aborder ce cours, il faut se rappeler que l’année 1945 est marquée par la fin de la Seconde Guerre mondiale, qui entérine la domination de deux puissances, les États-Unis et l’URSS de Staline, qui s’inscrivent rap­­idement dans une rivalité qui plonge l’Europe et le monde dans une guerre froide. C’est dans ce contexte que débute la construction européenne.

OBJECTIFS

Après la lecture de cette fiche, vous devez connaître les notions suivantes : Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (CECA), Communauté Économique Européenne (CEE), Union Européenne, élargissement, approfondissement, espace Schengen, zone euro.

Vous devez connaître les repères chronologiques qui constituent les différentes étapes de la construction européenne : 1951, 1957, 1973, 1981, 1986, 1995, 2004, 2007, 2013, 2019.

Vous devez pouvoir nommer, situer les pays membres de l’Union européenne, de l’espace Schengen, de la zone euro et caractériser les liens qui unissent les pays membres de la CEE puis de l’Union Européenne.

Introduction

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, les pays d’Europe souhaite éviter de revivre un conflit mortel. Par ailleurs, leur rapprochement leur permettrait de conserver une puissance dans le monde, face à la montée des deux superpuissances, les États-Unis et l’URSS, qui s’opposent lors de la guerre froide. Il s’agit aussi de pouvoir éviter la propagation du communisme dans ces pays qui ont été ravagés par la guerre.

Ce rapprochement des pays d’Europe de l’Ouest, et notamment des deux anciens ennemis, la France et la RFA (Allemagne de l’Ouest), est proposée notamment par les hommes politiques français Robert Schuman et Jean Monnet.

Problématique

  • Pourquoi et comment le projet européen est-il construit depuis 1945 ?

 

3e05528f-2116-4582-9144-f54879c97c55_w794h648 8c045e4e-5417-4901-916e-aff2f983e311_w812h437La construction européenne (1957 - 2019)

I. COMMENT LA CONSTRUCTION EUROPÉENNE PERMET-ELLE DE RENFORCER LA PAIX EN EUROPE ?

A. La création de la CECA puis de la CEE

Les hommes politiques français Robert Schuman et Jean Monnet proposent en 1950 de réunir la production de charbon et d’acier des pays d’Europe occidentale, afin de favoriser la reconstruction des pays, durement touchés par la guerre. 

Il s’agit également de rapprocher des pays longtemps rivaux, pour tenter de préserver la paix par des projets concrets qui permettent que ces pays deviennent des partenaires aux intérêts communs. Ainsi, la Communauté Européenne de Charbon et de l’Acier (CECA) est créée en 1951, réunissant la RFA, la France, l’Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas.

En 1957, les 6 pays de la CECA signent les traités de Rome, instaurant la CEE (Communauté Économique Européenne) et Euratom (Communauté européenne de l’énergie atomique). La CEE vise à la création d’un marché unique, permettant le développement des échanges entre les pays signataires.

DÉFINITION : CECA. Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier, créée en 1951. Elle regroupe la RFA, la France, l’Italie, le Luxembourg, la Belgique et les Pays-Bas.

DÉFINITION : CEE. Communauté Économique Européenne, créée en 1957. Elle vise à la création d’un marché unique.

B. Les élargissements de la CEE de 6 à 12 pays membres

Après la création de la CEE en 1957, plusieurs élargissements ont lieu :

  • En 1973, avec l’entrée de l’Irlande, du Royaume-Uni et du Danemark : lorsqu’il était président de la République (1958-1969), de Gaulle s’était opposé à l’entrée du Royaume-Uni afin de limiter l’ingérence des États-Unis dans le projet européen.
  • En 1981, avec l’entrée de la Grèce, puis en 1986, l’Espagne et le Portugal intègrent à leur tour la CEE : ces élargissements permettent l’ouverture de la CEE aux pays d’Europe du Sud.

À la suite de la réunification de l’Allemagne en 1990 (après la chute du mur de Berlin en 1989, lire la fiche « Un monde bipolaire au temps de la guerre froide »), l’Allemagne de l’Est (auparavant RDA) fait son entrée dans la CEE.

DÉFINITION : Élargissement. Ouverture de la CEE, puis de l’UE, à de nouveaux États membres.

C. Les approfondissements de la CEE

La CEE crée progressivement de nouvelles politiques communes : la PAC (Politique Agricole Commune) est ainsi instituée en 1962. Par ailleurs, afin de réduire les déséquilibres spatiaux, la CEE institue le FEDER (Fonds de Développement Régional) en 1975. 

Elle développe également le programme Erasmus, permettant de renforcer la circulation des étudiants des pays membres.

Par ailleurs, l’organisation se dote d’éléments qui lui permettent de construire une identité : un hymne, un drapeau, ainsi qu’une devise.

DÉFINITION : Approfondissement. Intensification des liens et de la coopération entre les États européens. 

II. COMMENT L’UNION EUROPÉENNE TENTE-T-ELLE DE RESSERRER LES LIENS ENTRE SES PAYS MEMBRES ?

A. La signature du Traité de Maastricht

Le traité de Maastricht, signé en 1992, donne naissance à l’Union Européenne : il étend ainsi l’action de cette organisation à de nouveaux domaines (au domaine économique se rajoute un domaine financier mais également politique). 

Ce traité instaure aussi une citoyenneté européenne, qui vient se rajouter à la citoyenneté nationale de chaque pays membre. Par ailleurs, il prévoit la mise en circulation d’une monnaie unique pour 2002.

B. Les élargissements de l’UE de 12 à 28 membres

Après le traité de Maastricht, l’UE connaît plusieurs élargissements :

  • En 1995 avec l’intégration de la Finlande, de la Suède et de l’Autriche ;
  • Après l’implosion de l’URSS, de nouveaux pays font leur entrée dans l’UE en 2004 : il s’agit des Pays d’Europe Centrale et Orientale, à savoir la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie, la Slovénie, la Hongrie, la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie, ainsi que deux îles, Malte et Chypre ;
  • En 2007, la Roumanie et la Bulgarie intègrent l’UE. L’élargissement de 15 à 27 États membres en 2004 puis en 2007 peut être considéré comme le point final de la guerre froide en Europe, puisque dès lors des pays de l’Ouest et des pays de l’Est deviennent partenaires.
  • En 2013, la Croatie fait son entrée dans l’UE.

Des pays sont toujours candidats officiels à l’adhésion, comme la Macédoine, le Monténégro, la Serbie et la Turquie. D’autres tels que l’Islande ont retiré leur candidature, tandis qu’en 2016 les citoyens du Royaume-Uni ont voté par référendum en faveur du Brexit, c’est-à-dire pour la sortie de leur pays de l’Union européenne, officielle en mars 2017 et effective en mars 2019.

C. Des projets d’approfondissement qui ne renforcent que partiellement l’union des pays membres

En 1995, L’Union européenne tente de renforcer la cohésion des États membres par la création de l’espace Schengen, qui doit favoriser la libre circulation en Europe, en supprimant les contrôles systématiques des papiers d’identités aux frontières intérieures. Ces contrôles sont maintenus dans les aéroports, les ports et aux frontières extérieures. 

Tout pays garde la possibilité de rétablir pour une période limitée ces contrôles en cas de risque majeur (risque d’attentats par exemple). Mais cet espace Schengen ne rassemble que 22 des 28 membres de l’Union Européenne (le Royaume-Uni, l’Irlande, la Bulgarie, la Roumanie, Chypre, la Croatie n’en font pas partie), tandis que plusieurs pays qui ont adhéré à ce projet multiplient les critiques dans le contexte de menace terroriste.

Créée en 1999, la zone euro ne fait pas non plus l’unanimité. La création d’une monnaie unique était prévue dès le traité de Maastricht de 1992. L’Euro devait renforcer les liens économiques entre les pays de l’Union Européenne et devenir une monnaie concurrente du dollar.

Onze premiers pays l’adoptent en 1999 : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la France, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, le Portugal, la Suède. La Grèce les rejoint en 2001. Le passage à l’euro se fait concrètement en 2002. 

Depuis, sept autres pays ont adopté cette monnaie. Seulement 19 pays sur 28 utilisent donc l’euro, qui est aussi remis en cause dans la plupart des pays qui l’ont adopté.

Conclusion

L’Union européenne est de plus en plus confrontée à un euroscepticisme qui se développe parmi des citoyens ou des dirigeants politiques qui revendiquent davantage d’indépendance pour leur pays. 

Les Britanniques ont voté pour le Brexit, et dans plusieurs autres pays, les partisans de la sortie de l’Union européenne ont gagné des voix lors des récentes élections.

Pourtant, cette construction européenne a réussi à atteindre son objectif initial, à savoir le maintien de la paix en Europe.

LE PETIT + DANS TA COPIE

  • Utiliser un vocabulaire précis.
  • Connaître les grandes dates de la construction européenne, bien faire la distinction entre CEE et UE.
  • Proposer des réponses bien structurées, en particulier pour le développement construit, en t’aidant du plan du cours proposé.

POUR ALLER PLUS LOIN …

  • Nous conseillons de regarder le film L’Auberge Espagnole, de Cédric Klapisch (2002) qui raconte l’histoire d’un étudiant français parti à Barcelone pour poursuivre ses études dans le cadre du programme ERASMUS.
  • Une vidéo propose une synthèse rapide sur la construction européenne :
    • https://www.lemonde.fr/europe/video/2017/03/24/les-grandes-etapes-de-la-construction-europeenne-en-quatre-minutes_5100427_3214.html
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?