Biographie de Sadam Hussein - Histoire Géographie - 3ème

Biographie de Sadam Hussein - Histoire Géographie - 3ème

Voici une fiche d'histoire géographie de 3ème qui a été rédigée par un professeur. Elle porte sur la biographie de Sadam Hussein.

Dans cette fiche, vous pourrez apprendre qui était Sadam Hussein et quelles fonctions il a remplies. Vous découvrirez quelle place il occupe dans le programme de troisième et dans quels types de sujet au Brevet il peut être mentionné. Enfin, vous terminerez par une anecdote.

Téléchargez ci-dessous cette fiche biographique sur Sadam Hussein.

Biographie de Sadam Hussein - Histoire Géographie - 3ème

Le contenu du document


 

En une phrase

Saddam Hussein nourrissait des rêves de grandeur qu’il n’a jamais pu réaliser. Après plus de 20 ans d’un régime totalitaire, il laisse dans son sillage une Irak à jamais marquée par la répression et le sang.

 

Place de la personnalité dans le programme de Troisième

Saddam Hussein joue un rôle important dans le thème 2 : Le monde après 1945.

 

Biographie

Né le 28 avril 1937 dans un petit village près de Tikrit, Saddam Hussein grandit au sein d’une famille de paysans sunnites, dans une grande pauvreté. Illettré et sans éducation, il est recueilli par son oncle maternel, qui l’inscrit aussitôt à l’école. En 1955, il s’installe à Bagdad en compagnie de son bienfaiteur, qui va profondément l’influencer. Saddam Hussein s’intéresse alors de près aux actions du Baas, parti socialiste pour l’unité arabe dans lequel il commence à militer.

Il ne lui faut pas longtemps pour prendre de l’assurance dans ses convictions politiques et participer à la tentative d’assassinat du Premier ministre, en 1959. L’échec du projet l’oblige à fuir le pays tandis qu’il est condamné à mort par contumace. Il se rend d’abord à Damas, puis au Caire où il poursuit des études de droit et ses activités politiques.  

Son exil s’achève lorsque les membres du Baas réussissent le coup d’État de février 1963 contre Kassem. Ce dernier qui prend les rênes du pays, commence une épuration du parti Baas. Ayant retrouvé sa terre natale depuis peu, Saddam Hussein est alors arrêté puis emprisonné. Même incarcéré, il parvient à accroître encore son influence parmi les baasistes et réussit à s’évader en 1966.

Le 17 juillet 1968, Saddam Hussein assiège le palais présidentiel en char d’assaut. La présidence revient au général Hassan al-Bakr tandis que Saddam Hussein tire les principales ficelles du pays. 

Lorsque Hassan al-Bakr se retire de la vie politique pour raison de santé, Saddam Hussein a toutes les cordes à son arc pour prendre sa place. Ainsi, dès juillet 1979, il cumule les fonctions importantes : président de la République, président du CCR, secrétaire général du parti Baas et commandant en chef des armées

Saddam Hussein se retrouve à la tête d’un pays puissant, dont les ressources pétrolières ont permis un développement économique fulgurant ainsi qu’une modernisation des infrastructures et de l’industrie. Mais il revendique certains territoires iraniens, contestant les frontières établies lors des accords d’Alger, en 1975. Outre ces raisons d’ordre territorial et pétrolier, Saddam Hussein s’inquiète de la mise en place de la République islamiste en Iran. Il redoute surtout une révolte de la population chiite, très présente en Irak. En septembre 1980, ses troupes envahissent donc l’Iran, qui leur oppose une résistance acharnée. Saddam Hussein bénéficie d’un soutien international important et le conflit se prolongera durant huit ans. Après la signature du cessez-le-feu, en juillet 1988, l’Irak est à bout de force et criblée de dettes. Le bilan humain est, lui aussi, catastrophique pour les deux pays. Mais l’Irak est désormais considéré comme la principale puissance du Proche-Orient.

Dans l’espoir de relever l’économie du pays, Saddam Hussein porte son attention sur le Koweït, qui, lui aussi, possède d’importantes ressources pétrolières. C’est ainsi que le 2 août 1990, l’armée irakienne envahit le Koweït, aussitôt annexé. Les réactions internationales sont immédiates. L’ONU met en place un embargo financier et militaire contre l’Irak puis permet aux États membres de répliquer par la force. Il ne lui faut guère de temps pour abandonner le territoire conquis. Saddam Hussein est devenu, aux yeux des Occidentaux, l’une des principales menaces du Proche-Orient. Bien que laissé au pouvoir, il doit faire face à l'embargo économique et financier mené par l’ONU pour désarmer l’armée. La population sombre dans la misère et la faim.

Hussein s’oppose au contrôle des inspecteurs de l’ONU, s’attirant les foudres de la communauté internationale, et notamment des États-Unis, qui bombardent le pays à plusieurs reprises. Lorsque ceux-ci sont victimes des attentats du 11 septembre 2001, l’Irak devient l’une des principales cibles de la lutte contre le terrorisme, menée par George W. Bush. Saddam Hussein, de son côté, ne semble guère impressionné par les menaces américaines et, lorsque les premiers bombardements américano-britanniques déferlent sur la capitale, il exige de la population qu’elle lutte corps et âme contre les envahisseurs. Tandis qu’il se réfugie dans un bunker, Bagdad tombe dès le début du mois d’avril.

L’ex-président irakien s’enfuit avant d’être retrouvé non loin de Tikrit, le 13 décembre 2003. Le Tribunal spécial irakien est créé par l’administration américaine en Irak pour assurer le procès de Saddam Hussein, accusé de crime contre l’humanité, crime de guerre et génocide. Au terme d’un procès mouvementé, durant lequel Saddam Hussein ne cesse de tenir tête à ses juges, l’ancien dictateur irakien est condamné à la peine de mort par pendaison. Sans attendre de le juger pour d’autres crimes, on décide de le pendre à la fin du mois de décembre. À l’aube du 30 décembre 2006, ses bourreaux exécutent la sentence, dont les images font le tour du monde.

 

Fonctions officielles de la personnalité

- Vice-président de la République d'Irak (1971-1979)

- Premier ministre irakien (1979-1991)

- Président de la République d'Irak (1979-2003)

 

Types de sujet au brevet dans lequel ce personnage peut être mentionné

 

- La guerre du Golfe

- Comment la fin de la guerre froide recompose-t-elle les rivalités mondiales ?

- Enjeux et conflits dans le monde après 1989.

- Expliquez deux exemples de conflits ou d'attaques révélateurs de nouveaux conflits mondiaux et justifiez votre choix.

- Dans une guerre contre le terrorisme, quelles sont les forces en présence ?

 

Le Sais-tu ?

La corde qui a servi, en 2006, à pendre le dictateur Saddam Hussein a été mise à prix aux enchères par un membre du gouvernement irakien, en 2015. Prix plancher : 7 millions de dollars, environ 6,2 millions d'euros ! 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?