Corrigé Sciences Brevet Washington 2017

Corrigé Sciences Brevet Washington 2017

Voici la correction de l'épreuve de Sciences du Brevet des Collèges de Washington 2017. Grâce à cette correction, vous pouvez vous entrainer pour l'épreuve de Sciences du DNB.

L'épreuve de physique traitait de la santé et plus particulièrement de l'aspirine. Cette épreuve est essentiellement basée sur la compréhension et l'analyse de documents fournis. La correction de la partie SVT sera bientôt en ligne.

Retrouvez le sujet de l'épreuve de sciences du Brevet de Washington 2017. Téléchargez gratuitement ci-dessous le corrigé de sciences du Brevet de Washington 2017.

Corrigé Sciences Brevet Washington 2017
Télécharger gratuitement

19.00/20

4.6316 5 0

19 Avis > Donne ton avis

18439 téléchargements

Le contenu du document

 

 

PHYSIQUE

Pour l’épreuve scientifique, vous avez la physique-chimie et la SVT à faire en 1h que vous pouvez répartir comme vous le souhaitez mais la durée conseillée est de 30min.

La partie physique-chimie est sur 25 points et ici la thématique pour l’ensemble de l’épreuve est la santé. La difficulté du sujet est normale.

Ce sujet confirme que l’épreuve de physique-chimie est essentiellement fondée sur la compréhension et l’analyse de documents. 

Le sujet concerne l’aspirine, la molécule est appelée l’acide acétylsalicylique.

 

Question 1  

Indiquer le nombre d’atomes d’oxygène présents dans la molécule d’aspirine.

Pour répondre à cette question on vous donne la formule brute de l’aspirine : C9H8O4 il y a donc 4 atomes d’oxygène (O) dans l’aspirine.

Question 2 

Proposer un protocole expérimental permettant de prouver qu’une gélule d’aspirine gastrorésistante résiste à l’acidité gastrique.

Il vous est indiqué que vous pouvez répondre par un texte et/ou des schémas. Pour réaliser un protocole, pensez toujours à ce que l’on cherche à comparer. Ici on a deux milieux que l’on peut reproduire dans des solutions à pH différent.

 

Le protocole expérimental doit permettre d’étudier l’enrobage du comprimé dans deux milieux simulés par deux récipients. 

Protocole :

1) Prendre deux béchers

 

  • 1 : Un milieu à pH acide pour reproduire l’estomac (eau + acide chlorhydrique)
  • 2 : Un milieu à pH basique (7-8) pour reproduire l’intestin (eau + hydroxyde de sodium)

 

2) Mesurer le pH de chaque solution avec un pH-mètre ou du papier pH

3) Mettre un comprimé dans chaque bécher et agiter

4) Attendre et observer la dissolution 

 

Attentes de résultats : le comprimé dans le milieu 1 ne se dissout pas mais le comprimé dans le milieu 2 se dissout après quelques minutes.

Exemple de schéma :

schéma question 2 corrigé brevet physique washington 2017

 

Question 3 

Déterminer le volume d’eau minimal nécessaire à la dissolution d’un comprimé. Commenter le résultat. 

Dans cette question, on a seulement un calcul à réaliser et toutes les données sont dans l’énoncé et le document. L’objectif est que vous cherchiez les données à utiliser et aussi que vous réfléchissiez à la température qu’il faut utiliser.

 

Le comprimé contient 500mg d’aspirine. Pour dissoudre le comprimé dans l’eau, la solubilité de l’aspirine est de 2,5 g/L à 15°C. A l’extérieur, on considère la température à 25°C. 37°C correspond à la température du corps.

Il faut calculer le volume d’eau nécessaire Veau avec maspirine  et s = 2,5 g/L :

Veau = maspirine / s = 0,5/2,5 = 0,2 L ce qui correspond à la taille d’un verre (20 cL).

 

SVT

 

Cette année, le sujet proposé relève du programme de 3ème en génétique et plus particulièrement des anomalies génétiques visibles sur les caryotypes d’individus atteints d’une maladie.

 

L’analyse et la compréhension des 3 documents proposés permettent de répondre assez facilement aux questions à condition de les lire attentivement.

 

Par exemple : Il est bien précisé dans l’annexe qu’une seule proposition est exacte.

Ou bien encore qu’il faut s’appuyer sur des données chiffrées pour la question 2.

 

annexe corrigée svt brevet Washington 2017

 

QUESTION 2 

 

A cours de la puberté, c’est-à-dire à partir de 10 ans, la quantité de testostérone d’un individu normal est très supérieure à celle d’un individu atteint du syndrome de Klinefelter.

En effet, elle passe de 10 ng/dl de sang à 520 ng/dl entre 10 ans et 18 ans chez un individu normal.

Par contre, elle reste faible chez un individu atteint du syndrome de Klinefelter puisqu’elle passe de 3 ng/dl à 4 ng/dl entre 10 ans et 18 ans (soit près de 130 fois moins à l’âge de 18 ans).

 

QUESTION 3 

 

Le diagnostic est basé sur :

 

 

  • La présence de testicules de taille anormalement petites chez l’individu atteint du syndrome de Klinefelter comme indiqué sur le document 1 :

 

 

« Les individus ont généralement des petits testicules » qui provoque une « puberté tardive, la réduction des poils du visage et un développement des seins » voire « l’infertilité ».

 

 

  • Le document 2 nous indique que la quantité de testostérone produite par les individus atteints du syndrome de Klinefelter est très inférieure à celle d’un individu non atteint puisqu’elle est de 4 ng/dl au lieu de 500 ng/dl.
  • Le document 3 nous apprend qu’une hormonothérapie à base de testostérone permet de réduire les effets du syndrome en développant les caractères sexuels secondaires : pilosité, voix grave, etc. … et évite le développement des seins.

 

 

Les testicules produisent une hormone appelée testostérone responsable des caractères sexuels secondaires.

Par conséquent, la petite taille des testicules, liée au syndrome de Klinefelter et dû à une anomalie génétique des chromosomes sexuels explique la faible production de testostérone.

Ce manque d’hormone est responsable du faible développement des caractères sexuels secondaires que l’on peut compenser en injectant de la testostérone au patient dès la puberté.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

maelyskarol
5 5 0
20/20

Ce brevet est très intéressant il suffit juste de connaître son cours pour le réussir car il est très simple. J'ai pu lire certains commentaires disant que l'on pouvais choisir l'eau à 37° C, or essayer de boire une eau à 37°C avec de l'aspirine, l'eau sera trop chaude et donc très mauvaise voilà moi j'ai calculé pour 15 et 25 et ma professeur a été d'accord avec moi ! Pour moi ce brevet était vraiment simple :) Bonne chance pour demain à tout les 3e !!

par - le 28/06/2017
Taaanguy
5 5 0
20/20

Bon bh je croix q'jsuis dans la demer pour le coup

par - le 28/06/2017
caca42
5 5 0
20/20

Les brevets sont intéressants : parfait pour s'entrainer !!!

par - le 27/06/2017
Plus d'avis (16)

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?