Division cellulaire et information génétique - SVT - 3ème

Division cellulaire et information génétique - SVT - 3ème

Voici un cours de SVT pour le Brevet des Collèges sur la division cellulaire et information génétique.

Dans cette fiche de cours, vous trouverez en premier lieu une courte introduction. Puis, vous aurez une partie sur la transmission de l'information génétique au cours de la division cellulaire. Enfin, vous découvrirez une partie sur les chromosomes et la répartition du programme génétique.

Téléchargez ci-dessous cette leçon de SVT pour les troisième sur la division cellulaire et l'information génétique.

Document rédigé par un prof Division cellulaire et information génétique - SVT - 3ème
Télécharger gratuitement

14.00/20

3.5000 5 0

2 Avis > Donne ton avis

3806 téléchargements

Le contenu du document


 

Récapitulatif de la fiche :

Explication de la division cellulaire : comment obtenir un individu à plusieurs milliards de cellules sachant qu’après la fécondation il n’y a qu’une cellule-œuf.  La transmission du patrimoine génétique (avec les caractères héréditaires) se fait via les chromosomes, composés d’ADN. Mise en évidence des gènes qui codent ces caractères et qui peuvent exister sous plusieurs formes (= allèles). Il est possible d’avoir des anomalies au niveau des gènes pouvant entrainer des maladies génétiques. Tous les allèles présents dans les chromosomes ne sont pas forcément exprimés, certains sont dominants face à d’autres qui sont récessifs.

Pré requis : La fiche Tous semblables mais tous différents.

 

Introduction 

L’information génétique permet de coder tous les caractères (qu’ils soient spécifiques, individuels ou héréditaires) et elle se trouve dans le noyau des cellules. A l’origine de chaque individu il n’y avait qu’une cellule : la cellule-œuf.


La transmission de l'information génétique au cours de la division cellulaire

La cellule-œuf est la base de tout individu, elle est le résultat de la fécondation, c’est-à-dire de la rencontre entre un spermatozoïde et un ovule. Ensuite cette cellule va se multiplier pour donner deux cellules qui se multiplieront à leur tour, et ainsi de suite jusqu’à former un nouvel individu à plusieurs milliards de cellules. 

Avant chaque division cellulaire, la cellule se prépare. Sa quantité d'ADN double, mais le nombre de chromosomes ne change pas : un chromosome simple devient juste un chromosome double. Au moment de se diviser la cellule possède 46 chromosomes doubles. Pendant la division cellulaire, chaque chromosome double se sépare en deux et chaque moitié est répartie entre deux cellules filles. Après la division cellulaire, les chromosomes contenus dans les deux cellules filles sont simples.

Schéma de la division cellulaire

Une fois les deux cellules filles obtenues, le processus recommence et les cellules-filles deviennent des cellules-mères, feront une copie de leurs chromosomes et donneront de nouvelles cellules-filles, et ainsi de suite.

 

Chromosomes et répartition du programme génétique.

Les chromosomes sont constitués d’une molécule nommée l’ADN (acide désoxyribonucléique). L’ADN est présent dans toutes les cellules, que ce soit chez les végétaux ou les animaux. Il est possible d’extraire l’ADN des cellules, celui-ci se présente alors sous forme de longs filaments visibles à l’œil nu. Lorsqu’il est dans les cellules, l’ADN est enroulé sur lui-même et forme alors des bâtonnets visibles seulement au microscope : les chromosomes.

Schéma gène, adn, chromosome, cellule

 

Le programme génétique est porté par les chromosomes sous la forme de gènes, un chromosome contient environ 1000 gènes. Un gène est une portion d’ADN qui détermine un caractère héréditaire, il contient donc une partie de l’information génétique. Un gène occupe la même place sur chacun des deux chromosomes d’une paire : donc dans une paire, un gène provient de la mère et l’autre du père. Lorsqu’un gène est défectueux il peut être responsable d’une maladie génétique.

Il existe plusieurs versions d’un même gène, par exemple pour les groupes sanguins, il existe trois versions différentes : A, B ou O. Ces versions se nomment des allèles, l’ADN est différent selon l’allèle codé. Dans une paire de chromosome il peut y avoir deux allèles identiques (ex : A et A codant pour le groupe sanguin A, pareil pour B et B et pour O et O), ou deux allèles différents. Dans le cas d’allèles différents, soit les deux s’expriment (ex : A et B donnant un groupe sanguin AB), soit un seul des deux s’exprime (ex : A et O codant pour un groupe sanguin A, même chose pour B et O donnant un groupe B). Dans le cas où seul un des deux s’exprime, il est qualifié d’allèle dominant, celui qui ne s’exprime pas (ex : O) est appelé allèle récessif.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

Bosseur78
3 5 0
12/20

Ce cours a un contenu compréhensible et il explique bien les différentes notions. Je mets 3/5 puisque le cours est trop long à certains endroits et parce qu'il n'y a pas la représentation graphique des allèles et des gènes. Ce serait bien aussi d'avoir le graphique de la variation de la quantité d'ADN lors de la mitose (division cellulaire). Merci.

par - le 27/02/2018
AYKE13
4 5 0
16/20

Ce cours est très bien, mais ce serait mieux s'il y' aurait plus de précisions à plusieurs moments afin de mieux comprendre... je vous remercie :D

par - le 20/02/2017

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?