Les séismes - SVT - 4ème

Les séismes - SVT - 4ème

digiSchool Brevet met à votre disposition un cours de SVT de 4ème rédigé par un prof. Il porte sur les séismes et peut vous être utile pour le Brevet des Collèges.

Dans cette fiche, vous étudierez les manifestation d'un séisme à la surface de la Terre. Ensuite, vous verrez ce qui provoque un séisme et comment ils sont répartis. Enfin, vous aborderez la prévision et la prévention des risques volcaniques.

Téléchargez gratuitement ci-dessous cette leçon de SVT sur les séismes.

Les séismes - SVT - 4ème

Le contenu du document


 

Les séismes sont des manifestations de l’activité interne du globe. En effet, les manifestations observables en surface sont liées à des phénomènes se produisant en profondeur. Quelle est donc l’origine des séismes ? Peuvent-ils se produire n’importe où sur la planète ? Peut-on prévoir un séisme ? C’est ce que nous allons voir dans ce cours.

 

Les manifestations d’un séisme à la surface de la Terre.

 

Un séisme, aussi appelé tremblement de terre, se manifeste par des secousses (ou vibrations) brèves et brutales du sol. Il peut entraîner des modifications des paysages (fissures, glissement de terrain…), provoquer des destructions de constructions humaines (pont, habitations…) et faire des victimes.

L’échelle MSK mesure les effets ressentis et provoqués par un séisme, ce qui permet d’estimer l’intensité du séisme. Elle comporte 12 degrés. 

 

échelle msk

 

L’échelle de Richter mesure la puissance d’un séisme, c’est-à-dire l’énergie libérée par le séisme.

 

Echelle de Richter

 

Un séisme peut avoir une magnitude assez élevée tout en ayant une faible intensité s’il se produit dans une zone inhabitée par exemple.

 

Un séisme est provoqué par la rupture des roches en profondeur

 

Les déformations de surface sont dues à la propagation d’ondes sismiques

 

Les mouvements de surface sont liés à la transmission d'ondes sismiques qui sont des vibrations se propageant dans les roches.

Ces ondes sismiques peuvent être enregistrées par des sismographes et l'analyse des enregistrements (sismogrammes) permet de localiser les séismes et d’estimer leur magnitude (puissance) sur l'échelle de Richter.

Quelle est l'origine de ces ondes sismiques ?

 

Les ondes sismiques sont produites par la rupture des roches

 

En profondeur, il existe des contraintes (forces de rapprochement ou d'écartement) qui s'exercent en permanence sur les roches. Ces forces engendrent une accumulation d’énergie qui finit par provoquer la rupture soudaine des roches, à l’origine des séismes. 

L'existence de ces forces témoigne de l'activité interne du globe.

Le lieu où se produit la rupture des roches en profondeur est appelé le foyer du séisme. A partir du foyer, la déformation se propage sous forme d'ondes sismiques, dont l'intensité diminue avec la distance.

Il existe un point particulier, l'épicentre, qui est le point en surface le plus proche du foyer, il est donc situé à la verticale du foyer.

 

 

origine d'un séisme

 

Les séismes ne sont pas répartis au hasard

 

Les séismes se produisent surtout le long de l'axe des dorsales océaniques, au niveau des fosses océaniques et dans les chaînes de montagne.

 

répartition des séismes

 

Peut-on prévoir un séisme ?

 

La prévision et la prévention des risques volcaniques.

 

La prévision est le fait de pouvoir dire quand et où une éruption volcanique aura lieu.

La prévention est la mise en œuvre de mesures permettant d’éviter un maximum de dégâts.

Le risque sismique = l’aléa sismique + les enjeux.

Un aléa sismique correspond à la probabilité qu’un séisme se produise dans la zone étudiée. 

Les enjeux, ce sont les conséquences liées à un possible séisme sur les constructions, la population … dans cette zone.

Si on considère 2 séismes pouvant avoir lieu : un sur la Faille de San Andreas, à Los Angeles, et l’autre sur la dorsale océanique de l’Atlantique. Le risque sismique sera plus important à Los Angeles car le séisme pourrait faire beaucoup plus de victimes et de dégâts que celui au fond de l’océan sur la dorsale. 

On ne peut prévoir la date d’un séisme. Mais on peut le prévenir. Pour cela : 

1. Les chercheurs étudient les séismes et établissent des cartes permettant la localisation des zones à risques.

2. Les chercheurs surveillent les zones à risques à l'aide d'appareils adaptés comme les sismographes.

3. L'Homme se préoccupe d'éduquer les populations pour connaître les comportements à adopter en cas de séisme.

4. L’homme aménage son territoire en construisant par exemple des bâtiments aux normes parasismiques, leur permettant de mieux résister en cas de séisme.

 

Conclusion

 

Les séismes ont pour origine une rupture des roches en profondeur. Le point de rupture est appelé foyer. De nombreux séismes ont lieu en permanence, mais tous ne sont pas ressentis et n’engendrent pas nécessairement des dégâts.

La puissance d’un séisme est l’énergie libérée lors de la rupture des roches en profondeur : c’est la magnitude du séisme. Elle se mesure sur l’échelle de Richter.

L’intensité d’un séisme quant à elle mesure les effets engendrés par le séisme.

Un séisme ayant lieu en mer, assez proche de la surface, peut engendrer un tsunami lié à un déplacement de masse d’eau, qui pourra alors provoquer des dégâts bien plus loin que le lieu de l’origine du séisme.

L’épicentre est le lieu en surface situé à la verticale du foyer. Ce n’est pas forcément le lieu où il y a le plus de dégâts. Le risque sismique est à la fois lié à l’aléa sismique et aux enjeux. 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Brevet le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Vous devez être membre de digiSchool Brevet

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?